Fil info
20:45Tulle : Bobo Matondo a été expulsé | L'Echo https://t.co/VPSbyRDkni via
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz

Un "contrat" sur les fonctionnaires

Très remontée contre le projet de loi dit de «transformation de la fonction publique», adopté en première lecture par l’assemblée nationale, une large intersyndicale ne dé-sarme pas. Elle conteste notamment la généralisation du recours aux contractuels et les risques que comporte une telle mesure, par exemple dans une mairie.

La route est clairement à droite et la ligne est raide. C’est ce que l’on pourrait dire pour singer

l’ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin et pour évoquer le projet de loi dit de «transformation de la fonction publique».

Au lendemain de l’adoption du texte en première lecture par l’assemblée nationale, une large intersyndicale (CGT, FO, UNSA, FSU, FSE) s’est de nouveau réu-nie pour taper du poing sur la table. «Si ce texte est adopté par le Sénat puis en deuxième lecture, dans les communes de moins de 10.000 habitants, les emplois réservés jusque-là aux titulaires de la fonction publique seront demain occupés par des contractuels. Avec des contrats de 6 ans, c’est-à-dire le temps d’une mandature. Autant dire que ces agents devront être aux ordres s’ils veulent conserver leur emploi, tonne Pascal Filleul (FSU Territoriaux). On peut aussi penser qu’il sera bien difficile pour eux de s’opposer à l’injonction d’un maire leur demandant d’utiliser un restant de goudron pour refaire l’allée de son domicile.» «Ce contrat de projet, c’est une catastrophe, embraye Christelle Delhomme (CGT). Il porte en lui une grande insécurité pour les salariés.»

Qui plus est, la généralisation des contractuels s’accompagne d’une attaque sur les instances représentatives du personnel, fusionnées et désormais privées de pouvoir. «Avec la disparition des CHSCT, on va vers une multiplication des arrêts de travail, signale Frédéric Stoebner (UNSA). Et qu’on ne s’y trompe pas, c’est l’accès au service public pour tous que l’on vise puisque si on contractualise, derrière on privatise.»

A l’hôpital, Jean-Christophe Razet (FO) souligne lui les effets délétères de ces contrats couplés avec la création des groupements hospitaliers de territoires. «Demain, on pourra très bien demander à une aide-soignante ou une infirmière d’intervenir dans l’un des dix-huit établissements du département qui dépendent du CHU sans aucune indemnité de déplacement.» «C’est la fin de la résidence administrative, abonde Pascal Filleul. C’est déjà le cas pour le personnel communal affecté dans les intercommunalités. Un collègue d’Ambazac, on lui demande d’aller travailler à Bessines, là aussi sans aucune compensation financière.»

Pour Louise Vergne, encore étudiante, l’avenir «n’est pas réjouissant. On n’aura que peu d’espoir d’intégrer la fonction publique. Pour ceux qui se destinent aux carrières de l’enseignement, déjà, avec la loi Blanquer, un professeur stagiaire va passer de 1.400 à 900e par mois.» «C’est un sabordage de la fonction publique», résume Serge Rozier (FO).