Fil info
21:20Saint-Geniès : Issue tragique à l’accident de dimanche près de Sarlat -> https://t.co/vtbgqYzcRB
20:50Périgueux : Les Jeunes Agriculteurs de la Dordogne soutiennent leurs aînés -> https://t.co/7MmyBJe4TS
20:07Saint-Geniez-ô-Merle : Une zone blanche, des tours, un pylône et des explications -> https://t.co/3Z8jUmvacO
20:00Périgueux : Création d'un pôle public d'éradication de l'amiante : réponse mi-novembre -> https://t.co/hcBH2MHFAu
19:52Argenton-sur-Creuse : Faune 36, un centre de soins pour animaux sauvages inédit dans l’Indre -> https://t.co/y22p4lm018
19:51Issoudun : Le 7e Issoudun Reggae temple ce soir et demain au PEPSI -> https://t.co/qmHCRoSlZx
19:43Châteauroux : « Châteauroux Demain » apporte sa contribution à l’enquête sur le PLUi -> https://t.co/AIVABN6Var
19:41Châteauroux : Glyphosate : 58 plaintes déposées -> https://t.co/0EMi2INYYx
18:10RT : Le voilà le fameux ruissellement. https://t.co/JjoJAgaEgA
18:08RT : Le 17 octobre 1961, quelques mois avant la fin de la fin de la guerre d'Algérie, des centaines d’Algériens étaient… https://t.co/pH58p21gvX
18:07RT : Le voilà le fameux ruissellement. https://t.co/JjoJAgaEgA
18:06RT : Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ
18:06RT : Tulle : "Privée du métier que j'aime" -> https://t.co/y8PBvprmtA
18:06RT : Selon l'Insee, le taux de pauvreté en France atteint 14,3% en 2018, soit 9,1 millions de Français. 200 000 pauvres… https://t.co/zmud4JGRrL
17:59RT : Selon l'Insee, le taux de pauvreté en France atteint 14,3% en 2018, soit 9,1 millions de Français. 200 000 pauvres… https://t.co/zmud4JGRrL
17:56RT : 🇫🇷 Ce matin, lancement du au lycée Les Vaseix : une première en ! 👉 Promouvoir et déve… https://t.co/VFAwGbPmio
16:57Marsac-sur-l'Isle : Votre BA, c’est fin novembre -> https://t.co/1zVpEqDlVo
16:51Le 1er ministre Édouard Philippe aurait-il finalement renvoyé une note à ses ministres sur les règles en période él… https://t.co/t72BDN0tM6
16:14Sarlat-la-Canéda : Des recherches plastiques en lien avec le compagnonnage -> https://t.co/WrLc9hCHHp
15:39Boulazac : Sécuriser les abords de l’école -> https://t.co/L0K0agLsgH
13:40Beynat : Des châtaignes plein le cabas ! -> https://t.co/pNUj02sCAW
08:17RT : Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ
08:17RT : Région : Cinq ans de prison ferme pour la mère de Séréna -> https://t.co/WCJ2sAfWDi
07:35# # - -Vienne : Demain, c’est la Frairie : yes ! -> https://t.co/xR4NRe7Beo
07:33# # - -Vienne : "Au bord du rêve", une œuvre très originale -> https://t.co/0AcNK0wU7v
07:30# # - -Vienne : «Now», l’événement qui veut rendre l’économie plus «funky» -> https://t.co/Mo1R1d1Wh3
07:27Région : Cinq ans de prison ferme pour la mère de Séréna -> https://t.co/WCJ2sAfWDi
07:24Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ

Le village retrouve son restaurant

La Dit-Lit-Gence a fermé ses portes à la fin du mois de septembre 2014. A la date du 1er avril, la nouvelle raison sociale de ce bar-restaurant (qui comporte quatre chambres d'hôtel) sera A la table du Magny. Ses nouveaux gérants sont Bruno et Joëlle Beauvais. Le premier, natif de Châteauroux, abandonne pour cela sa profession de chauffeur-livreur qu'il a exercée pendant seize ans. Tandis que la seconde laisse dans son vestiaire sa tunique d'aide-soignante, poste qu'elle a tenu après avoir travaillé dans un laboratoire médical en région parisienne, d'où elle est originaire. Elle est arrivée dans l'Indre en 1993.
Tous deux ont « fait leurs armes » en matière culinaire en aidant une sœur lors de soirées à thèmes que celle-ci organisait au Bar de la plage de Palluau sur Indre. Après avoir soumis leur volonté de changer de vie dans leur secteur d'habitation puis en divers endroits de ce département, ce sympathique couple a décidé, ayant repéré un établissement vacant par le biais d'un site Internet, de quitter Saint Genou pour s'installer dans le « village en poésie » du Magny. Dans cette démarche, ils ont été guidés par des élus et une secrétaire de mairie qu'ils estiment « très aimables, serviables ». Ils ont découvert là, toujours selon leur termes, « une population d'une grande gentillesse ». Dans cet environnement qui leur a plu immédiatement, ils connaissent actuellement les aléas et les espoirs d'une première installation dans le domaine de l'accueil d'une clientèle qu'ils espèrent néanmoins et rapidement fidéliser.
Après l'achèvement des travaux nécessaires assortis d'une mise aux normes en vigueur, Joëlle sera aux fourneaux et au service tandis que Bruno s'occupera surtout de la gestion de l'établissement, fondé officiellement le 20 octobre dernier. Auparavant, pour y être autorisé, chacun a suivi à Châteauroux un court stage de formation supervisé par l'union des métiers de l'industrie et de l'hôtellerie (UMIH).
A la table du Magny, jusqu'à soixante convives pourront venir se sustenter (sauf le mardi). Le bar sera ouvert le matin à 6 h 30, déjeuner étant possible à partir de midi et dîner à partir de 19 h. En semaine, un « menu ouvrier » : buffet froid et buffet chaud, avec un quart de vin, sera fixé au prix de 13 euros. Il y aura bien entendu un menu du jour. En fin de semaine, seront proposés deux menus à la carte aux prix respectifs de 18 et 24 euros.
On pourra aussi commander des plats à emporter. Il y aura un dépôt de pain et des viennoiseries, des boissons et des bonbons. Un téléviseur à grand écran permettra aux clients de visionner des évènements sportifs ou de pratiquer le karaoké.

Renseignements au 02 54 48 24 36.

Air Max 95 Flyknit