Fil info
20:22Dordogne : Des caresses et des films porno pour éduquer sa belle-fille -> https://t.co/5b139lGFfV
19:24Dordogne : Ils demandent une évolution du droit -> https://t.co/MMMIAjLHVD
19:05Indre : Bluesberry, une sixième édition à la croisée des styles -> https://t.co/vuo8Bnznqv
19:04Châteauroux : Cinq habitants à l’honneur -> https://t.co/l6MTplEGb5
18:18Bergerac : Souvenir de Johnny Clegg à Bergerac -> https://t.co/iBexb9iiSZ
18:10Bergerac : Pétition et tractage, les personnels des Urgences ne lâchent rien -> https://t.co/uifEjW6eJ7
18:02RT : Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:15RT : UNE VALIDATION ABERRANTE DES BARÈMES MACRON PAR LA COUR DE CASSATION https://t.co/ddPWMejXPO
17:15Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:04RT : De Rugy ajoute l'indignité à l'incurie. Son honneur n'a pas été livré aux chiens. Il n'a pas subi 1 campagne de pre… https://t.co/PHf51TSwUB
17:04RT : Selon Christophe Barbier, la démission de Rugy est la conséquence du trotskisme d'Edwy Plenel. Voilà. Faut pas croi… https://t.co/kNSBoXEPxh
17:03RT : Vous ne savez pas où partir cet été ? Allez donc faire un tour à et passez par la plus belle gare du monde… https://t.co/StacqQXLqF
17:00RT : Alors qu’elle vient d’être nommée ministre de l’écologie vient de laisser partir pour le troisième… https://t.co/woCwSITPMy
16:23# # - : Un beau jour pour la Vienne -> https://t.co/iOImmXigcE
16:13Indre : Commémorations à Sainte-Sévère-sur-Indre, Pérassay et Vijon -> https://t.co/g8as7mOw8w
15:54Dordogne : Révolte au lycée -> https://t.co/ixsJL8bmAK
15:51Périgueux : Macadam revisite les frontières du Jazz -> https://t.co/gzTXU9TE33
14:59France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/YuJdjlJ4xE
14:49France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/1aMhTInzsL
07:41# # - : En mémoire des crimes perpétrés par l’Etat français -> https://t.co/YJ7g2cSia1
07:37# # - -Vienne : Limoges Métropole signe pour le déploiement de la fibre -> https://t.co/nfzSHSe7mP
07:35# # - -Vienne : Caisses à savon pour la Sainte-Madeleine -> https://t.co/0NEE2OZrFq
07:33Région : Nouvelle-Aquitaine, la ressource en eau une priorité absolue -> https://t.co/SrkJ3sv670
07:30Région : Visite privée chez Sarah Caryth -> https://t.co/mTlAFI1Jp3

Le passé toujours présent au mont Gargan

75e anniversaire du débarquement

Parallèlement à la commémoration du 75e anniversaire du débarquement sur les côtes normandes, nombreuses ont été les célébrations organisées sur les hauts lieux de la Résistance à l'instar du Mont Gargan et du clos de Sussac.

Comme tous les ans, la cérémonie commémorant le 6 juin 1944 s’est déroulée hier à Saint-Gilles-les-Forêts, au mont Gargan en présence notamment du préfet, de nombreux corps constitués, d’élus et ce, pour rendre hommage à «ces femmes et ces hommes qui se sont levés contre l’occupation» dixit Anne-Marie Montaudon responsable du comité ANACR de Châteauneuf-la-Forêt.

Fidèle ses compagnons d’armes, le dernier Résistant encore valide, René Arnaud, était présent pour saluer leur engagement qui a contribué au succès du débarquement des forces alliées et comme l’avait expliqué le général Georges Marshall «sans les actions du maquis, rien n’aurait eu lieu.»

Outre les comités ANACR de Châteauneuf, d’Eymoutiers, de Saint-Léonard-de-Noblat et l’association départementale, L’Ateneo Republicano ainsi que la Société Nationale d’Entraide aux médaillés et bien d’autres encore assistaient à cette cérémonie.

Pour la première fois, des jeunes préparant la Journée Défense Citoyenneté étaient là pour rendre hommage à ces Résistants dont certains se sont engagés alors qu’ils avaient approximativement le même âge qu’eux. Ce stage de citoyenneté a été coordonné par le Capitaine Roy ; le diplôme obtenu est indispensable pour occuper certaines fonctions. «Cette transmission mémorielle est importante pour que des situations de barbarie ne se reproduisent pas. Je trouve la présence de ces jeunes gens importante» a expliqué Thierry Muzette, maire de Sainte-Anne-Saint-Priest. Le préfet a également abondé dans son sens expliquant que «le courage des maquisards n’attend pas le nombre des années.» Le sentiment d’appartenance de ces jeunes Résistants était, dit-il, lié à leur appartenance à une communauté.

Ce Mont Gargan et sa chapelle étaient, toujours selon Anne-Marie Montaudon, considérés comme La Petite Russie par les Allemands de l’époque qui craignaient le maquis qui s’était fédéré autour du Colonel Guingouin dès 1943. La Résistance qu’ils ont réussi à opposer à l’occupant a occasionné de nombreux morts dans les deux camps et a vu son paroxysme lors de la bataille du 17 au 24 juillet 1944.

Céline Pénicaud, maire de Saint-Gilles-les-Forêts, a conclu la cérémonie en demandant aux jeunes de se nourrir de l’exemple de ces hommes et ces femmes «que leur mémoire puisse être transmise parmi vous et votre entourage.»

Sur ce mont Gargan, en ce 6 juin, on a rendu hommage tant à ceux qui sont venus tomber sur nos plages qu’à ceux qui, pendant ces années, ont tenu le maquis, y laissant parfois leur vie.

Un bel exemple pour la jeunesse à ne pas céder et à se lever contre la barbarie.

Céline Pabois

Légende photo : René Arnaud derrière la pierre de mémoire, dernier Résistant encore valide, entouré d’élus et du préfet.