Fil info
19:06Tulle : La suppression de huit tournées ne passe pas comme une lettre à La Poste ! -> https://t.co/9mnBLUUSwj
18:57Brive-la-Gaillarde : Coup de chaud sur les services publics -> https://t.co/mEVNF5xdun
18:56RT : - et sont dans cette semaine pour présenter https://t.co/9yuLDETB0Q
18:54RT : Inauguration dans le 14e d'une place Louise-Losserand. Femme, résistante, communiste, encore une dont https://t.co/XlALdNKBGP
18:48Dordogne : Les syndicats dénoncent la disparition des dernières trésoreries -> https://t.co/xrlssPGkvK
18:43Dordogne : Le département vote son premier budget participatif -> https://t.co/4VpkWydT1m
18:26Indre : Argenton accueille la première édition du Défi inter-associations -> https://t.co/mn4yMiwFQc
18:25Indre : Argenton accueille la première édition du Défi inter-associations -> https://t.co/VmcjC0GJVe
16:57Rosiers-d'Égletons : Incendie du chantier des futures serres à tomates : des réactions en chaîne -> https://t.co/5riBMj2s0O
16:35Sarlat-la-Canéda : Concours d’architecte au collège La Boétie -> https://t.co/shk4jyO5cU
16:07Indre : Une journée à Maillé, le village martyr -> https://t.co/gK4TaUVtqT
15:48Coulounieix-Chamiers : Les Izards, magnifique terrain de jeu -> https://t.co/EveM9ByToI
15:47Brantôme : « Tout ça pour ça ! » -> https://t.co/Kq5AaG1u59
15:47Brantôme : « Tout ça pour ça ! » -> https://t.co/fQikuK2Qgf
15:16RT : 🐶🥵 Si un animal est enfermé dans une en plein soleil et que sa vie est en danger,… https://t.co/avWRIZ0jBm
14:33RT : 🏉Match préparatoire de reprise du vs : la billetterie ouvre aujourd’hui !… https://t.co/IZpwD2dq7s
12:15RT : Une excellente nouvelle : le 18e avance vers la municipalisation de ses cantines scolaires. Bien nourrir nos enfan… https://t.co/TjwFxyLcnb
12:15RT : Les milliardaires américains réclament un ISF car ils estiment ne pas payer assez d’impôts. Macron a fait l’inverse… https://t.co/9cLXEL9K27
12:15RT : Marseille :Macron rend visite à Gaudin https://t.co/oua2PXir3r
09:15# # - : Fête de la Musique : réussie... -> https://t.co/n5F1ndGht8
09:12# # - -Vienne : Tennis : on va vers la fin de saison -> https://t.co/huljk07cGA
09:10# # - : UNSS pétanque : de véritables champions de France -> https://t.co/lLsf5jTE97
09:06# # - : Elles et ils ont couru... -> https://t.co/KbmT5SwcyR
09:03# # - : Les musiciens étaient dans la place -> https://t.co/NH2WjG5WpO
09:02# # - -le-Château : Quelques trésors oubliés dévoilés -> https://t.co/q4Y0MxixiM
08:59# # - -Yrieix-la-Perche : Les Gilets jaunes toujours là -> https://t.co/N2trVGFWfh
08:57# # - -Yrieix-la-Perche : Une journée rugbystique ! -> https://t.co/V7IDo9RRot
08:34# # - -Victurnien : Retour sur la fête et le feu de la Saint-Jean -> https://t.co/gNedrihTgd
07:57# # - -Junien : De nouveaux médaillés à International Paper -> https://t.co/uerPMTXNw7
07:55# # - -Junien : «Muse en scène» revient avec un beau programme local -> https://t.co/97FIU54nPU
07:53# # - -sur-Vienne : PSA un club à l’honneur au niveau départemental -> https://t.co/SeChii6pBr
07:52# # - : Une Fête de la musique sous abris -> https://t.co/JyM551SiAn
07:50# # - Buis : Les têtes blondes sur les bidons du Festival -> https://t.co/n2CNBLwsje
07:47# # - : Le sport vecteur de valeurs humaines et citoyennes -> https://t.co/TTKX1TDaik
07:45# # - -Vienne : Atterrissage à Bellegarde pour le marché des producteurs de pays -> https://t.co/DOH4sonqXr
07:40# # - : Limoges accueille l’été avec une belle séance de nettoyage -> https://t.co/tOgBWzNy1W
07:38# # - -Vienne : «Marianne» à la rencontre du Limousin -> https://t.co/FrHglXr4h2
07:36# # - -Vienne : La lumière au bout du tunnel pour les salariés de Steva -> https://t.co/EgzpqEgJU5
07:35France : Finances au menu de la plénière du conseil régional avec le compte administratif -> https://t.co/QtBta6sZmf
07:33 Conclusion : loin de la Ligue 1, c'est Crevant !
07:32Région : Quand la canicule s’installe... -> https://t.co/uCNWhvijwg

Les Gilets jaunes ne désarment pas

 
 
Hier au nord de Limoges, au rond-point de Grossereix, l’entrée de la vaste zone commerciale du Family Village, les Gilets jaunes étaient encore sur le pont pour un filtrage de la circulation.
Parmi eux, un agent de maintenance raconte sa nuit de dimanche à lundi : «A un moment, on n’était plus qu’une dizaine et dans le froid, ça piquait, mais depuis le [lundi] matin, les effectifs se sont renforcés.» Il y a là des retraités, plus disponibles, mais aussi des jeunes, des étudiants. «Il y a aussi des gens qui nous apportent de quoi tenir le compte, des pneus et des palettes à faire brûler.»
Dans les rangs, un mécontentement encore renforcé  par les déclarations du chef de gouvernement. «Pour nous faire bouger, il faudrait au moins une baisse de 40 centimes du litre de gasoil, mais en haut, visiblement, ils ne sont pas décidés. Alors, on tiendra.» L’objectif avoué, après les premiers tours de cadran, est de rester sur place jusqu’à samedi prochain «et plus s’il le faut. Des gens qui ne sont pas venus samedi dernier commencent à nous rejoindre» assure un retraité.
Au fil de l’eau, au gré des gens qui s’en vont embaucher ou dormir quelques heures et de ceux qui arrivent pour prendre le relais, le rond-point de Grossereix tient bon, comme de nombreux autres sites partout en France. Unis par le mot d’ordre de la vie trop chère, des taxes et des augmentations en tout genre qui conduisent à des fins de mois difficiles, les personnes mobilisées semblent unies par le lien invisible de la révolte. Les conducteurs, notamment les chauffeurs poids lourds prennent leur mal en patience, coupant le moteur quand ils sont à l’arrêt, redémarrant avec des coups de klaxon de soutien, quand la barrière improvisée se relève. «Parfois, il y a un peu d’énervement, reconnaît un manifestant. Parfois le ton monte et il faut calmer les esprits mais certains sont tellement dans la misère que ça déborde.»
Sûrs de la légitimité de leur action «parce que si on ne fait rien maintenant, on aura encore de nouvelles taxes dès le mois de janvier», on ressent également la volonté de ne plus accepter ce que la France d’en haut présente comme inéluctable, une politique des efforts répétés, sans d’autres perspectives que de nouvelles mesures anti-sociales. Un participant lâche : «Après 20 ans de boîte, je gagne 1.400 euros et j’ai trois enfants. Quel avenir on leur propose ? Je n’ai pas d’autres choix que de faire des prêts pour consommer un peu. Et, alors que tant de jeunes sont sans travail, on m’apprend que je ne pourrais partir à la retraite avant 63 ans. Et dans le public, c’est pareil. Les gens repoussent l’âge de leur départ à la retraite parce que sinon leur pension sera trop faible. Ce n’est plus possible.»
Parce que ce monde-là est insupportable, à Limoges en zone nord, on supporte les conditions hivernales et les nuits blanches, pour se faire entendre. 
Les blocages ont continué également à Saint-Junien et à Bellac.

Jordan Extra Fly