Fil info
08:37Corrèze : Platonov, "une comédie de la vie" -> https://t.co/kPgGM9Nu9o
06:20Région : Maladie de Lyme : 1700 nouveaux cas par an en Limousin -> https://t.co/cWUlQqoHiK
06:18Région : «On peut licencier pour pas cher» -> https://t.co/fBP3LCdZWW
20:22Dordogne : Des caresses et des films porno pour éduquer sa belle-fille -> https://t.co/5b139lGFfV
19:24Dordogne : Ils demandent une évolution du droit -> https://t.co/MMMIAjLHVD
19:05Indre : Bluesberry, une sixième édition à la croisée des styles -> https://t.co/vuo8Bnznqv
19:04Châteauroux : Cinq habitants à l’honneur -> https://t.co/l6MTplEGb5
18:18Bergerac : Souvenir de Johnny Clegg à Bergerac -> https://t.co/iBexb9iiSZ
18:10Bergerac : Pétition et tractage, les personnels des Urgences ne lâchent rien -> https://t.co/uifEjW6eJ7
18:02RT : Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:15RT : UNE VALIDATION ABERRANTE DES BARÈMES MACRON PAR LA COUR DE CASSATION https://t.co/ddPWMejXPO
17:15Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:04RT : De Rugy ajoute l'indignité à l'incurie. Son honneur n'a pas été livré aux chiens. Il n'a pas subi 1 campagne de pre… https://t.co/PHf51TSwUB
17:04RT : Selon Christophe Barbier, la démission de Rugy est la conséquence du trotskisme d'Edwy Plenel. Voilà. Faut pas croi… https://t.co/kNSBoXEPxh
17:03RT : Vous ne savez pas où partir cet été ? Allez donc faire un tour à et passez par la plus belle gare du monde… https://t.co/StacqQXLqF
17:00RT : Alors qu’elle vient d’être nommée ministre de l’écologie vient de laisser partir pour le troisième… https://t.co/woCwSITPMy
16:23# # - : Un beau jour pour la Vienne -> https://t.co/iOImmXigcE
16:13Indre : Commémorations à Sainte-Sévère-sur-Indre, Pérassay et Vijon -> https://t.co/g8as7mOw8w
15:54Dordogne : Révolte au lycée -> https://t.co/ixsJL8bmAK
15:51Périgueux : Macadam revisite les frontières du Jazz -> https://t.co/gzTXU9TE33
14:59France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/YuJdjlJ4xE
14:49France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/1aMhTInzsL

Le défenseur des droits a traité 520 cas

Le défenseur des droits de la Haute-Vienne, autorité constitutionnelle indépendante chargée de veiller à la protection des droits et des libertés et de promouvoir l'égalité, a présenté ce mercredi son bilan de l’année 2018 à la préfecture de Limoges.

Inscrit dans la Constitution depuis le 23 juillet 2008 et institué par la loi organique et la loi ordinaire du 29 mars 2011, le défenseur des droits est «un organisme indépendant qui intervient sur quatre secteurs principaux : la relation avec le service public, le droit de l’enfant, le traitement de la discrimination et la déontologie des forces de sécurité» précise Jean-François Martin, délégué de la Haute-Vienne qui reçoit à la maison de la Justice et du Droit de Limoges.

Au niveau de la Haute-Vienne, ils sont trois délégués, Claude Parnaud reçoit à la préfecture, Patrick Nouaillas s’occupe des zones rurales avec des permanences sur le secteur de Saint-Yrieix-la-Perche, Saint-Junien et Bellac et Jean-François Martin.

Depuis plusieurs années, les délégués hauts-viennois jouent le rôle de médiateur entre les citoyens et les services publics pour conseiller et orienter les gens dans un premier temps et détecter tout abus à l’encontre d’une personne. Toute personne ayant un litige ou qui estime en avoir un, peut saisir le défenseur des droits sans devoir s’acquitter d’une somme quelconque.

Comme chaque année, le défenseur des droits présente son bilan détaillé des cas traités tout au long de l’année. Contrairement aux années précédentes, celle de 2018 représente des chiffres alarmants avec 95 836 dossiers de réclamations à l’échelle nationale et marquant ainsi 6,1 % d’augmentation de taux de réclamations, soit 13% sur les deux dernières. Au niveau du département de la Haute-Vienne, «nous avons traité 520 dossiers, soit 200 dossiers de moins par rapport à la moyenne national, dont 76% ont abouti favorablement. La plupart des cas traités concernaient les relations avec les services publics, très peu de dossiers sur la discrimination et aucun cas sur les enfants. L’ensemble des situations en Haute-Vienne concernent toujours des problèmes d’indus. Des gens qui ne respectent pas les délais fixés, soit par méconnaissance ou incompétence. Et souvent en direction des organismes prestataires de service à savoir la CAF et Pôle Emploi» explique Jean-François Martin.

Bien que le défenseur des droits n’a pas l’autorité de prolonger les délais imposés par les services publics, ses interventions ont permis de saisir les hautes autorités et de révéler des défaillances au niveau des administrations publiques.

Ahmed Malem

Contacts : Claude Parnaud 05.55.44.18.00 ; Jean-François Martin 05.55.04.04.05 ;

Patrick Nouaillas 06.13.27.60. 67.

 

Légende photo: De gauche à droite : Jean-François Martin, Claude Parnaud, Patrick Nouaillas.