Fil info
21:54Corrèze : La marque OC, c’est pas du toc ! -> https://t.co/oSEu0IE6z8
20:55RT : Champagne-et-Fontaine : un enfant de quatre ans a été grièvement blessé ce soir vers 17 h en chutant d'une dizaine… https://t.co/9QZLJisaw5
19:40 Encore une victime de la chasse...🙁🙁
19:12Champagne-et-Fontaine : un enfant de quatre ans a été grièvement blessé ce soir vers 17 h en chutant d'une dizaine… https://t.co/9QZLJisaw5
19:09RT : ⚡️La est placée en aux orages à partir de 19h. Soyez particulièrement prudent lors… https://t.co/VR6F6KCSUU
19:07Sarlat-la-Canéda : Une mobilisation sans faille pour une famille serbe -> https://t.co/M4ps8gHhar
18:54Valençay : Jacky Chichery a dédicacé son livre à la médiathèque -> https://t.co/Msw7uErCvL
18:50Région : Le renouveau du monde rural -> https://t.co/En8l6pHZjg
18:49Saint-Gaultier : La cité galtoise reçoit le trophée « commune la plus sportive » -> https://t.co/XNcGI7vWHE
18:47Châteauroux : Le PS lance sa campagne « sociale et écologique » -> https://t.co/5zwb1Y14RW
18:44Châteauroux : Des laboratoires flambant neufs -> https://t.co/MW6TqseoFq
16:59Sarlat-la-Canéda : Une année exceptionnelle pour le Festival de Théâtre -> https://t.co/TtLZiynL1I
16:07 Le préfet s'est rendu ensuite dans les locaux de Rivet presse Édition qui imprime à le qu… https://t.co/CeuSvsfmID
15:53Presse et entreprise 🗞️ | Créé depuis 1943, est diffusé sur 5 départements. Seymour MORSY, préfe… https://t.co/vUpsc14zy4
11:43Bergerac : Incendie rue Neuve-d'Argenson -> https://t.co/KQC83d8gJA
11:38Périgueux : Premières rencontres du sport en entreprise à Périgueux -> https://t.co/PKGCtco2io
11:01 merci !
10:51Terrasson-Lavilledieu : L'incendie anéantit la moitié de sa récolte de noix -> https://t.co/6IyG2x8IXu
09:24Tulle : Le Sporting joue contre le cancer -> https://t.co/nKYRX7vLU5
09:09 L'hôpital local de va contracter 1 emprunt d'une dizaine de M€ pour sa reconstruction que… https://t.co/mmglrGVNe6
08:58Saint-Astier : Thierry Boissinot mènera un chantier à 11,6 M€ -> https://t.co/GAH95YtOUD
07:34# # - -Vienne : Municipales, «Limoges au cœur» officiellement lancée autour de Emile Roger Lombertie -> https://t.co/Ryiwnh60P7
07:31# # - -Vienne : Le préfet dans nos murs -> https://t.co/4yRgdW0rBk
07:28# # - -Vienne : Le quotidien d’un club sportif de banlieue -> https://t.co/H9J0PZ7PSE
07:25Région : FuturoWeen, l’Halloween familial du Futuroscope -> https://t.co/V32Bftjlt8
07:23Région : La grogne paysanne en suspens -> https://t.co/up6smLfsiQ

Le comité AVF a reçu l'auteur castelmeillantais Michel Cluzel

A l'exception du tout dernier, les ouvrages de Michel Cluzel sont maintenant épuisés ou sont devenus une rareté que diffusent quelques bouquinistes lors de brocantes. Mais ce prolifique auteur, fleuron de la maison d'édition La Bouinotte n'a montré quant à lui aucun signe d'épuisement et s'est même révélé parfaitement ingambe et joyeusement primesautier, cela bien qu'il soit octogénaire, lorsque jeudi après-midi, à l'invitation du comité Accueil des villes de France, il a évoqué ce qui fait le sel de ses écrits.

Ceux-ci sont constitués de sa biographie, celle d'un enfant de la guerre puis d'un adolescent en vacances avec son frère ingénieur de dix ans son aîné ; de témoignages précieux, recueillis en tant que correspondant du Berry Républicain ; de recherches concernant le sport cycliste à l'échelle de la province. Ils sont répartis dans : Le marronnier de la cour d'honneur, Aux p'tits bonheur des années bahut, Quand on partait sur les chemins, L'âge d'or du cyclisme en Berry, Le Berry dans la guerre (deux tomes), et dans le récent C'est grave docteur.

Devant un auditoire attentif et participatif, Michel Cluzel a en préambule indiqué que son père, boulanger-pâtissier installé à Châteaumeillant, ancien combattant de 1914-1918 ayant connu l'enfer de Verdun, était originaire de Montluçon,  mais que ses grands-parents maternels, agriculteurs, vivaient depuis 1902 dans une ferme de Champillet, dans le canton de La Châtre.

Puis, parlant de ce qu'il a personnellement vécu, il a continué à remonter le temps, faisant partager les premiers moments marqués par la peur générée par « les sales années de la guerre » puis par la joie née lors des journées de la libération. Bon élève, il fréquentera le lycée de Châteauroux, connu depuis le 18 juin 1949 sous le nom de Jean Giraudoux. Lors de l'inauguration ponctuant cette dénomination, Michel Cluzel se souvient qu'il eut droit, ainsi qu'à ses camarades, à un repas « amélioré » bienvenu en cette période où chaque famille subissait encore quelques restrictions. Devenu professeur de français, d'histoire-géographie et d'éducation physique (à raison de deux heures par semaine), il exercera ce métier pendant trente-cinq ans dans les collèges de Saint-Florent-sur-Cher et de Châteaumeillant.

En parallèle, il fera de très nombreuses rencontres et enrichira ses connaissances en relatant au jour le jour les faits locaux pour le compte du Berry républicain. Ses observations et les témoignages engrangés lors d'entrevues avec des personnes attachantes, à la mémoire longue, ont donné à Michel Cluzel un éclairage authentique et parfois original du passé. C'est ainsi qu'il a pu constituer une ample matière première.

Son unique souhait à présent, a-t-il déclaré, est de demeurer pour ceux qui l'auront côtoyé et qui auront aimé lire ses ouvrages un « collecteur, un passeur d'histoires ».

Undercover Nike Daybreak Release Date