Fil info
23:42Périgueux : Trésoreries : opération portes fermées -> https://t.co/0m6clGU0qp
21:35Périgueux : Me Eric Barateau : "L'Etat se montre assez vicieux" -> https://t.co/yTAPK92Cm0
20:06Brive-la-Gaillarde : De la convergence écologique -> https://t.co/Tzi6qbbKC6
18:43Marsaneix : Elle fait un malaise, sa voiture finit dans un ravin profond de 4 mètres -> https://t.co/FiWiTdavF9
18:19Saint-Gaultier : Journées européennes : un rallye pour découvrir le patrimoine -> https://t.co/R3U7Kql1Ss
18:18Châteauroux : Bientôt une nouvelle vie pour le Pavillon de l’horloge -> https://t.co/sFv7XSmE8F
18:18Indre : Les agents des impôts se mobilisent -> https://t.co/GB1Z7BBJ0z
17:39RT : Donc Mr Ferrand maire de StPourcain, élurégion met des enfants au pain sec et à l'eau car les parents n'ont pas rég… https://t.co/e8jiq62Z1p
17:20RT : La patinoire de vous propose sa journée portes ouvertes handi-gliss jeudi de 14h à 16h… https://t.co/M7H4Mv2X8E
17:03Cornil : Un établissement neuf et du personnel en souffrance -> https://t.co/AHcB1c3qHH
16:00RT : Une bonne nouvelle RELAXE pour Fanny et Pierre Ce ne sont pas les militant.e.s du climat qu'il faut poursuivre et… https://t.co/gtpFUEO6K3
15:58RT : Scandale dans une clinique du Mans : qui a volé les voiturettes pour les enfants malades ? https://t.co/sBpsvdUeP0 https://t.co/N3fDIuQLE5
15:57RT : La déchéance. https://t.co/GkRHozX2HZ
15:52RT : Nombreux nous sommes cher Votre reforme injuste pour les regimes autonomes : on… https://t.co/Qj4bOhlTrP
15:51RT : 4900 postes devraient être supprimés d'ici 2022 à la avec le nouveau plan . Soutien aux agents en… https://t.co/XNUiut6nCo
15:24 Voilà pour les infos sur ce sondage, merci, bonne journée également
15:23 "*Etude menée pour la Fondation 30 Millions d’Amis par l’IFOP du 1er au 2 février 2019 aup… https://t.co/CF9fQQ5qBN
15:19 On n'a pas beaucoup d'info sur ce sondage... Je suis contre l’élevage intensif. Je discute rar… https://t.co/qOSf6fJzHL
14:28RT : Quelle honte ⁦⁩ de traiter de la sorte . C’est à 🤮 https://t.co/Kd9flU5h8H
14:27RT : "Même si je ne suis pas toujours d'accord avec vous..." : après la tribune des 460 journalistes du Monde et l'appel… https://t.co/KPRLffJWos
14:17RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:16RT : Un défilé de mannequins atypiques à Paris pour promouvoir le mouvement « body positive » https://t.co/4sbOTRpx9O
14:13RT : [presse] "Pour la troisième année consécutive, le second degré devrait perdre des post… https://t.co/2aDZ2nPxfH
14:12RT : La situation alarmante du service public a nourri les débats . Médecins urgentistes, salari… https://t.co/gOzD84DRjx
14:02RT : l'Humanité du lundi 16 septembre 2019 sur votre écran d'ordinateur avec https://t.co/iMzZVJWGf7 et sur vos tablette… https://t.co/Vfi4MHQboW
14:01RT : 🍏 La cueillette des pommes a commencé à ! Il n'est pas trop tard pour candidater. Toutes les offres d… https://t.co/jZUs3Q51yD
13:17 Même la CFDT y est ; c'est pour dire...
12:16 Vous êtes au courant que pour les sondages, on utilise un échantillon représentatif de la… https://t.co/OHmucZJUHr
11:51Aubazine : Festival Disjoncté : coup de foudre ! -> https://t.co/lAnL3Pympc
11:43Allassac : Les bénévoles du Téléthon en action sur la tour César -> https://t.co/2QY5xz9veG
11:11Périgueux : Les syndicats unis pour sauver les trésoreries et mes emplois de Dordogne -> https://t.co/6fRjs6vZ8O
09:11Sainte-Eulalie-d'Ans : Chute de cheval : un blessé grave près de Sarlat -> https://t.co/nHjuRboHp0
07:43# # - -Vienne : Au Phare jusqu’au 2 novembre, Toiles urbaines par Sophie Nicaise -> https://t.co/9keqHy1Sl4
07:40# # - : Midi-concerts, L’esprit des pierres -> https://t.co/YlNxPUK3Af
07:38# # - : Les centres culturels font leur rentrée -> https://t.co/CQhq9lD24E
07:36# # - -Vienne : Entre animalistes et paysans, un point de convergence mais deux propositions irréconciliables… https://t.co/TFe8tcTBtI
07:34# # - -Vienne : Luxe: deux étudiants japonais à Limoges -> https://t.co/KofAhvFf58
07:32# # - -Vienne : Le procureur serre la vis -> https://t.co/DGssHWDezd
07:30Région : Une grande vente aux enchères pour célébrer les 90 ans du CSP -> https://t.co/uLFqosJ8g9
07:28Région : Les coulisses du patrimoine -> https://t.co/59q5Q9rvWC
03:47L'écobuage tourne mal : le porte secours à un homme grièvement brûlé près de C dans… https://t.co/ORiwTJRSP7
03:39Hautefaye : L'écobuage tourne mal : un homme grièvement brûlé près de Périgueux -> https://t.co/L9J34iCfmO

La ruralité a besoin de trains

Vendredi à 18h30, se tiendra une réunion publique à Eymoutiers (87) à l’initiative de Jacqueline Lhomme Léoment, conseillère départementale du secteur. Au menu de cette rencontre, l’avenir de la ligne Limoges-Ussel, qui, comme d’autres petites lignes, pourrait être menacée alors qu’elle est vitale pour ce territoire rural.

 
La Région Nouvelle-Aquitaine et la SNCF sont en cours de négociation sur la convention qui lie le trafic des TER jusqu’en 2024. Qu’en sera t-il des petites lignes comme la Limoges-Ussel?
«La Région dit qu’elle ne veut pas fermer les lignes, mais elle ne veut pas financer seule les TER dont elle a la charge. Ce n’est pas de bon augure. S’il n’y a pas d’investissement sur cette ligne Limoges-Ussel, elle va mourir» explique Jacqueline Lhomme Léoment, conseillère départementale du canton d’Eymoutiers. Or, sur cette ligne, il faudrait investir d’ici 2020, 22 millions d’euros pour remplacer la commande centralisée de la signalisation. «Et c’est vrai que 22 millions d’euros, la Région ne peut pas les mettre seule» poursuit l’élue qui rappelle que 95 millions d’euros ont été investis sur les rails de cette ligne. «On ne veut pas qu’elle ferme en 2022 alors qu’elle a une voie toute neuve!» s’indigne Jacqueline Lhomme Léoment.
« Si cette ligne ferme c’est à terme, la mort des lycées »
Une ligne qui a cependant une belle vitalité. L’élue l’a testée à plusieurs reprises en prenant le train à Eymoutiers et à chaque fois, il y avait du monde.
«Beaucoup de gens d’Eymoutiers et de Saint-Léonard empruntent cette ligne pour aller travailler à Limoges. Il y a aussi beaucoup d’étudiants, il n’y a qu’à voir le lundi matin. Ces étudiants vont à Meymac, Ussel ou Egletons où il y a des lycées importants et ils sont acheminés ensuite par le bus à partir d’Ussel» poursuit la conseillère départementale. «Beaucoup de jeunes d’Eymoutiers et de Châteauneuf prennent aussi cette ligne pour aller au lycée à Saint-Léonard. Si cette ligne ferme, c’est aussi, à terme, la mort de tous ces lycées c’est-à-dire, la mort du territoire.» Parce qu’un lycée effectivement, c’est beaucoup d’activités, beaucoup de monde, insiste Jacqueline Lhomme Léoment.
«Alors qu’on nous parle de transition écologique, je pense que le train est un excellent moyen pour se déplacer et à l’heure où les taxes sur le carburant flambent, c’est une bonne alternative» abonde l’élue.
Le train, c’est aussi plus sûr. «Dans nos secteurs, les routes sont accidentogènes et dangereuses en hiver.»
Alors, pour enclencher la transition écologique, Jacqueline Lhomme Léoment ne voit pas mieux que le train.
Une petite ligne comme celle-là, c’est aussi, derrière, la vie d’un territoire. «S’il n’y a plus de train, c’est la mort de nos territoires. Les gens ne viendront plus s’installer à Eymoutiers ou autour et même, comme certains habitants me l’ont déjà dit, ils quitteront le secteur.»
Qui plus est, Eymoutiers bénéficie d’une gare au cœur de la ville, en plein centre qui bénéficie d’un investissement de 191 000 euros de la Région pour sa réfection menée  actuellement.
La région a pris la décision de financer des travaux (5 Me) sur le tronçon Nexon - Saint-Yrieix-la-Perche de la ligne Limoges-Brive via Saint-Yrieix-la-Perche sur laquelle est intervenu un glissement de terrain, interrompant la circulation entre Saint-Yrieix et Objat (19) «mais rien n’est prévu sur la partie qui concerne la Corrèze» explique Jacqueline Lhomme Léoment. Quant à la ligne Limoges-Angoulême «il y a peu d’espoir.»
Alors, pour évoquer toutes ces questions, l’élue a décidé avec ADS, ATTAC, la CGT, le PCF, Rail convergence d’organiser cette réunion vendredi soir à Eymoutiers afin d’informer les populations et de les mobiliser pour aller sans doute vers un collectif de défense, «pour lancer une mobilisation plus générale.»
«C’est notre territoire rural qui est menacé, laissé à l’abandon» conclut Jacqueline Lhomme Léoment.
- Réunion ouverte à tous, vendredi 30 novembre à 18h30, salle du deuxième étage de la mairie d’Eymoutiers.

Jordan Hydro 6 Sandals