Fil info
09:00 Non, le n'a pas attendu la 2è mt pour utiliser sa puissance ! Mais c'est en 2è… https://t.co/vZFXAVso8N
07:57# # - -Junien : Ateliers Pêche et Nature : Un succès qui ne se dément pas -> https://t.co/hmNXYND9mL
07:55# # - -Junien : Un parcours du coeur sous la pluie mais avec le sourire -> https://t.co/pspsDFYtAk
07:50# # - -Vienne : La cavalcade, incontournable rendez-vous -> https://t.co/5GDVkNAP1m
00:45RT : Sport : Pour rejoindre l’Aviron, le CAB a dû sortir les rames -> https://t.co/UsSB2YagHS
23:35Sport : Pour rejoindre l’Aviron, le CAB a dû sortir les rames -> https://t.co/UsSB2YagHS
20:24Dordogne : Respecter l’autre et la nature pour mieux vivre ensemble -> https://t.co/e1umOUZckg
20:10La Châtre : Cynthia Dauvergne, Miss Pin-up Centre Val de Loire remet son titre en jeu -> https://t.co/61IeEm3YIE
20:09Indre : Marie-Hélène Boulard lutte pour plus de justice sociale -> https://t.co/CtDFCn7AvR
19:27Brive-la-Gaillarde : La victoire en chantant ! -> https://t.co/5g8HlC9RSg
18:54Dordogne : Souper imaginaire pour personnages réels -> https://t.co/o1uTtFLRHQ
18:49# # - : M, seul sur scène ou presque -> https://t.co/0rFlNSMV6r
18:46# # - -Vienne : Nuit européenne des musées, les œuvres d’art se couchent tard -> https://t.co/f5TeQkw7cb
18:11RT : : les supporters du en liesse. Le club est en finale du championnat après avoir battu Van… https://t.co/a9bN0pzCPL
18:09# # - : Le Rallye des pépites monte en puissance -> https://t.co/m2oNnIF65m
18:06# # - -Vienne : «Zizic’land à Chauffaille non ! non ! et non !» -> https://t.co/V9REYpoZ8Y
18:03# # - -Vienne : Mines d'or, pour l’acte officiel d’abandon du projet de Bonneval -> https://t.co/kWzXjbZzx0
17:17Françoise Sivignon, 6e sur la liste , ancienne présidente de Médecins du monde, sera demain lundi à… https://t.co/T1s2O4T8EP
16:55 : les supporters du en liesse. Le club est en finale du championnat après avoir battu Van… https://t.co/a9bN0pzCPL
11:05Dordogne : Sinfonia prend encore de l’ampleur -> https://t.co/Gaim2FJhbm
11:00Dordogne : Les socialistes souhaitent reconstruire après le 26 mai -> https://t.co/hfaD3RLiFj
09:52"Lean forward lad!" mates in canoes adding certain British style & humour to paddling along the Dordogne… https://t.co/P7J3usjasg

Au théâtre Expression 7 aujourd’hui et demain «Jan» valeureux petit soldat

 

Aujourd’hui et demain, rendez-vous au théâtre Expression 7 où la comédienne Séverine Garde-Massias donne chair à «Jan», adolescente en révolte sous la plume de Claudine Desmarteau et une mise en scène par Jean-Paul Daniel.

C’est devant une assistance émue que le 10 novembre 2017 au théâ-tre national de Brive, l’auteure Claudine Desmarteau assistait à la première représentation de l’adaptation de son roman «Jan» paru en 2016 et destiné aux lecteurs à partir de 12 ans.

L’auteure Claudine Desmarteau, née en 1963, diplômée de l’Ecole Nationale des Arts Appliqués Duperré débute sa carrière comme publiciste et dessinatrice de presse. Sa rencontre avec la Maison d’édition «Le seuil jeunesse» l’entraîne à écrire, depuis 1999 pour le monde de la littérature de jeunesse. Aujourd’hui, elle consacre la plus grande partie de son temps à écrire et à illustrer des livres pour les jeunes enfants.

C’est en septembre 2001 à Brive que Sévérine Garde Massias, ancienne élève de Michel Bruzat crée la «Compagnie sur le fil» qui a pour objectif la création et la production de spectacles et l’enseignement en milieu scolaire et associatif.

Seule en scène, Séverine Garde Massias sera «Jan» dans une adaptation et une mise en scène du roman par Jean-Paul Daniel. Elle nous contera la vie de cette admirable gamine de onze ans dont les parents ne sont pas des Ténardier mais seulement un couple à la dérive, enfermé par ses problèmes, absorbés par une vie rude, un couple dont la mère est vendeuse de chaussures et le père chômeur professionnel et alcoolique. A côté d’eux, Jan est une remarquable gamine, un valeureux petit soldat qui sait monter au combat quand il le faut. En réalité, elle s’appelle Janis mais elle n’aime pas son prénom : elle préfère Jan et il ne faut pas trop l’énerver car elle est impulsive et un peu violente comme le disent certains. Mais pour elle, il s’agit seulement de ne pas se laisser faire. Alors, un jour que sa mère est partie faire un tour, son père s’écroule. Jan appelle les pompiers et c’est l’engrenage. Son frère et elle sont confiés à un foyer puis à une famille d’accueil, le temps de l’enquête. Mais elle veut protéger son petit frère ainsi que ses parents car «c’est mon frère jusqu’à la mort» dit-elle.

La comédienne nous proposera donc l’histoire de cette pré-adolescente avide de liberté qui s’identifie à Antoine Doinel, héros du film de François Truffaud «Les 400 coups» et c’est à travers lui qu’elle va puiser la force de sa révolte. C’est pourquoi, pour illustrer ces propos, le metteur en scène a fait le choix de projeter tout au long de la pièce des scènes du film, réalisées par Philippe Labonne, avec la participation de Thierry Almon, Julie Lalande et Benjamin Grenat.

Ce roman et son adaptation au théâtre devraient nous faire partager le parcours d’une enfant qui a choisi, contre toute attente, de vi-vre comme elle l’entend.

Josette Balanche

Théâtre Expression 7, 20 rue de la Réforme Limoges. Réservations : 05.55.77.37.50.

Du mercredi 13 au samedi 16 mars à 20h

Théâtre de La Passerelle - rue du Gl du Bessol- Limoges. Réservations : 05.55.79.26.49