Fil info
23:48France : Hausse persistante des précaires -> https://t.co/OkEOh25inX
23:46France : Marseille se veut pionnière de l’éolien flottant -> https://t.co/f2SozAcrW5
23:44France : Cap sur le droit aux vacances avec le Secours populaire -> https://t.co/PBImgo4R0o
23:29RT : Région : Drame de Saint-Jal (19) : La thèse criminelle retenue pour le décès de la policière -> https://t.co/oAjqMPOPf6
22:38Région : Drame de Saint-Jal (19) : La thèse criminelle retenue pour le décès de la policière -> https://t.co/oAjqMPOPf6
22:33Uzerche : les belles rutilantes s'exposent à La Papeterie -> https://t.co/Tvy16pSFkp
21:34Bergerac : Michel Delpon, le député loin d’être En Marche forcée -> https://t.co/8C5ARkSFDy
19:16RT : Pensée du jour 🤔 https://t.co/b8pCsy9VnN
19:15RT : Dernière minute .La Coordination Syndicale Départementale CGT fonction publique territoriale du Cher dépose un préa… https://t.co/MlpSYC3wgU
19:10RT : France Fermetures Boussac et Mr Bricolage à Guéret ont débrayé aujourd'hui (à voir dans notre édition demain)
18:56France Fermetures Boussac et Mr Bricolage à Guéret ont débrayé aujourd'hui (à voir dans notre édition demain)
16:50Saint-Gaultier : Les pompiers domptent les feux de forêts -> https://t.co/klmLJOgfYp
16:49Mézières-en-Brenne : Métal Brenne armée pour l’avenir -> https://t.co/YrSsy3YVvo
16:43Saint-Geniès : Le projet d’abattoir sur la table -> https://t.co/qmjTVZwz4b
15:58Saint-Marcel : Le Secours immédiat espère une reconnaissance d’utilité publique -> https://t.co/Jnsnnm2ZMp
15:47Boulazac : L’avenir à dessiner en commun -> https://t.co/287HUexjGT
13:55Périgueux : La gendarmerie investit l’espace virtuel -> https://t.co/HlzxjpEwWe
13:53Saint-Laurent-sur-Manoire : « Pour nous, nos enfants, ce ne sont pas des lieux agréables » -> https://t.co/Dkgd1eoIJD
13:24Dordogne : L’impôt qui ne coule pas de source -> https://t.co/IfCsHckH46
12:00 Si quelqu'un est arbitre officiel dispo dimanche à 13h30 du côté de Marcillac La Crois… https://t.co/JDcYo8wK2L
11:52Commandez et achetez des produits fermiers pour soutenir https://t.co/68VmuXA6Lk
11:36RT : Un fourgon de la DIRCO qui était en protection d’un véhicule en panne sur l'A20 été heurté par un poids lourds à 5h… https://t.co/5pMRcLpUef
11:28RT : Un fourgon de la DIRCO qui était en protection d’un véhicule en panne sur l'A20 été heurté par un poids lourds à 5h… https://t.co/5pMRcLpUef
11:24RT : Les reprennent vendredi à 18h00 au cinéma Véo de Tulle ! Des places sont à gagner sur not… https://t.co/0I3cPUrtJr
11:18Un fourgon de la DIRCO qui était en protection d’un véhicule en panne sur l'A20 été heurté par un poids lourds à 5h… https://t.co/5pMRcLpUef
10:18Les reprennent vendredi à 18h00 au cinéma Véo de Tulle ! Des places sont à gagner sur not… https://t.co/0I3cPUrtJr

Renan Prévot, pour la première fois devant la caméra

Un tout jeune Castelroussin, Renan Prévot, partage l’affiche du dernier film de Virginie Efira, Pris de Court, sorti fin mars. Il viendra le présenter lundi prochain au cinéma l’Apollo à Châteauroux.

C’est un peu sur un coup de tête, un coup de chance que Renan Prévot a obtenu ce premier rôle dans un long-métrage, sorti sur les grands écrans français le 29 mars dernier. Dans le film Pris de Court, réalisé par Emmanuelle Cuau, il interprète Paul, le fils de Nathalie (jouée par Virginie Efira) et viendra évoquer cette première expérience d’acteur lundi prochain, au cinéma l’Apollo, à Châteauroux.
Au printemps 2015, ce jeune Castelroussin, inscrit en deuxième année de licence de cinéma à l’université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle, postule à une annonce sur un site spécialisé. « Un de nos professeurs nous avait conseillé cette plateforme où l’on trouve beaucoup de postes de figurants ou de techniciens. Et un jour, je suis tombé sur cette annonce qui proposait un rôle de premier plan, c’est extrêmement rare. » De façon très spontané, il candidate. Quelques semaines plus tard et cinq essais à la suite, il décroche ce premier rôle au cinéma. à la clé, 24 jours de tournage. Une première pour le jeune homme. « Tout s’est enchaîné assez vite. Au début, ce n’était pas évident, mais tout le monde a été très sympa. Et puis, quand on joue face Virginie Efira, ça vient tout seul. C’est une actrice très généreuse dans son jeu. »
à 20 ans, Renan fait facilement cinq ans de moins. Les cheveux blonds mi-longs, de grands yeux bleus, un visage fin. Son profil et sa silhouette longiligne ont été déterminants pour être choisi pour jouer le fils adolescent de Virginie Efira, mais ces talents de comédien et sa spontanéité ont également fait mouche. Passé par la section cinéma du lycée Pierre-et-Marie-Curie, à Châteauroux et par un atelier de théâtre à Déols, il se destinait plutôt à travailler derrière la caméra. Finalement, sa carrière se fera certainement devant et derrière, mais jamais trop éloignée de ce 7ème art qui le fascine. Sans pression, le jeune homme se laisse le temps de faire ses expériences, petites et grandes. « Quelques temps après, j’ai eu l’opportunité de faire de la figuration sur un film de Jean-Pierre Mocky. C’était une expérience que je rêvais de pouvoir vivre » se souvient ravi ce jeune fan du cinéaste.
Aujourd’hui, Renan Prévot travaille déjà sur de nouveaux projets. Et pour l’accompagner, il peut désormais compter sur les bons conseils et l’aide précieuse de son agent, avec, probablement, de nouvelles productions à la clé.
Morgane Thimel
Rencontre avec Renan Prévot, acteur du film, et projection de Pris de Court, lundi 24 avril, 20 h 30.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.