Fil info
10:40Périgueux : « Jamais on n’aurait cru que l’agriculture tournerait comme ça… » | L'Echo https://t.co/Qr2XnVdIpu via
07:37Région : A Vassivière, des caméras parmi les brebis -> https://t.co/3oKpKtZuBZ
07:35# # - : Ce soir au Lido, «Taxi Téhéran» en soutien à l’avocate Nasrin Sotoudeh -> https://t.co/8PlrMSbOHS
07:33# # - -Vienne : Festival l’esprit des pierres, un premier acte de grâce -> https://t.co/IimTHvGeCW
07:31# # - -Vienne : C’est la Dolce Vita au Vigen -> https://t.co/ZTNpyRC88W
07:29# # - -Vienne : Demain et samedi, Festi’Zac de retour à Ambazac -> https://t.co/vJatMAMM50
07:29 "Le massif forestier ne doit pas reconquérir des espaces unique… https://t.co/aCnQVDsO8R
07:27Région : Solutions pour l’inclusion -> https://t.co/MyKWksPOyg
07:22Coulounieix-Chamiers : La filière bois ne doit pas compter sur le malheur des agriculteurs -> https://t.co/IZkdGXMS81
05:59 Les SP de nouveau en prise avec un violent incendie cette nuit. C dans :… https://t.co/K8bhTVUBBF
05:55Prigonrieux : Violent incendie près de Bergerac : la circulation coupé -> https://t.co/lMrPWLb8Tz
00:57Région : Pas touche aux trésoreries | L'Echo https://t.co/CFAJzv8TIM via
22:18 "En , la question des transmissions est majeure". C da… https://t.co/6SsMm12mxq
22:12Périgueux : « Jamais on n’aurait cru que l’agriculture tournerait comme ça… » -> https://t.co/ahvNYE8fsk
20:10Châteauroux : L’année 100 pour l’Apollo -> https://t.co/RI9ntgujKL
19:41📰C'était à lire aujourd'hui dans . C'est demain à : une rencontre… https://t.co/ImPRvqDSIQ
19:23Migné : Double inauguration au Domaine du Plessis -> https://t.co/vY3bKjB8Oc
19:22La Châtre : Patrick Judalet brigue un nouveau mandat -> https://t.co/MRf0VJNq06
19:21Issoudun : Finances publiques : les agents manifestent chaque vendredi -> https://t.co/j8ZuQTtAGW
19:20Châteauroux : Le quartier de la gare s’engage sur une nouvelle voie -> https://t.co/EIe1gsuIar
18:42RT : [Retour vidéo ] journée d'hier de végétation 🚒 sur la commune de . Merc… https://t.co/FZWV4sxuja
18:40Corrèze : Un Trésor public à sauvegarder -> https://t.co/YwwsZDJ7IW
18:39 Les sapeurs pompiers limitent les dégâts... mais qd même... Grosse imprudence à C dans… https://t.co/rnzCNa73Sa
18:32Jumilhac-le-Grand : Il brûle des herbes chez lui... et calcine presque un hectare -> https://t.co/aeIgQSuWSw
17:13RT : [presse] Manque d'AESH et terminale à 36 élèves à Bordeaux : les enseignants du lycée Magendie en… https://t.co/eQ8vcP2Str
17:13RT : Les salariés de General Electric s’apprêtent à se mobiliser à l’appel pour exiger l’arrêt du démantèlement de… https://t.co/yg5iKf1Edw
17:13RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt
16:43France : Chez FO, les établissements tournent comme le père Ubu -> https://t.co/jao978AZB1
16:33RT : Et tuer le train des primeurs , c'est quel degré d'incivisme ? Mettre 20 000 camions en plus sur les… https://t.co/uzROQipj4l
15:42RT : 🚨L'association Saint-Junien Environnement nous informe de la non potabilité de la source publique de Saint-Martin-d… https://t.co/rnL2dLuiUK
14:50RT : Ils iront jusqu'à l'os. Et lorsque qu'ils seront arrivés à l'os il iront jusqu' la moelle. Des fous furieux ! https://t.co/k453evnJFg
14:50RT : RT si t'es Français et que t'as jamais rien conféré à Marine Le Pen. https://t.co/JQD2qrmPyd
14:50RT : Nous aussi ! On utilise Tweeter pour suivre les conneries du Grand Timonier imbu de sa personne ! https://t.co/43pNFu9fU9
14:49RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:49RT : 🚒🚒🚒🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒 + 🚁👮‍♂️ https://t.co/JWnJHEekVS https://t.co/9LRrX5zuMR
14:48RT : Soutien aux journalistes de France 3 Nantes et interpellation : allez-vous encore longtemps, vous, Ministre de l’in… https://t.co/aHQbtWDJca
14:48RT : Provocations à l'outrage, interpellation d'un agent de sécurité, un policier qui sort : "vous avez honte d'être jou… https://t.co/z7JCPopnrT
14:47RT : Une bonne nouvelle RELAXE pour Fanny et Pierre Ce ne sont pas les militant.e.s du climat qu'il faut poursuivre et… https://t.co/gtpFUEO6K3
14:47RT : La préfecture de la et les sous-préfectures de et seront exceptio… https://t.co/YYph5lre5z
14:47RT : Les mots nous manquent à la lecture de cette phrase ignoble, les sentiments nous manquent devant tant de violence g… https://t.co/OfBORr83lk
14:47RT : Comment les gens de droite si prompts à défendre le retour à l’ordre moral, si à cheval sur les valeurs cathos, si… https://t.co/WmH2bPHe4q
14:46RT : Un excellent moment radiophonique mais surtout politique ! Il y a donc des citoyens.nes heureux de vivre sous la co… https://t.co/eU0OF4c8NB
13:04 Des infos forcément utiles aux agriculteurs. C dans : https://t.co/w80JfEbgL4
12:42France : Info préfecture : la baisse des débits d'eau se poursuit -> https://t.co/xd0kbEtdUA

Donner ou vendre plutôt que jeter

La plateforme collaborative «Je donne Je vends», fruit d’une start-up dunkerquoise a été mise en place par la communauté urbaine Limoges Métropole, fin décembre dernier. En six mois, 828 annonces ont déjà été postées par des utilisateurs.

En fin d’année dernière, la communauté urbaine Limoges Métropole a mis en place un nouveau service : une plateforme collaborative. Elle permet de poster des annonces pour donner ou vendre des articles en bon état, plutôt que de les porter en déchèterie. Jean-Noël Joubert, élu communautaire en charge des déchets explique que cette action s’intègre dans un projet global, «cette plateforme est un outil supplémentaire pour réduire la production de déchets». Pour rappel la communauté urbaine Limoges Métropole est inscrite dans une démarche territoire zéro déchets, zéro gaspi et souhaite réduire sa production de déchets de 15%. Elle espère également développer le réemploi. C’est pour cela que l’application développée par une start-up dunkerquoise, l’a convaincue, d’autant que l’application est simple d’utilisation. Il suffit d’entrer son code postal ou son adresse pour y avoir accès (ce service est destiné aux seuls résidants de Limoges Métropole). Les utilisateurs peuvent créer un compte, ensuite, ils postent une annonce pour vendre ou donner leur objet en fonction des champs (bricolage, jardin, jeux/jouets/loisirs, ameublement, sport, électroménager, multimédia, univers bébé et musique), en donnant son descriptif. Une fois publiée l’annonce est en accès gratuit et libre pour les personnes qui iront consulter le site. «En proposant ce service nous avions trois buts en tête : le premier était d’ordre écologique, avec le réemploi c’est du CO2 et de la fabrication en moins; le second économique puisque cela donne une deuxième vie à l’objet, en plus la vente est limitée à 25 euros maximum ; et enfin nous voulions cultiver l’esprit de citoyenneté en incitant les personnes à réduire leur impact de déchets sur ce territoire, qui compte 20 communes, tout en leur livrant un message positif». Il ne s’agit pas, avec cette plateforme, de faire concurrence à celles déjà existantes, mais plutôt de favoriser le troc, même si dans la liste des 200 annonces postées actuellement, des objets sont aussi en vente. «Avec 6 mois de recul, on se rend compte que cette plateforme marche bien, même si elle n’est pas encore très connue. La plupart des échanges se font entre personnes qui habitent à quelques mètres ou kilomètres les unes des autres, ce qui favorise également, dans certains cas, des relations de voisinage intéressantes».

Un bon plan

pour les étudiants

Jean-Noël Joubert ajoute que cette application est à la fois destinée aux particuliers et aux entreprises sociales et solidaires du territoire comme Aléas, Emmaüs ou le secours populaire. «Ces associations peuvent avoir leurs propres ressourceries et nous avons décidé qu’elles étaient prioritaires pour les dons, parce qu’on ne veut pas les court-circuiter. Elles peuvent d’ailleurs elles aussi publier des annonces sur notre plateforme».

Cette plateforme a un autre avantage pour la communauté urbaine, celle de réduire le nombre d’encombrants dans ces déchèteries : «Lorsqu’un objet peut encore servir mieux vaut le donner ou le vendre plutôt que de le jeter. Cela coûte beaucoup moins cher à la collectivité et réduit l’impact sur la planète». Il rappelle que les pratiques commerciales encourageant l’achat et le coût souvent plus élevé de la réparation par rapport à l’achat du neuf, font augmenter le poids des déchets encombrants. Il signale aussi que cinq espaces réemploi sont présents sur les déchèteries Kennedy, Lebon et du Cavou à Limoges, à Couzeix et à Saint-Gence. Les encombrants déposés sont donnés aux associations partenaires.

A quelques semaines de la rentrée, la platefome peut également être une solution pour les étudiants qui ont besoin de se meubler à moin-dre coût. «Les étudiants peuvent trouver de l’électroménager, de la vaisselle ou des meubles d’occasion via les dons ou pour une somme très raisonnable». Au total, 479 comptes ont déjà été créés sur la plateforme, ce qui laisse de grandes possibilités.

 

Plateforme je donne - je vends : https://www.jedonne-jevends.fr

 

Photo : Une plateforme qui gagne a être connue !