Fil info
13:33Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/36YQxxUAgf via
12:34 Ah trop bien ! Ils veulent toujours pas dire "autrice" par contre.
11:24 hummm...les pommes de terre sarladaises ma préféré, au marché du samedi!
10:44 😂😂😂
09:45RT : Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
09:27Ma très chère collègue Marion (alias ) en couv' de 😍 Rocks ! 😍 (tu auras le droit… https://t.co/XrfuRoU50U
07:49# # - -Vienne : Enseignant, un métier formidable, une loi fort minable -> https://t.co/T7yo5LIqDU
07:47# # - -Vienne : Une nouvelle moto pour initier les adolescents à la prévention -> https://t.co/COYZ9blKIN
07:45# # - : La fête des 50 ans pour les Portugais de Limoges -> https://t.co/jRxC1qdPet
07:42Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
07:40France : «Que le préfet apporte des réponses, il y a des pistes» -> https://t.co/QryUXyW6ZS
21:09Sympa la mention en couv & l’article sur en p.2 de du jour 🧡 Merci 👍 https://t.co/4PzomCGlY1
19:14RT : [] 🌲🌿🔥 Pour sécuriser et faciliter le travail des qui luttent contre les de , p… https://t.co/zzvyL0i1gb
18:22🔴 Dernier coup de manivelles pour les machines au centre de tri de Limoges ! Demain 6H c’est Poitiers qui traitera… https://t.co/pKeBLdqtY1
18:00RT : Quand ça veut pas, ça veut pas. Un candidat de la liste conduite par Nathalie sous le coup d'une enquête f… https://t.co/f3ggkcRsUq
17:58La Châtre : Berry nature environnement s'apprête à nettoyer nos paysages -> https://t.co/kQVDS7PhiK
17:57Argenton-sur-Creuse : Mariana Ramos, l’héritière de Cesária Évora à l’Avant-Scène -> https://t.co/EcN4pQQrQo
17:55Indre : Une BD pour démocratiser la téléassistance -> https://t.co/7XMPikuprM
17:54Indre : La double vie de Gilles Paris -> https://t.co/BwIz1BlF2D
17:40RT : Nathalie Loiseau : "Ce que j’ai hérité de mon père, c’est la détestation de l’extrême droite." Ouais enfin sauf qua… https://t.co/ha3gSXFwQ0
17:40RT : Réponses de : 1/ « Votre document est un faux » - On l’a authentifié. 2/ « Je n’en ai aucun souve… https://t.co/7hPANIsJGv
17:38RT : Nathalie Loiseau affirme qu'elle ignorait que LaREM était un parti de droite https://t.co/oabcQq70mt
17:37RT : Les sur la Croisette ! Bravo à pour la sélection de son film à la à C… https://t.co/AwkyIh31PN
17:37RT : Soutien à et à Mediapart face aux declarations outrancières de Mme . Et vive la presse libre e… https://t.co/vA8EmwLgqE
17:36RT : C'est le moment de se rappeler que nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire du . Plus que jamais, on… https://t.co/tcuTjpFYkk

Un nouveau centre de formation à Chéops

Inauguration des nouveaux locaux de la délégation Limousin du centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), en présence du président, des collectivités et établissements publics locaux.

 

Livré en avril 2018, le nouveau bâtiment de la délégation Limousin du CNFPT est un véritable joyau architectural. Située au 73, rue de l’Ancienne-École-Normale-d’Instituteurs à Limoges à côté du site de Chéops, la structure offre un meilleur accueil aux fonctionnaires territoriaux.

Le CNFPT est l’établissement public national chargé de la formation professionnelle de près de 2 millions de fonctionnaires territoriaux français. Ces derniers sont employés dans les communes, départements, régions, ainsi que les établissements publics «Nous sommes le premier organisme de formation professionnelle de France» déclare François Deluga, maire du Teich (33) et président du CNFPT, avant d’ajouter : «Nous proposons des formations diverses et variées, et ce à tous les nivaux et dans plusieurs domaines ; domaines techniques, administratifs, culturels etc.».

Près de 25 000 fonctionnaires territoriaux sont formés par la délégation Limousin, ces derniers travaillent dans plus de 940 établissements publics de Creuse, Corrèze et Haute-Vienne. Avec 10 salles de formation dont une grande salle de conception, toutes équipées des derniers outils pédagogiques. Ce nouveau bâtiment offre toutes les commodités nécessaires à la réussite de leur formation. De plus, l’accueil des stagiaires sera assuré par les 21 agents de la délégation présents sur place.

Cette réalisation se distingue par une démarche de construction de haute qualité environnementale, en d’autres termes, plus respectueuse de l’environnement et des usagers. Avec des dispositifs avancés qui permettent la récupération et le stockage des eaux pluviales, la réduction de la consommation d’énergie ainsi qu’une limitation de la production de déchets et de polluants. Et ce, dans le but de réduire l’impact énergétique général du bâtiment.

Ce sont donc près de 4 millions d’euros qui ont été octroyés pour l’accomplissement de ce bâtiment qui est érigé sur une surface de 1 475 m2. À noter que la surface totale du terrain est de 2 947 m2. «Pour une fois à Chéops, nous avons une merveilleuse réalisation au service de toutes les collectivités locales», souligne Émile Roger Lombertie, maire de Limoges, avant de mettre l’accent sur l’aspect économique du projet : «Avec la qualité des formations proposées et le flux de personnes qui viendront en stage, l’économie du site de Chéops ne peut qu’être renforcée». Néanmoins, si ce projet s’est concrétisé, c’est aussi grâce à l’appui considérable du conseil départemental, dont le président Jean-Claude Leblois était présent à cette inuaguration, qui a tenu à offrir le terrain à la délégation Limousin de la CNFPT.

Massil Choubane