Fil info
20:22Dordogne : Des caresses et des films porno pour éduquer sa belle-fille -> https://t.co/5b139lGFfV
19:24Dordogne : Ils demandent une évolution du droit -> https://t.co/MMMIAjLHVD
19:05Indre : Bluesberry, une sixième édition à la croisée des styles -> https://t.co/vuo8Bnznqv
19:04Châteauroux : Cinq habitants à l’honneur -> https://t.co/l6MTplEGb5
18:18Bergerac : Souvenir de Johnny Clegg à Bergerac -> https://t.co/iBexb9iiSZ
18:10Bergerac : Pétition et tractage, les personnels des Urgences ne lâchent rien -> https://t.co/uifEjW6eJ7
18:02RT : Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:15RT : UNE VALIDATION ABERRANTE DES BARÈMES MACRON PAR LA COUR DE CASSATION https://t.co/ddPWMejXPO
17:15Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:04RT : De Rugy ajoute l'indignité à l'incurie. Son honneur n'a pas été livré aux chiens. Il n'a pas subi 1 campagne de pre… https://t.co/PHf51TSwUB
17:04RT : Selon Christophe Barbier, la démission de Rugy est la conséquence du trotskisme d'Edwy Plenel. Voilà. Faut pas croi… https://t.co/kNSBoXEPxh
17:03RT : Vous ne savez pas où partir cet été ? Allez donc faire un tour à et passez par la plus belle gare du monde… https://t.co/StacqQXLqF
17:00RT : Alors qu’elle vient d’être nommée ministre de l’écologie vient de laisser partir pour le troisième… https://t.co/woCwSITPMy
16:23# # - : Un beau jour pour la Vienne -> https://t.co/iOImmXigcE
16:13Indre : Commémorations à Sainte-Sévère-sur-Indre, Pérassay et Vijon -> https://t.co/g8as7mOw8w
15:54Dordogne : Révolte au lycée -> https://t.co/ixsJL8bmAK
15:51Périgueux : Macadam revisite les frontières du Jazz -> https://t.co/gzTXU9TE33
14:59France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/YuJdjlJ4xE
14:49France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/1aMhTInzsL
07:41# # - : En mémoire des crimes perpétrés par l’Etat français -> https://t.co/YJ7g2cSia1
07:37# # - -Vienne : Limoges Métropole signe pour le déploiement de la fibre -> https://t.co/nfzSHSe7mP
07:35# # - -Vienne : Caisses à savon pour la Sainte-Madeleine -> https://t.co/0NEE2OZrFq
07:33Région : Nouvelle-Aquitaine, la ressource en eau une priorité absolue -> https://t.co/SrkJ3sv670
07:30Région : Visite privée chez Sarah Caryth -> https://t.co/mTlAFI1Jp3

Un banquet jaune sur le rond-point de Grossereix à Limoges

Animés par un désir de convergence des luttes, les Gilets jaunes du groupe Unis 87 ont, après une semaine chargée, occupé le rond-point de Grossereix en zone nord de Limoges, pour finir hier sur le parking des Casseaux.
Après avoir apporté leur soutien aux migrants et aux enseignants, les Gilets jaunes ont poursuivi leurs actions ce week-end. Ils ont commencé par «reprendre» le rond-point de Grossereix samedi pour une distribution de tracts et un banquet jaune. Loin d’être rassurés par l’intervention du président Macron, les Gilets jaunes se sont montrés plus que jamais déterminés, même si leur nombre n’était pas à la hauteur de leurs attentes. Quant à la prestation du président Macron, pour Gilles, venue avec ses deux enfants, cela n’a  été que «des heures de verbiage. Il a seulement dit qu’il était sur la bonne ligne et qu’il comptait y rester. Les retraités devront attendre 2020 pour que les pensions de moins de 2 000 euros soient indexées sur l’inflation et il n’a pas dit un mot sur le RIC, ou le pouvoir d’achat ni sur les plus pauvres. Il n’a parlé que de lui, en utilisant des mots qui n’étaient pas accessibles à tous. Si on veut parler à tout le monde on adapte son discours», estime-t-elle. Elle ajoute, «il a juste fait campagne pour les Européennes. Et en plus, pour les fermetures de classes ou d’écoles il se déleste sur les maires». «On est en colère, ajoute John, ici on a fait le choix de ne pas utiliser la violence. J’étais à Paris samedi 20 avril et je me suis fait gazer. Je ne m’attendais pas à une telle répression de la part des forces de l’ordre. On était plusieurs à attendre, et on ne sait même pas pourquoi les policiers ont fait ça. Qu’on soit violent ou pacifique, on est traité de la même façon» s’indigne-t-il. Lui regrette qu’au cours de son allocution, Emmanuel Macron n’ait pas parlé de la hausse de la TVA sur les produits de première nécessité, ni de la hausse de l’électricité. «Il n’a pas parlé de l’augmentation des bas salaires. Il ne fait rien pour la classe ouvrière, il veut faire travailler les vieux encore plus longtemps et laisser les jeunes en jachères comme pour les champs». Un des Gilets jaunes ajoute, «les mesures ne vont pas améliorer le sort des pauvres, moi par exemple, je ne suis pas imposable, donc je n’ai droit à rien. Macron avait pourtant dit pendant sa campagne qu’il voulait lutter contre la pauvreté, mais il ne fait absolument rien». Pour eux, le président Macron creuse au contraire les inégalités entre les plus riches et les plus pauvres. Hier ce groupe a de nouveau investi les Casseaux pour y tenir une assemblée et organiser des ateliers. Ce groupe sera aussi présent au défilé du 1er mai.
Fatima Azzoug

air max 90 essential orange