Fil info
23:59 Retour au 19e siècle. ...
17:20Catherine Baly, secrétaire générale de l’Union départementale CGT de la Creuse était convoquée jeudi au... https://t.co/MurxSp1j1I

Les joueuses de Vineuil/Brion conservent leur Coupe

FOOTBALL, Coupe de l’Indre féminine

Finale Vineuil/Brion (DH) – Le Poinçonnet (DH)

Ce fut plus accroché que d’habitude mais ce sont encore les Vineuilloises qui remportent la Coupe de l’Indre (2-1). Un succès empreint d’émotions pour les vainqueurs qui ont dédié leur victoire à Edwige Labaye, ancienne joueuse et dirigeante disparue le mois dernier.
Sans surprise, les deux meilleures formations indriennes se retrouvent sur la pelouse Jean-Bizet de Déols. Multiples tenantes du titre, les Vineuilloises sont favorites mais les Poinçonnoises sont en gros progrès. En témoignent les rencontres serrées en division
d’honneur : victoire à domicile de l’USP 1-0 en octobre, revanche de Vineuil 2-1 en février. Pas de round d’observation entre des adversaires qui se connaissent parfaitement. C’est Vineuil qui dégaine le premier. Le corner de Casseau trouve la tête décroisée de Villeneuve au premier poteau pour l’ouverture du score (8e). La réaction poinçonnoise vient sur un coup franc bien brossé de Berthelémy. Mais Marceline Leroy repousse en corner (17e). Sur un contre, sa coéquipière Méline Leroy mystifie toute la défense. Il faut le retour de Touzet pour éviter le break (19e).
L’USP joue haut et s’expose aux contres. Sur l’un d’entre eux, Lebigre élimine sa vis-à-vis d’un sombrero et enchaîne avec une demi-volée (2-0, 34e). Pas le temps de savourer ce sublime but qu’un nouveau chef-d’œuvre comble l’assistance. Berthélémy enveloppe un superbe coup franc excentré et ça fait lucarne (2-1, 37e). La finale est relancée !
Vineuil domine le début de seconde période mais sans se montrer dangereux. Poussées par leur petite colonie de supporters, les Poinçonnoises tentent d’exploiter leur maigre temps de possession. Debec croit plier la finale en reprenant de la tête un ballon qui traîne suite à un corner, mais la capitaine de l’USP Véronique Contri sauve sur sa ligne (73e). Thomas en fait de même suite à une reprise de près de Villeneuve (80e). Le Poinçonnet est tout proche de craquer définitivement lorsque la partie est interrompue vingt-cinq minutes suite à la grave blessure de la capitaine vineuilloise Geneste. Lebigre bénéficie d’un bon coup franc mais ça passe au-dessus (84e). Dernier coup franc poinçonnois tout au bout des arrêts de jeu mais le cuir longe la ligne de but. La coupe ne change pas de main.
Anthony Moiny

La fiche
Vineuil/Brion (DH) – Le Poinçonnet (DH) : 2-1 (mi-temps 2-1). 400 spectateurs.
Buts : Villeneuve (8e), Lebigre (34e) pour Vineuil/Brion ; Berthélémy (37e) pour Le Poinçonnet.
Avertissement : Villeneuve (70e) à Vineuil/Brion.

Les réactions
Céline Clément (entraîneure de Vineuil/Brion) : « Cela a été difficile. On avait une belle équipe en face. On méritait de gagner. On dédie cette victoire à Edwige (Labaye). C’est la septième finale de suite qu’on gagne et c’est la plus disputée. Tout était possible jusqu’à la fin. C’est le cœur qui a fait la différence. »
Marion Lebigre (attaquante de Vineuil/Brion) : « C’est super agréable. En première mi-temps, on a réussi à jouer. Ensuite on a galéré. »
Marc Touchet (président du district de l’Indre) : « C’était une finale serrée. On a vu trois beaux buts. En deuxième mi-temps, c’était plus cadenassé. On a vu une belle finale entre nos deux meilleures équipes qui ont donné une bonne image du football féminin. »

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.