Fil info
10:37 Bravo à tous 🥰✊🏼
10:30La pétition de soutien à Sylvie a dépassé les 6.200 signatures https://t.co/WVC4UFW4wr
10:26Article de ⁦⁩ de ce matin agrémentant les propos de à la mobilisation du 15 octobre 2019 https://t.co/iv0UMXDec7
10:26 rassemblement en cours devant le centre courrier de La rue Maurice Caquot pour soutenir Sylvie la fac… https://t.co/JLykix48Jz
10:22Siorac-en-Périgord : Le Département prévoit des perturbations du trafic -> https://t.co/howAcdaRUF
09:35# # - -Vienne : Une sommité pour ouvrir le cycle de conférences French tech -> https://t.co/TGr0Ig1MBU
09:31# # - -Vienne : De la liberté de déclarer sa couleur politique -> https://t.co/YvuNDpljlr
09:27# # - -Vienne : Autour du contournement Est de Limoges on refait le match -> https://t.co/imdPmhg396
09:25Région : Affaire Séréna : jusqu’au bout un cas de «conscience» -> https://t.co/nxSIpquzKa
09:22Région : Urgence POLT maintient le cap -> https://t.co/kbJ9GbbA1w
08:20RT : Plus de 6300 soutiens, avec toi Sylvie courage pour aujourd’hui 10h tulle centre de tri https://t.co/U2K0ZdKPBv
07:46Plus de 6300 soutiens, avec toi Sylvie courage pour aujourd’hui 10h tulle centre de tri https://t.co/U2K0ZdKPBv
06:25Marsac-sur-l'Isle : A 3 semaines d’avoir purgé sa peine… il en reprend pour 3 mois -> https://t.co/5NwDmvk2kw
23:04Périgueux : (VIDÉO) Les sapeurs pompiers de la Dordogne bien visibles à Paris -> https://t.co/4CVixnsJ5i
20:02Valençay : Au château, l’art de la diplomatie version Machiavel -> https://t.co/9zKvQvQovk
20:00Saint-Benoît-du-Sault : Un très beau festival de chants -> https://t.co/wT9AlTKY5h
19:58Châteauroux : Accueil en mairie : ce qui change -> https://t.co/hQKrAlsOXP
19:55Châteauroux : Nouvelle mobilisation pour la défense de l’hôpital public -> https://t.co/vPhkOSZmYY
18:57Périgueux : "Une réponse et demie au courrier adressé aux 557 maires de Dordogne" -> https://t.co/WRjcF0v8a0
17:10Sarlat-la-Canéda : Le collège s’équipe -> https://t.co/c8d2gt4tPb
17:06Sarlat-la-Canéda : Objectif bio et local dans les collèges -> https://t.co/tix6NLeiVk
15:45Périgueux : Fouilles archéologiques à Sainte-Marthe -> https://t.co/3yYfOepoQ5
15:37Périgueux : « Jusqu’à maintenant on a été gentils... » -> https://t.co/qcHDMfSwPj
15:32Périgueux : Isabelle Valode à la Galerie 66 -> https://t.co/jMP1A0n1of
12:45Périgueux : Des sapeurs pompiers de la Dordogne à Paris... et ils en ont gros sur la patate -> https://t.co/6ozimU2r6E
11:23# # - -Vienne : «Deux pruneaux dans le bocal» avec la compagnie Asphodèle à Jules-Noriac -> https://t.co/FJafOvtED1
11:21# # - : Création au théâtre de l’union, «Frida jambe de bois» -> https://t.co/C2lUL4h9Rd
11:19# # - -Vienne : Les Automnales, un festival de saison -> https://t.co/rDC7ZZJyA4
11:16# # - -Vienne : Amis du Musée de la Résistance de Limoges: ces objets qui nous parlent du maquis -> https://t.co/F4ffPVR3po

Une coquette somme pour la poule noire du Berry

Une vingtaine de personnes avait fait le déplacement mardi après-midi jusqu'à la ferme de Francis Lasne, située au lieudit la Preugne, plus près du bourg de Pouligny-Saint-Martin que de celui de Briantes. Le chemin en a été rendu aisé par la pose de panneaux à chaque tournant, indiquant la vocation avicole du lieu : l'élevage de la poule noire du Berry.

La signature d'une convention faisait là suite à la décision de la région Centre, personnifiée par Jean Delavergne, d'accorder au club français de la poule noire du Bec (175 adhérents), que préside Francis Lasne (présents également : Robert Langlois, vice-président, et André Jamet, secrétaire) la coquette somme de 143 700 euros. Répondant en cela à une sollicitation émanant du syndicat mixte du pays de La Châtre en Bec, personnifié par Nicolas Forissier, son président, maire de La Châtre.

« Cette subvention, c'est le ballon d'oxygène qu'il nous fallait, a déclaré Francis Lasne. Elle tombe à pic. Elle nous retire un souci de financement qui nous aurait taraudé tant que nous n'aurions pas atteint un certain seuil. La région montre ainsi qu'elle est sensible aux produits de notre terroir. Cet argent servira à couvrir les frais occasionnés (30 à 35 000 euros chaque année) par l'apport de lots de poussins expédiés à sept éleveurs, bientôt huit, par le centre de sélection d'une vingtaine de races de volailles de Béchanne, à Saint-Etienne-du-Bois, dans la Bresse. Je pense qu'on va maintenant pouvoir souffler un petit moment. »

« Nous n'essayons pas de sauvegarder mais de faire vivre une filière animale ou végétale parmi d'autres, telles celles du mouton berrichon, de l'âne grand noir du Bec ou du genouillet. Parce que derrière ces activités, il y a une philosophie qui nous laisse affirmer que ce patrimoine vivant, ce capital naturel, sont des symboles de notre identité dans une société qui adopte trop souvent des normes artificielles. C'est une conception de la défense de notre territoire, un amour du monde rural. Il s'agit ensuite de fonder un modèle économique dans un temps il est vrai peu favorable à cette démarche, mais j'espère que nous nous inscrirons dans d'autres actions allant dans ce sens. »

Le goût du terroir

Président de l'Union des ressources génétiques de la région Centre (U.R.G.C.), Jacques Aubourg a rappelé : « Il y a une dizaine de races de poule noire en France. Il nous faut bien comprendre que si celle du Bec se distingue parmi toutes, elle deviendra l'ambassadrice de notre province. La poule noire est-elle sous perfusion au point que ses promoteurs demeurent condamnés à recevoir en permanence de l'argent public ? Il vaudrait mieux passer par la baisse du prix d'achat des lots de poussins. Car cette forme d'élevage restera toujours au creux d'une niche locale ayant pour but d'exprimer le goût de notre terroir. »

Pour Jean Delavergne, « cette entreprise particulière doit en effet participer de l'économie locale. C'est une volonté politique que nous avons, que nous concevons dans une solidarité sans faille avec le "fond sud". C'est une rencontre entre les besoins d'un pays et les orientations de la région. Tant que nous œuvrerons ainsi, les gens n'auront pas l'impression d'avoir la même chose tous les jours dans leurs assiettes, restant ouverts au monde mais cédant moins à l'uniformité qui les assaille. C'est une aide au démarrage, avec la satisfaction de constater que des jeunes se lancent dans cette filière de la poule noire. »

Pour plus de renseignements, s'adresser à Francis Lasne au 06 47 02 69 06 ou à André Jamet au 02 54 30 85 15.

Lebron Soldier XII 12