Fil info
22:40 Garder la mémoire pour soutenir notre tête !
21:33RT : Élections européennes : en Dordogne, les premiers résultats tombés donnent tous le RN en tête. Mauvaise soirée...
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).

Tous acteurs de la sécurité

Le CITELS (Coopération Insertion Travail Éducatif Limoges Sud) a organisé mardi dernier une rencontre-débat en-tre des habitants du quartier des Portes-Ferrées et deux représentants de la police de Limoges.

Cette rencontre qui s’est déroulée à l’espace Romanet de Limoges a pour objectif de sensibiliser les gens sur la sécurité en général et la cyberdélinquance en particulier. L’occasion pour les habitants du quartier d’échanger avec les deux représentants de la police. «Cette rencontre vient dans le cadre d’une réflexion autour de la sécurité et des différentes institutions qui la représentent et de l’image qu’elles ont auprès des jeunes en général», explique Jean Daniel, président du CITELS, puis d’ajouter : «Une animatrice s’est rendue auprès des jeunes du quartier des Portes-Ferrées pour savoir ce qu’ils pensent de la sécurité et ce que ça éveille chez eux».

Lors de la rencontre, Bérengère, animatrice et membre de l’association a repris tous les éléments liés à la représentation que les jeunes du quartier se font sur la notion de sécurité. Le constat est très significatif, les jeunes relient instinctivement la sécurité à leur maison, estimant que ce lieu est l’espace le mieux sécurisé. Loin de partager cet avis, Bernard Couquet, investigateur en cybercriminalité pour la police judiciaire de Limoges rappelle que l’apparition d’internet a complètement changé la donne. «Ce lieu garantit une certaine sécurité physique, mais il reste malgré tout ouvert à l’exterieur et on peut facilement se mettre en danger sur le net». Des cas d’escroquerie et de harcèlement étant de plus en plus nombreux sur internet, le foyer familial n’est plus aussi sûr qu’avant. De son côté, Thierry Miguel, chef d’état major de la police judiciaire de Limoges souligne le fait que la sécurité passe avant tout par la sensibilisation des jeunes et des plus âgés. «La sensibilisation est la clé, il faut travailler avec les parents, les représentants et les animateurs pour favoriser la communication avec les jeunes... C’est plus efficasse que tout autre plan d’action». Par la présente, une réflexion s’est engagée pour améliorer et favoriser la sécurité de tous.

Légende photo: Un débat constructif pour l’ensemble des présents.