Fil info
21:29Périgueux : Une voiture brûle, un jeune homme renseigne les policiers -> https://t.co/CiAjFPCadm
19:41Saint-Aulaye : Mettre un vent au projet -> https://t.co/9Tj1pTfnuZ
19:35RT : Bonjour j’aimerais attirer votre attention sur le fait que nous sommes mercredi et que j’ai déjà été c… https://t.co/e62DxwbWIr
19:14Déols : Top départ pour les as de la haute voltige aérienne -> https://t.co/BXtcb4Vf5b
19:08RT : Toile sous les étoiles : projection gratuite du film "Pentagon papers" jeudi soir au parc des bords de vienne, bass… https://t.co/l6ju3QFv4g
19:08RT : Toile sous les étoiles - Concert gratuit à partir de 19h demain soir au parc des bords de vienne https://t.co/HZV79p3VWj
19:06RT : Et photo souvenir. Alain Damasio a l'assaut. https://t.co/egfLiTDIoB
19:06RT : Et quel public, concentré, attentif, et partageur de témoignages forts. Comme ce gilet jaune du Mans, racontant les… https://t.co/HRt7dMlTTb
19:06RT : Normalement à 20h fait un reportage sur les maires qui ont pris un arrêté anti Glyphosate. Je devrais y… https://t.co/vsNmomDyBQ
18:54RT : Le 21 août 1944, fut libérée de l'occupation. Les maquisards, menés par Georges GUINGOUIN, entrent dans la… https://t.co/wtMDSuv4Sx
18:54RT : En direct de la place des Carmes, commémoration du 75e anniversaire de la libération de , en présence de Jé… https://t.co/7zn4fE10Jo
18:32Last days on Arte on replay... After you will be able to see the cinéma version in theaters in the fall !… https://t.co/PCbmhU6ODk
16:33Le Pêchereau : DARC au Pays pescherellien : la musique déconcentrée -> https://t.co/OxWsjzOrBy
16:16Sarlat-la-Canéda : Du changement à la tête de la Compagnie de Sarlat -> https://t.co/ryHDUWIoUS
15:35Bergerac : L'opposant s'était suspendu à une grue, son jugement, à la question de la légalité du chantier -> https://t.co/MgQmcvlhiu
11:13Brive-la-Gaillarde : Pour une solidarité sans faille -> https://t.co/tB8DB6piSH
11:09Sport : Tour du Limousin, 117 coureurs répartis pour une édition très ouverte -> https://t.co/C8k5h1oW9e
10:46RT : J'ai eu la chance de le voir en avant-première en présence des gars de au forum des images à Paris. Ce doc de… https://t.co/lwhZ7FqZMo
10:46RT : Merci Mme le Président de porter à l’Elysée la voix de tous ces Barreaux mobilisés pour la défense de Nasrin SOTOUD… https://t.co/z07SnDCLin
07:40# # - -Vienne : La Cuisine de Conso ouvre demain -> https://t.co/5NphMhDRbH
07:39Bergerac : Un air d’étuve… moins chaud qu’à Périgueux -> https://t.co/2DXHKI7AVf
07:36# # - -Vienne : Collège de Nantiat: vers une optimisation des services -> https://t.co/JoRxhQCICL
07:31Région : Check In Party : décollage imminent -> https://t.co/6G6U5FTknu
07:29Région : Confolens, plus d’un demi-siècle de fête -> https://t.co/acbiPVpmy9

Le labour, une passion et une tradition

Condat, Solignac, Le Vigen

Le concours annuel organisé par l’UIOA (union intercommunale des organisations agricoles) de Condat, Solignac et Le Vigen s’est déroulé samedi dernier sur la commune de Condat-sur-Vienne, avec la participation de 22 compétiteurs.

Ils étaient 22 concurrents répartis en 4 catégories au lieu-dit «La Croix-de-Fer» à Condat-sur-Vienne, samedi, pour cette nouvelle édition du concours de labour.

Petits et grands ont profité de cette compétition à fort caractère agricole pour s’approcher des tracteurs de labour, notamment les plus anciens, à l’image du tracteur de marque autrichienne datant de 1953 appartenant à Jean-Luc Nouhaud, résidant à Coussac-Bonneval. Interrogé sur la machine, ce dernier affiche un large sourire avant de lancer : «L’histoire de ce tracteur est quelque peu spéciale car je l’ai trouvé, il y a des années de cela, abandonné sous un arbre et dans un mauvais état.» Cependant, le moteur de la machine était encore intact, ce qui a poussé Jean-Luc à le récupérer et à le restaurer pour lui donner une seconde vie. Pour rappel, les 22 participants ont concouru sur 4 catégories : labour à plat, labour en planche, jeune laboureur (moins de 16 ans) et vieux tracteurs : «L’organisation est toujours la même que les années précédentes avec les mêmes catégories, même s’il est vrai que nous avons de moins en moins de participants» note Michel Coudert, secrétaire de l’UIOA.

Transmission

En plus de l’aspect compétitif, l’événement reste une belle occasion pour les jeunes de reprendre le flambeau. A ce propos, Jean-Marie Blancher, président de l’UIAO explique : «Aujourd’hui, on fête la 52e année de ce concours, ce qui n’est pas négligeable» puis d’ajouter : «Le plus important ce n’est pas vraiment la compétition, c’est ce mélange des générations qui se fait chaque année et qui nous permet de transmettre cette pratique et cette passion locale aux plus jeunes» Un mélange de générations qui baisse d’année en année car il faut bien le dire, il est de plus en plus difficile d’attirer les agriculteurs pour ce type de concours. Au-delà de la passion, labourer les champs reste important pour la culture de la terre, mais c’est aussi un domaine dans lequel les trois communes (Condat, Solignac, Le Vigen) excellent, elles qui ont donné 4 champions de France et 5 titres nationaux, une fierté pour le secrétaire de l’association «C’est une pratique très répandue localement, on est connu pour avoir des champions dans plusieurs catégories et c’est cette culture de la gagne qu’on veut aussi transmettre». Une aubaine pour ce concours qui souhaite attirer les plus jeunes dont le nombre décroît en comparaison des éditions précédentes.

 

Photo : Précision et savoir-faire sont au cœur de ces concours de labour.