Fil info
10:37 Bravo à tous 🥰✊🏼
10:30La pétition de soutien à Sylvie a dépassé les 6.200 signatures https://t.co/WVC4UFW4wr
10:26Article de ⁦⁩ de ce matin agrémentant les propos de à la mobilisation du 15 octobre 2019 https://t.co/iv0UMXDec7
10:26 rassemblement en cours devant le centre courrier de La rue Maurice Caquot pour soutenir Sylvie la fac… https://t.co/JLykix48Jz
10:22Siorac-en-Périgord : Le Département prévoit des perturbations du trafic -> https://t.co/howAcdaRUF
09:35# # - -Vienne : Une sommité pour ouvrir le cycle de conférences French tech -> https://t.co/TGr0Ig1MBU
09:31# # - -Vienne : De la liberté de déclarer sa couleur politique -> https://t.co/YvuNDpljlr
09:27# # - -Vienne : Autour du contournement Est de Limoges on refait le match -> https://t.co/imdPmhg396
09:25Région : Affaire Séréna : jusqu’au bout un cas de «conscience» -> https://t.co/nxSIpquzKa
09:22Région : Urgence POLT maintient le cap -> https://t.co/kbJ9GbbA1w
08:20RT : Plus de 6300 soutiens, avec toi Sylvie courage pour aujourd’hui 10h tulle centre de tri https://t.co/U2K0ZdKPBv
07:46Plus de 6300 soutiens, avec toi Sylvie courage pour aujourd’hui 10h tulle centre de tri https://t.co/U2K0ZdKPBv
06:25Marsac-sur-l'Isle : A 3 semaines d’avoir purgé sa peine… il en reprend pour 3 mois -> https://t.co/5NwDmvk2kw
23:04Périgueux : (VIDÉO) Les sapeurs pompiers de la Dordogne bien visibles à Paris -> https://t.co/4CVixnsJ5i
20:02Valençay : Au château, l’art de la diplomatie version Machiavel -> https://t.co/9zKvQvQovk
20:00Saint-Benoît-du-Sault : Un très beau festival de chants -> https://t.co/wT9AlTKY5h
19:58Châteauroux : Accueil en mairie : ce qui change -> https://t.co/hQKrAlsOXP
19:55Châteauroux : Nouvelle mobilisation pour la défense de l’hôpital public -> https://t.co/vPhkOSZmYY
18:57Périgueux : "Une réponse et demie au courrier adressé aux 557 maires de Dordogne" -> https://t.co/WRjcF0v8a0
17:10Sarlat-la-Canéda : Le collège s’équipe -> https://t.co/c8d2gt4tPb
17:06Sarlat-la-Canéda : Objectif bio et local dans les collèges -> https://t.co/tix6NLeiVk
15:45Périgueux : Fouilles archéologiques à Sainte-Marthe -> https://t.co/3yYfOepoQ5
15:37Périgueux : « Jusqu’à maintenant on a été gentils... » -> https://t.co/qcHDMfSwPj
15:32Périgueux : Isabelle Valode à la Galerie 66 -> https://t.co/jMP1A0n1of
12:45Périgueux : Des sapeurs pompiers de la Dordogne à Paris... et ils en ont gros sur la patate -> https://t.co/6ozimU2r6E

Théâtre de la Passerelle, une saison pour «s’aimer à tort et à travers»

Pour sa nouvelle saison, le théâtre de La Passerelle proposera une reprise exceptionnelle de «Comment va le monde ?» de Sol (Marc Favreau) pour les fêtes de fin d’année, et onze spectacles y seront accueillis.

«Moi qui ne suit qu’un histrion, qu’un batteur de planches, qu’un comédien qui fait part du rêve et du vent, je prends la liberté de vous écrire pour vous dire ce à quoi je pense aujourd’hui : je pense de toutes mes forces qu’il faut s’aimer à tort et à travers.» C’est ce qu’écrivait l’auteur-compositeur-interprète belge né en 1936 Julos Beaucarne, dans la nuit du 2 au 3 février 1975 en apprenant l’assassinat de son épouse.

Ce message Michel Bruzat l’a fait sien et d’ajouter : «Je crois toujours au théâtre pour que change l’homme ordinaire. Qui sait ?»

C’est avec Pierre Yves Le Louan, magnifique dans «Les soliloques du pauvre» de Rictus et son complice Sébastien Debard à l’accordéon que, du 12 au 16 novembre, nous découvrirons la création de «Laïka» d’Ascanio Celestini, acteur et écrivain italien né à Rome en 1972, que d’aucuns considèrent comme le relais politique de Dario Fo. à la question : pourquoi avoir choisi «Laïka» ? Michel Bruzat répond : «Parce que Laïka te rappelle que tu n’es pas tout seul sur la terre, qu’autour de toi il y a des gens qui méritent ton regard, ton écoute, ton respect, comme ce clochard qui dort sous tes fenêtres, cette voisine de pallier, cette prostituée, ces employés, ce jeune homme qui boit au comptoir pour conjurer la solitude et parle de pouvoir arrêter...»

Pour sa seconde création en mars 2020, nous retrouverons l’auteur Michel Garneau et trois des interprètes de «Quatre à quatre» : Nadine Béchade, Marie Thomas et Isabelle Olivier à la harpe, un spectacle monté dès la création de La Passerelle. Avec «émilie ne sera plus jamais cueillie par l’Anémone» nous assisterons à une conversation entre deux sœurs qui s’aiment... c’est la tradition aimante et heureuse des vivants... Bref, c’est une conversation toute simple, sur une chose toute simple : la vie. Pour le metteur en scène, «c’est un texte poético-philosophique, surprenant, lumineux et jubilatoire».

Les 28 et 29 novembre «Les Amis de La Passerelle» organiseront «Cabaret amoureux des hivernales», deux soirées de soutien au théâtre au cours desquelles le public pourra voir et entendre les comédiens, chanteurs, artistes qui font le bonheur de ce lieu depuis sa création.

Parmi les spectacles accueillis, nous avons noté : «Fricassée de berniques sur lit de Prévert» un spectacle poétique au cours duquel les comédiens de «Labelle et Cie» associeront leurs «Chansons de Port» aux textes de Jacques Prévert en souvenir de Port Racine, ce lieu où vécu et où est enterré le poète.

Le chanteur Jacky Feydi proposera avec «Guy Thomas à l’ombre de Jean Ferrat», un tour de chant plein d’émotion avec de nombreux textes de Guy Thomas, talentueux poète à l’humour ravageur qui fut le parolier de Jean Ferrat.

Poésie et musique, c’est également ce qu’offrira en novembre Jean Marc Dermesropian qui rendra hommage, à travers dix huit de ses poèmes, à l’auteur de l’Affiche rouge qu’était Louis Aragon. Il sera accompagné par la comédienne édith Thénot qui déroulera la biographie du poète militant.

Avec cette nouvelle saison, Michel Bruzat poursuit un de ses objectifs qui est de donner la parole à ceux qui ne l’ont pas.

Josette Balanche

Renseignements, réservations et abonnements :

théâtre de La Passerelle, 5, rue du Général-du Bessol, Limoges.

Tél : 05.55.79.26.49 ;

theatre-de-la-passerelle@wanadoo.fr

 

Photo : «Laïka», création avec Pierre Yves Le Louan et Sébastien Debard.