Fil info
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79
07:37Région : A Limoges, la voie du «faire pour apprendre» -> https://t.co/SqNTZduZAH
04:00La Douze : Un motard gravement blessé au sud de Périgueux -> https://t.co/MsiSO6cCfK
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby
19:19Périgueux : Pour l’égalité des parents devant la loi -> https://t.co/HrDXS6XflH

Panazol : des moutons chargés d’entretenir les espaces publics

Depuis mercredi matin, onze moutons de race solognote, des agnelles âgées d’un an, occupent et entretiennent l’espace vert communal de la commune de Panazol, situé au centre du lotissement du Bois des Biches.

Réalisée par la Ville de Panazol, avec le soutien actif de la communauté urbaine Limoges Métropole, c’est une étonnante expérimentation d’éco-pâturage qui est à l’œuvre depuis le milieu de semaine.

De plus en plus, les collectivités semblent chercher des solutions différenciées pour l’entretien des espaces verts. La commune de Panazol a porté son choix sur l’éco-pâturage, qui apparaît ainsi comme une solution pour réduire l’utilisation de machines fonctionnant avec des carburants fossiles, qui sont également sources de nuisances sonores et autres accidents.

De nombreux
avantages

D’abord, ce procédé est une véritable aide au maintien de la biodiversité. En excluant l’utilisation de machines et des produits phytosanitaires pour l’entretien des pelouses, l’éco-pâturage participe à la reconquête de la faune et la flore ordinaire dans les espaces verts. Les insectes par exemple, qu’ils soient pollinisateurs comme les abeilles ou les papillons, ou qu’ils servent de couvert aux oiseaux, vont retrouver un habitat propice à leurs conditions de vie.

Ensuite, les moutons peuvent contribuer à l’amélioration du ca-dre de vie. Dans un environnement toujours plus urbanisé, l’éco-pâturage permet de réintégrer un brin de nature dans son quotidien. Que ce soit sur son lieu de travail ou de résidence, le contact avec les animaux est un moment de détente apprécié dans la journée.

Par ailleurs, ce projet apparaît comme fédérateur. Suivre l’évolution des moutons tout au long de l’année devient rapidement un nouveau centre d’intérêt pour toutes les personnes qui ont l’occasion de les observer. La vie du troupeau est un sujet qui alimente les conversations et qui va aussi créer du lien..

L’éco-pâturage est également positif pour l’environnement à plusieurs titres. Il favorise la biodiversité et enrichit les sols, il permet la suppression de l’utilisation d’huile et carburants des engins d’entretien.

Dans la mesure où le développement durable, c’est la réduction des risques pour les humains, l’éco-pâturage est un outil intéressant. En effet, les zones difficiles d’accès ou escarpées sont sources de risques pour les prestataires qui entretiennent les espaces. Laissons-les aux pattes infaillibles des moutons qui tondent sans risque.

Comment
ça marche ?

Une convention a été passée par la Ville de Panazol avec l’entreprise Philips Environnement. L’espace a été clôturé mais est accessible aux promeneurs. La surveillance journalière est effectuée par les services techniques en plus du passage du berger. Et bien évidemment chacun peut s’approprier l’initiative, jeter un œil et devenir quelque part «berger bénévole» !

 

Photo : Les moutons viennent remplacer les tondeuses de la commune de Panazol