Fil info
18:36Indre : La gendarmerie alerte sur les risques de la cybercriminalité -> https://t.co/uVQ86yzlIE
18:34Indre : La « Berrichonne de l'Indre » monte à Paris ! -> https://t.co/HdmkRrKrC1
18:13Coulounieix-Chamiers : « La plus grande cause, c’est de faire société » -> https://t.co/MVStFkNLXU
17:29Argenton-sur-Creuse : Une nouvelle clinique vétérinaire dédiée au bien-être animal -> https://t.co/wL2yKR7vlz
17:29Le Magny : Rudy Rübel ranime l'hôtel- restaurant du bourg -> https://t.co/WCPMFnCRXl
17:04Sarlat-la-Canéda : Containers enterrés : une petite révolution pour l’usager -> https://t.co/h2pv9p7FyV
16:56Corrèze : Un mandat pour redonner du tonus -> https://t.co/bvnVIVU0kR
16:44Tulle : Solidarité -> https://t.co/hehRVi2g2x
16:34Tweet de L'Echo Haute-Vienne () L'Echo Haute-Vienne () a tweeté : # - -V… https://t.co/iYMMLmM52I
16:03Marsac-sur-l'Isle : Elles en ont toujours sous le capot -> https://t.co/jHXANXC9ce
15:07Périgueux : Beynac, Bourdeilles, Vendoire : mauvais temps pour le bitume -> https://t.co/ByDJnuup8R
14:48Dordogne : Cupidon du Vern, tombeur du Salon -> https://t.co/O4anY1bmds
09:36RT : Immersion dans le Périgord, au cœur de la préparation de l'ex-champion d'Europe du 3000 mètres steeple,… https://t.co/9dQmiLjNSd
08:52France : Le monde maritime s’invite à la BFM -> https://t.co/K9V652dbOU
08:49Région : "Pas de TGV pour les ploucs" de Bernard Cubertafond, universitaire -> https://t.co/Zv1ccZEEQw
08:36# # - -Vienne : L’hommage de la CGT Energie à Gérard Pelaudeix -> https://t.co/2NQValiDOt
07:57# # - -Vienne : SNCF, le coût de l’externalisation sur l’emploi et la sécurité -> https://t.co/z7qqajBQvm
07:51# # - -Vienne : L’avis d’expulsion des Gilets jaunes des Casseaux expire aujourd’hui -> https://t.co/sGt2m3q49t
07:49Région : Protéger les troupeaux et la biodiversité -> https://t.co/CpF8fTzZKr
07:46Dordogne : Tribunal de Grande Instance de Périgueux, rendre un avenir possible -> https://t.co/zwe3HsXSDv

Un nouveau centre de formation à Chéops

Inauguration des nouveaux locaux de la délégation Limousin du centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), en présence du président, des collectivités et établissements publics locaux.

 

Livré en avril 2018, le nouveau bâtiment de la délégation Limousin du CNFPT est un véritable joyau architectural. Située au 73, rue de l’Ancienne-École-Normale-d’Instituteurs à Limoges à côté du site de Chéops, la structure offre un meilleur accueil aux fonctionnaires territoriaux.

Le CNFPT est l’établissement public national chargé de la formation professionnelle de près de 2 millions de fonctionnaires territoriaux français. Ces derniers sont employés dans les communes, départements, régions, ainsi que les établissements publics «Nous sommes le premier organisme de formation professionnelle de France» déclare François Deluga, maire du Teich (33) et président du CNFPT, avant d’ajouter : «Nous proposons des formations diverses et variées, et ce à tous les nivaux et dans plusieurs domaines ; domaines techniques, administratifs, culturels etc.».

Près de 25 000 fonctionnaires territoriaux sont formés par la délégation Limousin, ces derniers travaillent dans plus de 940 établissements publics de Creuse, Corrèze et Haute-Vienne. Avec 10 salles de formation dont une grande salle de conception, toutes équipées des derniers outils pédagogiques. Ce nouveau bâtiment offre toutes les commodités nécessaires à la réussite de leur formation. De plus, l’accueil des stagiaires sera assuré par les 21 agents de la délégation présents sur place.

Cette réalisation se distingue par une démarche de construction de haute qualité environnementale, en d’autres termes, plus respectueuse de l’environnement et des usagers. Avec des dispositifs avancés qui permettent la récupération et le stockage des eaux pluviales, la réduction de la consommation d’énergie ainsi qu’une limitation de la production de déchets et de polluants. Et ce, dans le but de réduire l’impact énergétique général du bâtiment.

Ce sont donc près de 4 millions d’euros qui ont été octroyés pour l’accomplissement de ce bâtiment qui est érigé sur une surface de 1 475 m2. À noter que la surface totale du terrain est de 2 947 m2. «Pour une fois à Chéops, nous avons une merveilleuse réalisation au service de toutes les collectivités locales», souligne Émile Roger Lombertie, maire de Limoges, avant de mettre l’accent sur l’aspect économique du projet : «Avec la qualité des formations proposées et le flux de personnes qui viendront en stage, l’économie du site de Chéops ne peut qu’être renforcée». Néanmoins, si ce projet s’est concrétisé, c’est aussi grâce à l’appui considérable du conseil départemental, dont le président Jean-Claude Leblois était présent à cette inuaguration, qui a tenu à offrir le terrain à la délégation Limousin de la CNFPT.

Massil Choubane