Fil info
15:52Coulounieix-Chamiers : A la découverte des richesses du sous-sol -> https://t.co/QH6iQpzk1m
15:45Le Blanc : Une foire-expo en demi-teinte -> https://t.co/6Vq6hQvIvv
15:43La Châtre : Un petit nombre de délinquants exaspère tout le monde -> https://t.co/a3EjfuNANO
13:33Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/36YQxxUAgf via
12:34 Ah trop bien ! Ils veulent toujours pas dire "autrice" par contre.
11:24 hummm...les pommes de terre sarladaises ma préféré, au marché du samedi!
10:44 😂😂😂
09:45RT : Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
09:27Ma très chère collègue Marion (alias ) en couv' de 😍 Rocks ! 😍 (tu auras le droit… https://t.co/XrfuRoU50U
07:49# # - -Vienne : Enseignant, un métier formidable, une loi fort minable -> https://t.co/T7yo5LIqDU
07:47# # - -Vienne : Une nouvelle moto pour initier les adolescents à la prévention -> https://t.co/COYZ9blKIN
07:45# # - : La fête des 50 ans pour les Portugais de Limoges -> https://t.co/jRxC1qdPet
07:42Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
07:40France : «Que le préfet apporte des réponses, il y a des pistes» -> https://t.co/QryUXyW6ZS
21:09Sympa la mention en couv & l’article sur en p.2 de du jour 🧡 Merci 👍 https://t.co/4PzomCGlY1
19:14RT : [] 🌲🌿🔥 Pour sécuriser et faciliter le travail des qui luttent contre les de , p… https://t.co/zzvyL0i1gb
18:22🔴 Dernier coup de manivelles pour les machines au centre de tri de Limoges ! Demain 6H c’est Poitiers qui traitera… https://t.co/pKeBLdqtY1
18:00RT : Quand ça veut pas, ça veut pas. Un candidat de la liste conduite par Nathalie sous le coup d'une enquête f… https://t.co/f3ggkcRsUq
17:58La Châtre : Berry nature environnement s'apprête à nettoyer nos paysages -> https://t.co/kQVDS7PhiK
17:57Argenton-sur-Creuse : Mariana Ramos, l’héritière de Cesária Évora à l’Avant-Scène -> https://t.co/EcN4pQQrQo
17:55Indre : Une BD pour démocratiser la téléassistance -> https://t.co/7XMPikuprM
17:54Indre : La double vie de Gilles Paris -> https://t.co/BwIz1BlF2D
17:40RT : Nathalie Loiseau : "Ce que j’ai hérité de mon père, c’est la détestation de l’extrême droite." Ouais enfin sauf qua… https://t.co/ha3gSXFwQ0
17:40RT : Réponses de : 1/ « Votre document est un faux » - On l’a authentifié. 2/ « Je n’en ai aucun souve… https://t.co/7hPANIsJGv
17:38RT : Nathalie Loiseau affirme qu'elle ignorait que LaREM était un parti de droite https://t.co/oabcQq70mt
17:37RT : Les sur la Croisette ! Bravo à pour la sélection de son film à la à C… https://t.co/AwkyIh31PN
17:37RT : Soutien à et à Mediapart face aux declarations outrancières de Mme . Et vive la presse libre e… https://t.co/vA8EmwLgqE
17:36RT : C'est le moment de se rappeler que nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire du . Plus que jamais, on… https://t.co/tcuTjpFYkk

Contre les exclusions: la solidarité en fusion

Hestia et Marianes, deux associations engagées dans la lutte contre les exclusions, unissent leurs forces pour répondre aux nombreux défis humains et sociaux qui les attendent dans les années à venir.

 

Ces dernières années, nombreuses sont les fusions qui ont engendré de grands débats, l’affaire Alstom-Siemens en est très significative. Cependant, il y a des circonstances où la fusion est un projet «voulu et bien réfléchi». C’est le cas de deux associations, Hestia et Marianes.

Le 20 décembre dernier a vu la signature d’un accord permettant aux deux associations spécialisées dans l’accompagnement et l’hébergement de personnes en grande difficulté de fusionner pour «s’accroître» et ainsi, mieux couvrir les besoins humains d’une tranche de la société qui se retrouve dans la pauvreté mais aussi des nombreux migrants qui arrivent chaque jour sur le territoire national. À ce propos, Maryse Dubois, présidente de Marianes et vice-présidente d’Hestia explique : «En tant que présidente de Marianes, je voulais qu’on fusionne, c’est un projet qui s’est fait sur un accord profond de nos valeurs communes». Avant d’ajouter : «Ce projet est bénéfique pour les deux parties ; cela va nous permettre d’être plus grand pour répondre à un besoin humain toujours plus conséquent».

À signaler que l’association Hestia a fusionné en absorbant l’association Marianes. Cette dernière n’apparaîtra plus et fera donc partie intégrante d’Hestia. «Marianes disparaît, mais ce n’est pas grave, elle grandira à travers Hestia», explique la directrice de Marianes.

De son côté, Magali Meneyrol, directrice d’Hestia pense qu’il s’agit d’une «fusion bénéfique» tout en soulignant l’aspect collectif de cette décision : «Tout le monde a été associé à cette décision, les salariés et la hiérarchie des deux associations ont longuement réfléchi et ont tous donné leur accord». Le but de cette fusion est d’avoir plus de moyens à disposition pour réussir à couvrir les demandeurs d’aides et ce, dans les plus brefs délais : «Marianes avait aussi des centres d’aide et d’accueil pour ces personnes ; nos activités sont donc complémentaires».

Si les objectifs grandissent, les besoins logistiques et humains aussi. Dans cette optique, Hestia/Marianes cherche à attirer de nouveaux bénévoles pour assurer l’accueil et le suivi des migrants, des sans- abri ainsi que des personnes en difficulté. «Nous faisons face à une grande pression, celle-ci touche les salariés des deux structures», précise Marie-Christine Guérit, trésorière et bénévole de l’association Hestia. Elle poursuit : «L’apport des bénévoles est très important».

Ce projet est avant tout un «projet humain». Des valeurs telles que la solidarité et l’entraide sont au cœur de ces deux structures. Un appel à tous les bénévoles intéressés par cette grande aventure humaine est donc lancé.

 

Massil Choubane