Fil info
19:38Dordogne : La lutte doit s’intensifier -> https://t.co/vIogzdk2sl
19:36Dordogne : Les finances s’améliorent -> https://t.co/lGTotqdVMQ
19:08RT : Les professions des nouveaux locataires : Vendeuse Demandeur d'emploi Agent spécialisé des écoles maternelles Anima… https://t.co/dVinkFug5n
19:08RT : Il s’agissait d’un immeuble de bureaux vides. Racheté par la Ville, cet ensemble Haussmannien du 9ème arrondissemen… https://t.co/TW7iNCm3ct
19:07RT : Et surtout le premier mec à 100 milliards qui ne veut pas payer ses impôts en France. Dommage qu’on en profite pas.… https://t.co/SUUs3gDmT4
19:07RT : Un front politique inédit s’est créé autour de la défense du aéroportuaire. Les parlem… https://t.co/DPIifd7YR4
19:05RT : Cahier spécial : En 1954, Vian monte pour la première fois sur la scène des Trois-Baudets. Parmi les spe… https://t.co/QT341EHrL5
19:05RT : Bac Littérature : Marlène Schiappa s'étonne de l'absence dans les sujets des grands textes fondateurs d'Emmanuel Ma… https://t.co/aRGPJMXuiy
19:04# # - -Vienne : La rentrée 2019 se prépare -> https://t.co/oyNXYF4XGX
18:27RT : Indre : Darc au pays : nuits de fête et concerts des champs -> https://t.co/54YCDpV1CK
18:21Châteauroux : Les bibliothèques se modernisent avec des puces dans les livres -> https://t.co/5aWiUVlKyM
18:20Indre : Loto du patrimoine : chapelle en péril dans l’Indre -> https://t.co/bTD0ByaPPf
18:19Indre : Darc au pays : nuits de fête et concerts des champs -> https://t.co/54YCDpV1CK
17:19Roussines : La rando d’« Un R’ de fête » rapporte 275 e aux Restos -> https://t.co/BBWwam0Yhr
17:17Aigurande : La Rando du Boischaut sud, entre Indre et Creuse -> https://t.co/7xjSQ0SNum
17:16Saint-Denis-de-Jouhet : Commémoration émouvante à Lusignan -> https://t.co/CGQsjaSzOX
17:10Le Blanc : Gaya, une épicerie bio devenue coopérative -> https://t.co/swPnkyOWk9
17:04Sarlat-la-Canéda : Le cinéma part à la campagne -> https://t.co/v88FKknizX
16:29Bergerac : Les retraités toujours mobilisés pour leur pouvoir d’achat -> https://t.co/mjeQ96G07R
16:22Bergerac : Grève aux Urgences : des personnels à bout de souflle -> https://t.co/y8oX1khnja
15:30Saint-Pardoux-la-Rivière : Une inauguration importante -> https://t.co/SAv9HTrKrO
15:29Boulazac : Affaires courantes à l'ordre du jour -> https://t.co/9MkkdiPQVD
13:54Périgueux : une écluse vandalisée -> https://t.co/QikKunxv90
13:52Sarlat-la-Canéda : La restructuration ne passe pas -> https://t.co/iLRxeEExle
12:20RT : Hier soir vers 19h, les policiers de Limoges ont été sollicités en assistance des pompiers par le gérant d'un hôtel… https://t.co/LqB6nqAxv1
11:50Hier soir vers 19h, les policiers de Limoges ont été sollicités en assistance des pompiers par le gérant d'un hôtel… https://t.co/LqB6nqAxv1
07:50# # - -Vienne : L’aéroport de Limoges sur le marché -> https://t.co/WUZWZudOuU
07:48# # - -Vienne : 29 août 1942 : une page d’histoire honteuse -> https://t.co/FFJwwcRecR
07:46# # - -Vienne : «Loopi», l’assistant mobile qui suit les randonneurs pas à pas -> https://t.co/6RHyPEPyik
07:44# # - -Vienne : Musée de la Résistance : la technologie au service de la mémoire -> https://t.co/RX54B1qXJk
07:42France : Hermès double son effectif à Saint-Junien -> https://t.co/uIRwXgWpum
01:27France : La Sécu, variable d’ajustement | L'Echo https://t.co/fweN1WNdiw via
21:03Brive-la-Gaillarde : Les urgences en état d’urgence -> https://t.co/SWHcZl3ojb
20:56Brive-la-Gaillarde : Des billets à guichets fermés... -> https://t.co/OBPJn1nEZt

Le Secours Populaire rappelle l’Europe à ses fondamentaux

Mobilisés contre la baisse du budget de l’aide alimentaire dans le cadre du nouveau FSE+ (fonds social européen) 2021-2027, le Secours Populaire de la Haute-Vienne et les 3 associations haut-viennoises bénéficiaires appellent les collectivités locales à les soutenir par le biais d’une motion.

 

Déjà menacé en 2014, le FEAD (fonds européen d’aide alimentaire -ancien Programme européen d’aide alimentaire) pérennisé à l’époque grâce à la ténacité des associations, se voit à nouveau menacé dans le cadre de son intégration dans le nouveau programme social européen FSE+, dont le budget est actuellement en négociation pour la période 2021-2027. Un péril que les associations bénéficiaires -SPF, Croix Rouge Française, Banques Alimentaires et Restaurants du cœur, dénoncent depuis plusieurs mois.

«On nous annonçait au départ un budget amputé de moitié, ce qui se traduirait très concrètement par la fermeture de la moitié de nos structures d’aide alimentaire ou la division par deux du nombre de nos bénéficiaires, n’ayant pas les moyens sur nos fonds propres d’assurer cette aide explique Thierry Mazabraud, secrétaire général du SPF87. Nous avons réussi pour l’instant à le ramener à 3 milliards pour la période 2021-2027. L’objectif est d’obtenir au minimum un milliard supplémentaire pour pouvoir assurer le même niveau d’aide, quand les besoins mais aussi la résignation et le fatalisme ne cessent de croître.

Dans ce contexte, le SPF 87 a soumis au vote des collectivités territoriales -conseils régional, communautaire, départemental et conseils municipaux des 17 communes où l’association est implantée, une motion de soutien.

«Cette préoccupation revient à tout un chacun, nos bénévoles, nos bénéficiaires, et en particulier à nos élus départementaux et locaux, car la diminution du budget européen pour l’aide alimentaire aurait des répercussions sur les politiques sociales locales, qui devraient le cas échéant prendre le relais, sauf à abandonner des gens face à leurs difficultés poursuit Thierry Mazabraud. Nous attendons un soutien, au moins de principe et moral, de leur part».

Saint-Yrieix, Nexon et Saint-Junien l’ont pour l’instant votée. Les associations ont également interpellé les députés au niveau national «sans beaucoup de réactions souligne Thierry Mazabraud même si une délégation nous a accompagnés sur une démarche commune d’interpellation à Bruxelles. Ce sujet, majeur, qui concerne plusieurs dizaines de millions d’Européens, n’est quasiment pas abordé dans le cadre des élections européennes. Quand à l’Etat, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on ne sent pas un soutien massif de sa part sur le dispositif. Or, nous avons besoin de son implication pour porter ces revendications sur les questions européennes, quand il nous apparaît important de réaffirmer un certain nombre de principes fondamentaux au niveau de l’Union : l’Europe, au moment de sa création, avait aussi pour mission d’assurer la sécurité alimentaire de ses ressortissants. Aujourd’hui, rien qu’en France, 900 000 personnes sont en situation d’insécurité alimentaire sévère».

 

Légende photo: Thierry Mazabraud hier au siège du Secours Populaire 87 à Limoges.

nike air max 2019 china