Fil info
11:58RT : Ce week-end certains ont remis en cause le . Ce matin une femme a été découverte morte sur la ligne… https://t.co/Z4ZOO7D5Wl
11:10Ce matin à 9h10, un accident de la circulation s'est produit sur la RN21 (Limoges - Aixe-sur-Vienne) entre un poids… https://t.co/yv6CBKkSFZ
07:40Région : Les label E3D remis à des établissements scolaires -> https://t.co/egLLy1Mxgl
07:37# # - : Les Tambours du Bronx en concert samedi -> https://t.co/lwli5iD41s
07:35# # - -Vienne : Librairie occitane Un concert avant l’exposition -> https://t.co/hLxN7Ro5qt
07:33# # - -Vienne : La Résistance des «petites gens» contée par des objets du quotidiens -> https://t.co/cm7fDQ5y6n
07:31# # - -Vienne : Le Conseil départemental tire à boulets rouges sur le gouvernement -> https://t.co/tcLv05hf19
07:28Région : Le PNT Périgord-Limousin favorise la biodiveristé -> https://t.co/Q4dkylCGy4
06:24Bardou : Le blessé longtemps prisonnier de sa voiture -> https://t.co/TbQ80nCPt8
23:10Périgueux : La culture occitane se porte (très) bien -> https://t.co/MBTP9MyAXL
22:23Nontron : La Dordogne perd René Dutin -> https://t.co/OjbH5onrFt
20:15Chamberet : Le village accordéon -> https://t.co/wAaMdVF4Z9
20:10 vous êtes tellement mignons... 7 milliards de vies humaines, une terre qui dégueule de nos rejetons, et vous...
19:41RT : Cérémonie de l'arbre de la Paix à Malemort, le 10 octobre 2019 https://t.co/DZCjrLCujC
18:36Sarlat-la-Canéda : Le projet d’abattoir de volailles grasses est en bonne voie -> https://t.co/ZD8PMJIqLK
18:33RT : Droit de retrait : deux inspecteurs du travail mettent en garde la . Un juste rappel à la loi. L’entrave du d… https://t.co/poQYanFPJg
14:03À lire avec attention. c’est une idée à travail… https://t.co/r9JM3uYj62
13:46Boulazac : Matthieu Ricard et Alexandre Jollien à Boulazac -> https://t.co/QfJ02ReLsH
13:44Merci à pour cette mise en lumière des activités du ! Un club avec des enfants qui viven… https://t.co/ITA7UL2gpZ

L’acte XIII des Gilets jaunes, comme un retour aux sources

Social

Environ 150 Gilets jaunes se sont réunis samedi après-midi aux Casseaux à Limoges. Tandis que certains construisaient un nouveau quartier général, d’autres ont longuement défilé en ville.

 

Collages d’affiches, fumigènes jaunes, cris et slogans tels que «Macron démission» ou «Limoges soulève-toi»... Pour ce treizième samedi de mobilisation, les Gilets jaunes ont voulu montrer qu’ils étaient toujours là. Et qu’ils allaient y rester, en construisant un nouveau lieu de rassemblement. «On nous a viré des ronds-points, alors nous allons nous installer ici aux Casseaux, un lieu stratégique où on nous voit et où tous le monde peut facilement s’arrêter pour venir discuter, gilet jaune ou pas», indique Tarik, enseignant et Gilet jaune de la première heure. «Il y avait une véritable demande des Gilets jaunes en manque des ronds-points, poursuit Sonia, l’une des figures des Gilets jaunes unis 87. Notre volonté est de créer une sorte d’auberge espagnole, un lieu ouvert, de partage, de discussion entre petits citoyens, un peu à l’image du café du village qu’on avait dans le temps». Une roulotte, une bâche, quelques palettes, de la musique et des victuailles apportées par chacun, il n’en fallait pas plus pour poursuivre les actions du samedi par une fête en soirée.

Une ambiance bon enfant encore une fois bien loin des affrontements parisiens, même si à Limoges aussi les Gilets jaunes ont été fortement encadrés par la police lors de leur défilé en ville. Des dispositifs importants ont été déployés pour protéger plusieurs grandes chaînes tels que la Fnac, Apple, le Mac Do ou encore les Galeries Lafayette.

Au retour, en fin de journée, une grande banderole «discuter, débattre, s’informer» était accrochée sur le nouveau camps des Gilets jaunes qui ne croient pas au grand débat national initié par le gouvernement. «Ce n’est pas un débat à partir du moment où nos questions restent sans réponses, lancent élisabeth et Sandra, venues de Tulle en renfort. Il y a plein de questions auxquelles notre député n’a pas voulu répondre. On nous a dit que tout avait été enregistré et serait remonté à l’élysée mais on sait que c’est du pipeau. Ce grand débat, c’est de l’enfumage. Ils veulent juste endormir les gens et freiner notre mouvement».

En attendant de décider de leurs futures actions, les Gilets jaunes espèrent remobiliser les troupes pour le samedi 16 février. Un acte XIV qui marquera aussi les trois mois d’existence de leur mouvement.

M.L.

 

nike air max 2019 metallic silver