Fil info
11:43Bergerac : Incendie rue Neuve-d'Argenson -> https://t.co/KQC83d8gJA
11:38Périgueux : Premières rencontres du sport en entreprise à Périgueux -> https://t.co/PKGCtco2io
11:01 merci !
10:51Terrasson-Lavilledieu : L'incendie anéantit la moitié de sa récolte de noix -> https://t.co/6IyG2x8IXu
09:24Tulle : Le Sporting joue contre le cancer -> https://t.co/nKYRX7vLU5
09:09 L'hôpital local de va contracter 1 emprunt d'une dizaine de M€ pour sa reconstruction que… https://t.co/mmglrGVNe6
08:58Saint-Astier : Thierry Boissinot mènera un chantier à 11,6 M€ -> https://t.co/GAH95YtOUD
07:34# # - -Vienne : Municipales, «Limoges au cœur» officiellement lancée autour de Emile Roger Lombertie -> https://t.co/Ryiwnh60P7
07:31# # - -Vienne : Le préfet dans nos murs -> https://t.co/4yRgdW0rBk
07:28# # - -Vienne : Le quotidien d’un club sportif de banlieue -> https://t.co/H9J0PZ7PSE
07:25Région : FuturoWeen, l’Halloween familial du Futuroscope -> https://t.co/V32Bftjlt8
07:23Région : La grogne paysanne en suspens -> https://t.co/up6smLfsiQ
00:39le mouvement de la paix 19 soutient ; participez à la souscription https://t.co/DN1ipfEcB3
23:30 Le sociologue de la de à jeudi 24 oct à l'invitation du et de… https://t.co/6ADygJ1kE6
23:23Périgueux : Le sociologue de la famille François de Singly en réunion publique -> https://t.co/cTxdajcmVp
20:42Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? | L'Echo https://t.co/LEiCcanePU via
19:45Périgueux : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux | L'Echo https://t.co/rkUd8QXRlI via
19:34RT : La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
19:19Pommiers : Le Team Bethenet affiche sa belle santé -> https://t.co/NnoZb2hckN
19:17Gargilesse-Dampierre : Les généreux projets de l’asso « Pour Kungur » -> https://t.co/HLgr8WLOAf
19:16France : Des vestiges gallo-romains presque partout dans le secteur -> https://t.co/lB4icSu42A
19:15Châteauroux : La coopération plus que jamais -> https://t.co/blgUq2bqnV
19:13Indre : Le triporteur de Télématin sur la piste des produits berrichons -> https://t.co/0ZSBglvjfE
18:44Sainte-Croix-de-Mareuil : Omya : licenciements et débrayage -> https://t.co/LNPKGwkeYW
18:39Domme : Objectif à minima pour service de santé à bout de souffle -> https://t.co/FzyafHsisf
18:32Marsac-sur-l'Isle : Samedi, on se jette sur les savons pour aider à contrer les accidents de la vie -> https://t.co/fH1N7BoEDD
18:27Périgueux : Un meurtrier pouvant se contrer -> https://t.co/rwnW7nkbnZ
17:53RT : [senat] les pétitions de principe, les condamnations verbales ne suffiront pas à arrêter le pouvoir de qui… https://t.co/SSlHe9a36F
17:46RT : Si votre politique est si "bonne" monsieur le Premier ministre, pourquoi la France exprime t'elle autant de souffra… https://t.co/mst2HyiRBQ
16:52Terrasson-Lavilledieu : Réunion suivie sur l’intérim -> https://t.co/JuDW5G0x7H
13:38 1 colloque à pour défendre le purin d’ortie, le petit lait, Les décoctions… https://t.co/7y4icDzemg
13:21Quinsac : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux -> https://t.co/tNHZRQdq2C

Au cœur du village, un «Atelier» pour recréer la sociabilité

Royère-de-Vassivière

Alors que l’été et le beau temps arrivent, les touristes vont commencer à affluer aux abords du lac de Vassivière. Ils vont ainsi pouvoir profiter du restaurant associatif situé à Royère-de-Vassivière, l’Atelier.

Tandis que de nombreux Creusois partent pour travailler à Paris, certains reviennent à la recherche, sur les terres de leur enfance, d’un cadre de vie rural et d’un mode de vie plus agréable. Avec l’idée de répondre à l’exode rural, au vieillissement de la population et à l’inexorable disparition des lieux de sociabilité comme les restaurants ou les bars.

Le retour aux sources

En 2003, alors que des amis creusois sont de retour sur leur lieu de naissance à Royère-de-Vassivière, ils découvrent ainsi qu’un seul bar a subsisté et qu’il n’est pas ouvert toute l’année. Ils décident alors de monter un nouveau restaurant associatif : l’Atelier est né.

Au départ, c’est la réfection d’une ancienne grange qui permet d’obtenir un vaste espace pour un prix dérisoire.

Le projet a l’ambition d’apporter au village une offre culturelle élargie, qui a hélas complètement disparue au fil du temps. Pour ce faire, l’association «émile a une vache» est créée. Elle propose depuis une large programmation culturelle, des expositions et des concerts et contribue à dynamiser Royère et ses alentours.

Selon Amélie Ponce, présidente de l’Atelier, «les deux structures, l’entreprise et l’association, travaillent en commun et s’entraident». Ainsi, l’Atelier donne un lieu à l’association et cette dernière contribue à pérenniser l’offre culturelle.

Une autre alternative

L’Atelier, c’est surtout un restaurant connu pour ses tarifs abordables et sa cuisine de saison et locale. Mais en plus d’offrir des événements culturels réguliers et une cuisine de qualité, une petite boutique propose également une grande variété de produits. Qu’ils soient alimentaires (les plus locaux possible) ou vestimentaires (un défilé de mode est organisé chaque année et permet de faire connaître les nouveaux modèles), tous ces produits contribuent à diversifier l’offre du restaurant associatif, et d’en faire un commerce à part entière.

Ces différentes activités permettent à l’Atelier de continuer à exister. Ce restaurant, décidément pas comme les autres, prône une société alternative, ce qui peut déjà se vérifier par son mode de fonctionnement : «C’est une SARL (Société à responsabilité limitée, ndlr) mais en réalité le restaurant fonctionne différemment avec un système de parts que les salariés achètent. Une part équivaut à une voix permettant une égalité. De plus, les salariés sont tous payés au même niveau» souligne Amélie Ponce.

L’Atelier est définitivement une structure particulière, dynamique, égalitaire et qui contribue à faire vivre un petit coin de campagne.

Hugo Roy

Légende photo : L’Atelier, un resto pas comme les autres.

 

Air Zoom Pegasus 34