Fil info
11:55Une nouvelle bête débarque dans le troupeau de cette semaine dans 🐃🐃🐮🐮 (Député LREM de… https://t.co/PGCxcJmQVz
11:52 tout aurait pu être fait dès le début + 1 voie cyclable mais non tout est fait en dépit du bon sens
11:32Le projet de contournement nord de Limoges (Grossereix) et de mise à 2 fois 2 voies de la RN520, arrive en phase de… https://t.co/Mu4CrIksLf
11:23L'opération Gilets Jaunes se poursuit sur votre département avec des barrages filtrants sur différents sites, notam… https://t.co/yMMPx6BRSG
11:07RT : barrages filtrants toujours à Cana à à aux ronds points de Gemo et ds le quartier de S… https://t.co/cNiyFcwH4M
11:06RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
11:06RT : La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
11:05RT : Opération escargot sur la RN145 direction La Croisière, on roule à 50 kmH à partir de Saint Hilaire https://t.co/h7pitaeVlV
11:01La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
10:51RT : Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
10:51RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
10:50RT : les barrages filtrants sont signalés à Cana à et à Souilhac à
10:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg
10:15Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
09:35Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
09:27RT : don du sang Le 19/11/2018 de 15:30 à 19:00 centre gerard philipe - coulounieix 💻https://t.co/bcr56dGt8Bhttps://t.co/rWyL7S3Idr
19:12Bélâbre : Une souscription pour l’ouvrage « Mémoire bélâbraise » -> https://t.co/kAAVOhI5pa
19:11Le Poinçonnet : Une pionnière du dessin de presse -> https://t.co/K0QVpjcwui
19:10Veuil : Le « Cerisier de la Laïcité » à l’école -> https://t.co/TNNyiUpLSy
19:08Indre : [intégral] Gilets jaunes : une mobilisation très suivie -> https://t.co/qKq3uydJZd
19:01# # - -Vienne : Les gilets jaunes sur l'air de "Y'en a marre" -> https://t.co/sEPRyMSihi
18:32Trélissac : Le Grand Périgueux inaugure sa série d’itinéraires alternatifs -> https://t.co/6IXnrTAYIo
18:28Sarlat-la-Canéda : Magnifique performance de Jacques Gamblin -> https://t.co/A4cVVGk7O7
18:25Sarlat-la-Canéda : Le palmarès des films du bac -> https://t.co/qEkkAvPYso
18:09Dordogne : Une marée jaune déferle sur la Dordogne -> https://t.co/Ra9pTzSJCm
17:46Sarlat-la-Canéda : Trois Salamandres pour Edmond -> https://t.co/Xv6XswXGJS
17:37Dordogne : Les communistes en reconquête -> https://t.co/QgONSR4zfM
17:05C’est une tradition ancestrale qui perdure malgré le classement du site en réserve naturelle : la pêche à l’étang d… https://t.co/8hHfcrhFeC
17:01Le réseau Aliso accueillait fin octobre l’organisation d’une Préjugix party à Guéret. Le projet Préjugix 200mg port… https://t.co/9F1SVRpF0G
16:50RT : Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
16:49RT : "La Convention internationale des droits de l'enfant : genèse, réalité et ambitions" assurée par Thierr… https://t.co/seHh49BK5j
16:45RT : Avec les nous déposerons un texte de de loi pour le prélèvement à la source des multinationales présent… https://t.co/eoGnwxwC24
16:45RT : Les riches polluent 2000 fois plus que les pauvres. En toute logique, on fait payer la transition écologique aux se… https://t.co/3cf9z4Syxk
15:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg

Mobilisation le 12 contre une éducation au rabais

Enseignement

Le 12 novembre prochain, ce sera la première manifestation unitaire dans l’éducation nationale depuis 2011. Le ras-le-bol est perceptible dans un métier soumis au train des réformes et aux injonctions permanentes. De la maternelle au lycée, le malaise est profond dans l’éducation nationale. C’est ce dont témoignent les différents représentants départementaux de la FSU. «Alors que plusieurs réformes commencent à se mettre en place, on commence à voir maintenant les conséquences en terme de suppressions de postes», relève Christophe Tristan. «Au moins 2 650 dans les collèges et lycées. On va donc vers une moyenne de 30 élèves par classe au collège, de 35 au lycée, dénombre Cécile Dupuis (SNES-FSU). Au lycée, la fusion des séries a été pensée en ce sens. Et au passage on appauvrit l’offre de formation.»Ce n’est pas le moindre des paradoxes. Alors que des études se succèdent pour dire l’insuffisance de notre système scolaire, les gouvernements successifs ne cessent de lui mettre des bâtons dans les roues. «Les enseignants croulent sous les injonctions avec des solutions toutes faites. Or nous, professeurs, savons parfaitement que les formules magiques n’existent pas et qu’il faut au contraire adapter la pédagogie au public que l’on a en face de nous.» Pour Christophe Tristan, l’enseignement professionnel illustre la manière dont «on veut nous transformer en simple exécutant. On ne cherche plus à former un citoyen mais des personnes employables. Le droit du travail a complètement disparu de l’enseignement.»Dans le 1er degré, Fabrice Prémaud égrène également les mêmes griefs  : suppressions de poste («avec le trompe l’œil des dédoublements en zone prioritaire qui consomment des moyens là où on aurait besoin d’en créer»), évaluations (en CP et CE1)  pour asséner de nouvelles prescriptions, réformes des contenus inadaptées : «Alors que nous étions plutôt satisfaits des programmes de grande section de maternelle, le toilettage de l’été a conduit à un nouvel abandon de la spécificité de cette classe-là.»Bien sûr, la FSU se réjouit de la baisse des effectifs dans les classes des zones prioritaires, sauf que «cela se fait au détriment des au-tres. Pourtant, cela devrait aussi englober les grandes sections de maternelle et que tomber à 12, 10 ou parfois 9 élèves par classe, ce n’est pas toujours justifié. Pour nous, l’idéal ce serait des classes de 18 à 20 élèves partout.»En somme, les réformes visent à fragiliser l’école publique, à monter les uns contre les autres (rural contre urbain, fonctionnaire con-tre salarié de droit privé). Une vraie logique que le monde enseignant contestera mardi prochain dans la rue.J.D. Rendez-vousManifestation à l’appel des organisations syndicales réunies mardi 12 novembre à 10h de-vant le rectorat rue F.-Chénieux.

Manifestation à l’appel des organisations syndicales réunies mardi 12 novembre à 10h de-vant le rectorat rue F.-Chénieux.