Fil info
20:16Indre - Apprendre à écouter les autres avec Alma 36 https://t.co/BUgpQjEEsg
20:11Indre - L’UDAF en recherche de bénévoles https://t.co/yWgotDl8yN
20:07Indre - La CGT Educ’action multiplie les critiques https://t.co/eCzm84j8Zl
20:02Indre - La CGT dépose une motion https://t.co/y1CQExaCh0
19:18Champcevinel - Vestiaires pose son sac à l’Aquacap https://t.co/v0Scd5eZgW
19:16Dordogne - La Macromania reste à la porte https://t.co/Lb45tkVbmq
19:10Dordogne - Bernard Cazeau se met en marche https://t.co/2MkXoPtOJN
19:01Région - Le sauvetage en mer depuis la terre https://t.co/GSV0eXXmPU
18:45RT : les salariés attendent toujours des avancées des négociations à Bercy. La colère monte. https://t.co/8tm4FWo19U
18:43 les salariés attendent toujours des avancées lors des négociations à Bercy. La colère monte. https://t.co/YiWExAjFfU
18:00L’antenne creusoise de Réseau Bulle, réseau national d’entraide et de solidarité aux familles et aux personnes... https://t.co/mCZuxedN8u
18:00Aubusson - La réalité de l'autisme mise en avant https://t.co/m5hLjoLDD5
17:57Le 70e anniversaire de la MGEN avait donné lieu, le 7 juin dernier à une journée particulière au sein du centre... https://t.co/9oNuN1CEIB
17:55Sainte-Feyre - Quand les personnels tiennent le premier plan https://t.co/v3Eax5fhDg
17:44Le Rugby-Club-Guéret-Creuse (RCGC) a tenu samedi matin son assemblée générale dont l’ambiance était entre le noir... https://t.co/b7Bc0gSNgU
17:41Creuse - Une assemblée générale aux couleurs du club https://t.co/OTi5dupvMR
17:34Haute-Vienne - ça démarre ce matin https://t.co/Itm3toI0w0
17:32Haute-Vienne - Les collégiens de Guy-de-Maupassant ont la main verte https://t.co/7NRNmOXPLz
17:31Haute-Vienne - Laissez circuler les caisses à savon https://t.co/QkVtwGvMmv
17:01A La Souterraine, des commerces ferment, d’autres ouvrent, certains déménagent mais restent dans la cité de... https://t.co/M2fCES3EbS
16:40 la fumée sort de partout. https://t.co/LUYlb42E5Q
16:17 les négociations tournent mal à bercy. Les salariés commencent à mettre le feu à l'usine.
16:13 les négociations tournent mal à bercy.... Les salariés haussent le ton et commencent à mettre le feu à… https://t.co/nY0ezoElaG
15:46Argenton-sur-Creuse - En attendant le cinquantenaire... https://t.co/5UWPd7XSkK
12:12RT : Corrèze : Orages et grêle dans le ciel ce mardi -> https://t.co/4MNS0z2q28
12:11La Creuse en vigilance «orange orages» dès 18h. Les orages s'accompagneront de violentes averses, de fortes rafales de vent et même de grêle
09:08Dans notre édition aujourd'hui : - Toujours pas d'inflexion nette pour les chiffres du chômage. - Région : Juste... https://t.co/mtFNewiJk0
23:49La une du Mardi 27 Juin 2017 https://t.co/FpvD5bl2Mi

Le RACC remporte le derby

Rugby Fédérale 3 / Châteauroux - La Châtre : les Rouge et Blanc restent dans la course aux deux premières places grâce à leur succès bonifié 42-20. Mais ils perdent Battaglia, gravement blessé.
Face à des Castrais maintenus, le RACC aborde ce derby avec un seul objectif : la victoire bonifiée pour rester dans la course à la deuxième place si précieuse pour s’éviter un tour de play-off. Sans deux de ses cadres, Papashvili et Ben Charada, blessés, Châteauroux est dominé par un voisin qui joue parfaitement les coups dans les regroupements. Dérec ouvre le tableau d’affichage sur pénalité suite à une faute locale (4e). Le RACC fait le dos rond pour piquer sur sa première entrée dans les vingt-deux mètres visiteurs. Battaglia voit le trou, résiste à deux placages pour l’essai transformé par Agadiche (7-3, 14e).
Les hommes de Franck Varoqueaux haussent leur pression physique. La Châtre souffre et Pellerin se met à la faute pour le premier carton de la partie. Sur le maul suivant, le pack Rouge et Blanc pousse et Canaan trouve à son tour la terre promise (14-3, 28e). La domination locale est totale. Agadiche prend la pénaltouche. Le cuir revient à De Freitas qui fait la différence par deux crochets. Il est repris à un mètre de la ligne. L’action rebondit côté ouvert. Énorme surnombre que ne manque pas d’exploiter Paraschiv pour l’essai du bonus (21-3, 39e).  
Les Castrais rééditent le même début de période que la première. Et leur groupé-pénétrant passe en force (21-8, 48e). Le bonus offensif ne s’envole pas bien longtemps. La machine castelroussine se remet en action et Canaan termine le travail pour le quatrième essai (28-8, 56e).  Bracmort en remet une couche à la conclusion d’une action qui part des trente mètres de l’en-but local (35-8, 62e). Les Castrais ne lâchent pas et marquent un nouvel essai copié-collé du premier (35-13, 67e). La fin de match est un peu folle à l’image d’un arbitre dépassé qui accordera un essai de chaque côté mais ne verra pas l’énorme faute sur Battaglia (80e).
La fiche
Châteauroux-La Châtre : 42-20 (mi-temps 21-3). 700 spectateurs. Réserves : 50-7.
Les points du RACC : six essais de Battaglia (14e), Canaan (27e, 55e), Paraschiv (39e), Bracmort (61e), Delest (74e) ; six transformations d’Agadiche (15e, 28e, 40e, 56e, 62e) et Bizo (75e).
Les points de La Châtre : trois essais collectifs (48e, 67e, 78e) ; une pénalité (4e) et une transformation (80e) de Dérec.
Carton blanc : Pellerin (26e) à La Châtre.
Cartons jaunes : Bizo (41e), Khalfaoui (65e), Brocvielle (77e) au RACC ; Pellerin (52e), De Cauwer (72e) à La Châtre.

Les réactions

Alain Grollaud (président du RACC) : « C’est dommage car c’est un match où il y a eu beaucoup de fautes dont celle sur Battaglia les deux pieds décollés. On prend trois fois le même essai. C’est un peu une victoire au goût amer même s’il y a le bonus.»
Franck Varoqueaux (entraîneur du RACC) : « C’est une victoire qui est gâchée par l’arbitrage. Il a arrêté le jeu sans arrêt et il a mis plein de cartons. C’est l’équipe qui a gagné avec six essais qui a été la plus sanctionnée. C’est ahurissant d’être autant sanctionné. Je suis vraiment en colère par rapport à ce match qui ne ressemble à rien. On peut nous menacer au bord du terrain, c’est facile. C’est injuste pour les joueurs qui essaient de faire du jeu. Nos adversaires n’ont pas été sanctionnés sur les mêlées. L’objectif est rempli mais il a un goût très amer.»
Dominique Héritier (entraîneur de La Châtre) : « Sportivement c’est logique. Sur deux-trois actions en première mi-temps, on ne prend pas les points. Je suis quand même content, mes garçons ont répondu présent. On peut être satisfaits de nos essais sur groupé-pénétrant. On venait aux Chevaliers sans pression pour se tester. On a fait honneur à notre club et c’est l’essentiel.»

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.