Fil info
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79
07:37Région : A Limoges, la voie du «faire pour apprendre» -> https://t.co/SqNTZduZAH
04:00La Douze : Un motard gravement blessé au sud de Périgueux -> https://t.co/MsiSO6cCfK
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB

Pointés du doigt, les agriculteurs se rebiffent

Hier, comme un peu partout en France, les syndicats agricoles JA et FDSEA ont participé à une action visant à faire pression sur le gouvernement. Il s’agissait pour les locaux d’une opération filtrage sur l’A20.

Cette opération : premier avertissement pour le gouvernement, redit l’état général d’une profession mal perçue par le grand public à cause des scandales sanitaires qui ont émaillé l’actualité des dernières années. Pour défendre l’honneur de leur profession, les agriculteurs n’ont donc pas hésité à quitter leurs fermes pour participer à une opération sur l’A20. Vers 11h, un premier convoi est parti de Family village en zone Nord de Limoges alors qu’un deuxième partait de la zone Sud pour converger vers la sortie Casseaux de l’A20 où les agriculteurs, près d’une centaine au total, ont commencé leurs barrages filtrants dans les deux sens provoquant plusieurs kilomètres de bouchons. Les raisons du ras-le-bol des agriculteurs sont multiples, si bien que les manifestants ont déployé des banderoles destinées à interpeller les automobilistes, dont le slogan : France, veux-tu encore de tes paysans ? Comme l’explique le maraîcher Nicolas Desroches, «il y a 15 jours nous avons encore eu un suicide, une jeune femme de 25 ans, installée dans le nord du département» déplore-t-il, tout en listant les dernières mesures gouvernementales telles que les accords de libre-échange (CETA ; MERCOSUR), la loi Egalim (agriculture et alimentation) etc. «Il y a eu des états généraux sur l’alimentation, la loi était censée instaurer des prix planchers d’achat aux producteurs, mais on attend toujours. C’est comme avec la taxe soda dont une partie devait être versée au secteur agricole ! Ce métier on l’a choisi mais aujourd’hui on ne supporte pas de ne pas être considéré. On est tous conscients qu’il faut une transition dans notre secteur, on l’a d’ailleurs commencée ce qui nous coûte cher et qui prend du temps. Changer ce n’est pas le problème, par contre en avoir les moyens en est un. Alors avec tous les efforts qu’on fait, voir comment on est diabolisé, c’est la goutte d’eau en trop».

Pierre Chabrely éleveur à Saint-Paul ajoute «entre les cours de vente peu élevés et l’augmentation des charges, ce sont toujours nos salaires qui font tampons. Si bien qu’à la fin il ne nous reste pas grand chose. Les agriculteurs français sont les plus contrôlés du monde, alors penser que nous sommes des pollueurs et autres, alors qu’on est reconnu pour faire de la qualité, c’est rageant, sans compter qu’on se remet très régulièrement en question».

Installée depuis 1 an et demi, Marie-Ange Guitare participait hier à sa toute première manifestation, «j’ai repris l’exploitation d’élevage ovin de mon père». Ce métier, elle l’a choisi en toute connaissance de cause «le métier par lui-même, je l’aime. Mais la défiance du consommateur est pesante. Les agriculteurs traitent bien leurs bêtes, ils ont aussi besoin de la nature pour leur travail, donc ils en prennent soin en ayant un impact positif sur les paysages. Nous ne sommes ni des meurtriers, ni maltraitant des animaux, ni des empoisonneurs. On essaie juste de faire un travail de qualité, sans tricher et cela a un coût.» Après cette opération, qui s’est poursuivie jusqu’à 14h, les agriculteurs ont décidé de se rendre dans des magasins de Limoges pour vérifier les prix et la qualité des aliments.

Fatima Azzoug

 

Photo : Opération barrages filtrants sur l’A20 hier à Limoges, avec une quinzaine de tracteurs.