Fil info
00:39le mouvement de la paix 19 soutient ; participez à la souscription https://t.co/DN1ipfEcB3
23:30 Le sociologue de la de à jeudi 24 oct à l'invitation du et de… https://t.co/6ADygJ1kE6
23:23Périgueux : Le sociologue de la famille François de Singly en réunion publique -> https://t.co/cTxdajcmVp
20:42Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? | L'Echo https://t.co/LEiCcanePU via
19:45Périgueux : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux | L'Echo https://t.co/rkUd8QXRlI via
19:34RT : La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
19:19Pommiers : Le Team Bethenet affiche sa belle santé -> https://t.co/NnoZb2hckN
19:17Gargilesse-Dampierre : Les généreux projets de l’asso « Pour Kungur » -> https://t.co/HLgr8WLOAf
19:16France : Des vestiges gallo-romains presque partout dans le secteur -> https://t.co/lB4icSu42A
19:15Châteauroux : La coopération plus que jamais -> https://t.co/blgUq2bqnV
19:13Indre : Le triporteur de Télématin sur la piste des produits berrichons -> https://t.co/0ZSBglvjfE
18:44Sainte-Croix-de-Mareuil : Omya : licenciements et débrayage -> https://t.co/LNPKGwkeYW
18:39Domme : Objectif à minima pour service de santé à bout de souffle -> https://t.co/FzyafHsisf
18:32Marsac-sur-l'Isle : Samedi, on se jette sur les savons pour aider à contrer les accidents de la vie -> https://t.co/fH1N7BoEDD
18:27Périgueux : Un meurtrier pouvant se contrer -> https://t.co/rwnW7nkbnZ
17:53RT : [senat] les pétitions de principe, les condamnations verbales ne suffiront pas à arrêter le pouvoir de qui… https://t.co/SSlHe9a36F
17:46RT : Si votre politique est si "bonne" monsieur le Premier ministre, pourquoi la France exprime t'elle autant de souffra… https://t.co/mst2HyiRBQ
16:52Terrasson-Lavilledieu : Réunion suivie sur l’intérim -> https://t.co/JuDW5G0x7H
13:38 1 colloque à pour défendre le purin d’ortie, le petit lait, Les décoctions… https://t.co/7y4icDzemg
13:21Quinsac : Alternatives aux pesticides : colloque national à Périgueux -> https://t.co/tNHZRQdq2C
13:01La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
12:35Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? -> https://t.co/OCVzdyUVmL
12:30Saint-Pierre-d'Eyraud : La fête de Pradelou laissera des souvenirs impérissables -> https://t.co/va3qY4jm2N
12:14 candidate au label « TERRE DE JEUX 2024 », lancée par Paris 2024 dans le but d’engager tous les terri… https://t.co/GN68hxoAeC
11:48RT : 2020 En termes de postes, on en reste au vieux principe d’habiller Pierre (+ 440 postes dans le primaire… https://t.co/kfVI7CihaZ
11:46RT : La concurrence dans le rail se traduira par une hausse des prix et une baisse de la sécurité. Angleterre, Allemagne… https://t.co/Fr9PDCh7t7
08:27 Ah, ce n'est pas la bonne photo
08:18C'est dingue les photos d'à peine 2 ans et qui montrent une ambiance disparu au complet.. Ligne, train, personnels.… https://t.co/MnZqZUl2K0
07:40 Intéressant de voir le monde entier s'insurger et de comprendre qu'il ne s'agit pas de couleur ou de… https://t.co/J1cYOO5cUk
07:34 Pour le candidat à la mairie de le rival "… https://t.co/RVqCqaYPYg
07:33# # - -Vienne : Le Secours Populaire, solidaire et inconditionnel -> https://t.co/qmX8OBxmxY
07:31# # - -Vienne : «Communication à distance et mail art système», une conférence de Rémy Pénard -> https://t.co/gI5PzpDKA6
07:30# # - -Vienne : Faire de l’emploi un droit sur le territoire -> https://t.co/mhcGpnpWys
07:28France : Le savoir-faire de la boucherie limousine reconnue à l’unanimité -> https://t.co/hjGGa7Kgz5
07:26Région : Des cheminots «méprisés» à tort -> https://t.co/DQn4cV2AgQ
07:21Périgueux : Frédéric Gojard (RN) gère le calendrier -> https://t.co/duEb8Oq3Td

Retour sur la pensée humaniste et universelle de Senghor

Semaine Africaine de Limoges

A l’occasion de la semaine africaine de Limoges, la fondation Senghor France a organisé mercredi à la BFM de Limoges une conférence sur le thème de «l’actualité de la philosophie humaniste du président-poète, père de la francophonie, Léopold Sédar Senghor».

Une conférence qui est revenue sur la vie et les œuvres de l’ancien président de la République du Sénégal de 1960 à 1980. Cette rétrospective fut aussi l’occasion de revenir sur une notion clé qui a été souvent mal interprétée et emprisonnée longtemps sous le prisme philosophique. Il s’agit bien évidemment de la «négritude». Une notion que l’ancien président sénégalais a repris sous un angle plus méthodique pour l’inscrire dans un mouvement humaniste et universaliste. À ce propos, Didier Tsala Effa, professeur en Sémiotique et Stratégies à la faculté des lettres et des sciences humaines de Limoges explique : «Quand on parle de Senghor, un terme vient à nos esprits, la négritude... Cette notion qu’il a reprise de Césaire lui servait à définir une identité, sans pour autant exclure les au-tres.» En d’autres termes, Senghor a repris ce terme de façon positive, il le définira plus tard comme «l’ensemble des valeurs culturelles de l’Afrique noire», des valeurs culturelles qu’il tente de remettre au niveau de toutes les au-tres, en particulier celles des Européens, et ce, toujours dans une visée universaliste qui reste très importante aux yeux du père de la francophonie. «Senghor a voulu construire une identité africaine dans le monde en mouvement et non pas dans l’exclusion ou le rejet de l’autre» lance Didier Tsala Effa.

De son côté, le docteur Ibrahima Dia, président de la fondation Senghor France retiendra l’ouverture à l’autre et l’humanisme dont l’ancien président sénégalais faisait preuve : «Il était pour une civilisation de l’universel et on le voit clairement dans sa trajectoire intellectuelle dans laquelle il a toujours voué un culte à tout ce qui est humain par le prisme de la littérature et de la science». Des valeurs qu’il a approfondies pour donner suite à d’autres travaux sur le «métissage». Bien que ce terme puisse paraître en contradiction avec la notion de négritude, Senghor en a fait une suite que l’on retrouve dans ses œuvres où il est question notamment de «Double métissage, biologique et culturel» ce dernier avait expliqué dans le tome 3 de «Liberté» intitulé «Négritude et civilisation de l’universel» que «les Blancs, comme les Noirs d’Afrique, sont, aux yeux du savant, des métis». Senghor appuiera ses dires par les propos tenus par son ancien professeur Paul Rivet qui, lors d’un de ses cours, expliquait tout en montrant la carte de la Méditerranée «C’est ici, autour de la Méditerranée, que sont nées les premières et les plus grandes civilisations humaines par un double métissage, biologique et culturel, entre les Africains, les Européens et les Asiatiques, ou, si vous préférez, entre les Noirs, les Blancs et les Jaunes».

Ce qui démontre l’existence de ces traits propres à chaque communauté. Néanmoins, celles-ci s’inscrivent dans le mouvement perpétuel du monde, un mouvement humain et universel.

 

Massil Choubane

 

Photo : Le docteur Ibrahima Dia à gauche en compagnie du professeur Didier Tsala Effa.

 

jordans for sale sneakers