Fil info
21:54Corrèze : La marque OC, c’est pas du toc ! -> https://t.co/oSEu0IE6z8
20:55RT : Champagne-et-Fontaine : un enfant de quatre ans a été grièvement blessé ce soir vers 17 h en chutant d'une dizaine… https://t.co/9QZLJisaw5
19:40 Encore une victime de la chasse...🙁🙁
19:12Champagne-et-Fontaine : un enfant de quatre ans a été grièvement blessé ce soir vers 17 h en chutant d'une dizaine… https://t.co/9QZLJisaw5
19:09RT : ⚡️La est placée en aux orages à partir de 19h. Soyez particulièrement prudent lors… https://t.co/VR6F6KCSUU
19:07Sarlat-la-Canéda : Une mobilisation sans faille pour une famille serbe -> https://t.co/M4ps8gHhar
18:54Valençay : Jacky Chichery a dédicacé son livre à la médiathèque -> https://t.co/Msw7uErCvL
18:50Région : Le renouveau du monde rural -> https://t.co/En8l6pHZjg
18:49Saint-Gaultier : La cité galtoise reçoit le trophée « commune la plus sportive » -> https://t.co/XNcGI7vWHE
18:47Châteauroux : Le PS lance sa campagne « sociale et écologique » -> https://t.co/5zwb1Y14RW
18:44Châteauroux : Des laboratoires flambant neufs -> https://t.co/MW6TqseoFq
16:59Sarlat-la-Canéda : Une année exceptionnelle pour le Festival de Théâtre -> https://t.co/TtLZiynL1I
16:07 Le préfet s'est rendu ensuite dans les locaux de Rivet presse Édition qui imprime à le qu… https://t.co/CeuSvsfmID
15:53Presse et entreprise 🗞️ | Créé depuis 1943, est diffusé sur 5 départements. Seymour MORSY, préfe… https://t.co/vUpsc14zy4
11:43Bergerac : Incendie rue Neuve-d'Argenson -> https://t.co/KQC83d8gJA
11:38Périgueux : Premières rencontres du sport en entreprise à Périgueux -> https://t.co/PKGCtco2io
11:01 merci !
10:51Terrasson-Lavilledieu : L'incendie anéantit la moitié de sa récolte de noix -> https://t.co/6IyG2x8IXu
09:24Tulle : Le Sporting joue contre le cancer -> https://t.co/nKYRX7vLU5
09:09 L'hôpital local de va contracter 1 emprunt d'une dizaine de M€ pour sa reconstruction que… https://t.co/mmglrGVNe6
08:58Saint-Astier : Thierry Boissinot mènera un chantier à 11,6 M€ -> https://t.co/GAH95YtOUD
07:34# # - -Vienne : Municipales, «Limoges au cœur» officiellement lancée autour de Emile Roger Lombertie -> https://t.co/Ryiwnh60P7
07:31# # - -Vienne : Le préfet dans nos murs -> https://t.co/4yRgdW0rBk
07:28# # - -Vienne : Le quotidien d’un club sportif de banlieue -> https://t.co/H9J0PZ7PSE
07:25Région : FuturoWeen, l’Halloween familial du Futuroscope -> https://t.co/V32Bftjlt8
07:23Région : La grogne paysanne en suspens -> https://t.co/up6smLfsiQ

Tourisme : comment mieux utiliser internet ?

Une soixantaine de prestataires dans le secteur du tourisme ont suivi hier dans les locaux du campus Centre CCI une journée de formation autour du e-commerce, devenu incontournable pour leur activité. Explications.

L’Agence de développement touristique et la Chambre de commerce et d’industrie organisaient hier leurs troisièmes rencontres e-tourisme dans l’Indre. Internet est devenue une vitrine incontournable pour tous les prestataires. Les usages numériques se multiplient. C’est par internet que s’effectue aujourd’hui la plupart des recherches. Les réservations en ligne représentent, elles, 40% des paiements.
Les prestataires n’ont donc pas le choix s’ils veulent pérenniser leur activité : ils doivent se mettre à la page. C’est l’objectif de cette journée de formation gratuite désormais proposée tous les deux ans. Preuve d’une prise de conscience indéniable du défi à relever, une soixantaine de prestataires s’était inscrite : hôteliers, propriétaires de meublés ou de chambres d’hôtes, offices de tourisme, campings, communes ou groupements de communes... Ils avaient la possibilité de suivre deux ateliers de 2 h 30 parmi quatre, tous animés par des intervenants spécialisés dans le numérique mais très pédagogiques dans leurs interventions. Le petit nombre de participants au sein de chaque atelier a permis des échanges fructueux.
« La question n’est plus aujourd’hui de créer un site mais de créer un site de qualité » souligne Yoann Forgeneuf, responsable de l’agence Agoralink. Des outils en ligne existent pour des coûts qui sont raisonnables. Si certaines tâches très techniques peuvent être déléguées, il est vivement recommandé d’avoir la main sur son site pour pouvoir y intervenir en temps réel et sans intermédiaire.
De nombreux conseils ont été dispensés tout au long de la journée. Sur la page d’accueil d’un site, on n’a ainsi que dix secondes pour convaincre l’internaute : il faut donc limiter le nombre d’informations données et bien les choisir. Pas question non plus de faire un site et d’attendre les bras croisés que ça se passe : le site doit être régulièrement alimenté par des textes courts (200 à 300 mots) qui vont lui permettre de remonter dans le référencement. Cela peut se faire par le biais d’un blog. Il faut aussi bannir les copier/coller si on ne veut pas être blacklisté par un célèbre moteur de recherche.
Spécialiste du droit de l’internet et de la propriété intellectuelle, Ségolène Rouillé-Mirza, a exposé les risques de contentieux encourus : en clair, on ne peut pas faire n’importe quoi, par exemple en matière de droit à l’image.
Enfin, un site de réservation à l’échelle régionale devrait prochainement voir le jour offrant une visibilité accrue aux différents prestataires. Caroline Décure, chef de projet de cette place de marché régionale touristique en a fourni hier en avant-première les grandes lignes.
Selon l’Observatoire des décideurs de l’e-tourisme 2016, d’ici 2020, les écrans mobiles pourraient représenter plus d’un tiers des préparations et réservations en ligne.

nike free run 5.0 mens