Fil info
21:29Périgueux : Une voiture brûle, un jeune homme renseigne les policiers -> https://t.co/CiAjFPCadm
19:41Saint-Aulaye : Mettre un vent au projet -> https://t.co/9Tj1pTfnuZ
19:35RT : Bonjour j’aimerais attirer votre attention sur le fait que nous sommes mercredi et que j’ai déjà été c… https://t.co/e62DxwbWIr
19:14Déols : Top départ pour les as de la haute voltige aérienne -> https://t.co/BXtcb4Vf5b
19:08RT : Toile sous les étoiles : projection gratuite du film "Pentagon papers" jeudi soir au parc des bords de vienne, bass… https://t.co/l6ju3QFv4g
19:08RT : Toile sous les étoiles - Concert gratuit à partir de 19h demain soir au parc des bords de vienne https://t.co/HZV79p3VWj
19:06RT : Et photo souvenir. Alain Damasio a l'assaut. https://t.co/egfLiTDIoB
19:06RT : Et quel public, concentré, attentif, et partageur de témoignages forts. Comme ce gilet jaune du Mans, racontant les… https://t.co/HRt7dMlTTb
19:06RT : Normalement à 20h fait un reportage sur les maires qui ont pris un arrêté anti Glyphosate. Je devrais y… https://t.co/vsNmomDyBQ
18:54RT : Le 21 août 1944, fut libérée de l'occupation. Les maquisards, menés par Georges GUINGOUIN, entrent dans la… https://t.co/wtMDSuv4Sx
18:54RT : En direct de la place des Carmes, commémoration du 75e anniversaire de la libération de , en présence de Jé… https://t.co/7zn4fE10Jo
18:32Last days on Arte on replay... After you will be able to see the cinéma version in theaters in the fall !… https://t.co/PCbmhU6ODk
16:33Le Pêchereau : DARC au Pays pescherellien : la musique déconcentrée -> https://t.co/OxWsjzOrBy
16:16Sarlat-la-Canéda : Du changement à la tête de la Compagnie de Sarlat -> https://t.co/ryHDUWIoUS
15:35Bergerac : L'opposant s'était suspendu à une grue, son jugement, à la question de la légalité du chantier -> https://t.co/MgQmcvlhiu
11:13Brive-la-Gaillarde : Pour une solidarité sans faille -> https://t.co/tB8DB6piSH
11:09Sport : Tour du Limousin, 117 coureurs répartis pour une édition très ouverte -> https://t.co/C8k5h1oW9e
10:46RT : J'ai eu la chance de le voir en avant-première en présence des gars de au forum des images à Paris. Ce doc de… https://t.co/lwhZ7FqZMo
10:46RT : Merci Mme le Président de porter à l’Elysée la voix de tous ces Barreaux mobilisés pour la défense de Nasrin SOTOUD… https://t.co/z07SnDCLin
07:40# # - -Vienne : La Cuisine de Conso ouvre demain -> https://t.co/5NphMhDRbH
07:39Bergerac : Un air d’étuve… moins chaud qu’à Périgueux -> https://t.co/2DXHKI7AVf
07:36# # - -Vienne : Collège de Nantiat: vers une optimisation des services -> https://t.co/JoRxhQCICL
07:31Région : Check In Party : décollage imminent -> https://t.co/6G6U5FTknu
07:29Région : Confolens, plus d’un demi-siècle de fête -> https://t.co/acbiPVpmy9

Limoges: la bombe désamorcée

Hier, les spécialistes du déminage de La Rochelle ont désamorcé une bombe datant de la Seconde Guerre Mondiale dénichée par une équipe de SNCF Réseau au niveau de Puy-Imbert.
 
Jusqu’à 10h, un périmètre de sécurité d’un rayon d’environ 270 m a été dressé autour des voies ferrées au niveau de Puy-Imbert à Limoges. Une aubaine pour les lycéens de Maryse-Bastié et Jean-Monnet qui ont pu commencer les cours plus tard.
Deux heures plus tôt, les hommes du service de déminage de la protection civile de La Rochelle s’affairaient autour de l’engin mis au jour quelques jours auparavant par des employés de SNCF Réseau lors de l’aménagement d’une plateforme, futur base arrière de prochains travaux. «Il s’agit d’une bombe anglaise de 500 livres soit environ 220 kg renfermant l’équivalent de 78 kg de TNT, explique Claude Clares, chef des démineurs rochelais. C’est une bombe de taille moyenne mais qui nécessite toutefois beaucoup de précautions.» 
Dans un premier temps, les démineurs ont neutralisé l’engin pour le rendre insensible sachant que la bombe était bien amorcée. «Après la neutralisation, le dispositif d’amorçage a été détruit sur place, précise Georges Salaün, directeur de cabinet du préfet présent sur place au moment de l’opération. Pour ce faire, la bombe a donc été séparée en deux morceaux, son amorce étant ensuite enterrée et déclenchée à distance. Un petit boum (cf photo ci-dessus) dont le souffle s’est malgré tout ressenti à plusieurs dizaines de mètres.
La seconde partie de l’engin explosif (voir ci-dessous) a pour sa part été embarquée dans une camionnette. Direction Ambazac où elle a été détruite dans une carrière.
Appelés en ville ou en campagne, plus particulièrement en Indre-et-Loire, Charente-Maritime et Haute-Vienne, les démineurs de La Rochelle ont parfaitement respecté le protocole prévu lorsque l’on détecte de tels engins. A Puy-Imbert, nœud ferroviaire à l’ouest de la gare de Bénédictins, les avions anglais avaient lâché de nombreuses bombes au moment de la Libération afin de perturber les déplacements de l’occupant. On estime aujourd’hui qu’il reste là encore une bonne vingtaine d’engins. Plus largement, Claude Clares indique que «10% des bombes lancées lors de la Seconde Guerre Mondiale n’ont pas explosé.» Un danger enfoui qui remonte parfois à la surface. «On estime que pour tout retrouver il faudra encore cinq siècles»,  évalue le spécialiste.
Jérôme Davoine

Sneaker Podcast