Fil info
22:14 La Corrèze s'incline devant son groupe préféré https://t.co/SHfLEErjCG
20:51 Trop de places assises vendues ce soir pour le concert aux Trois Provinces. Les organis… https://t.co/KMqLYwzL2K
20:46 . Trop de places assises vendues... Les organisateurs demandent à ce que les plus… https://t.co/tvs7v12Ers
20:01 Salle comble ce samedi soir à salle des Trois Provinces. 4000 personnes venues de toute… https://t.co/b2kedDQSTH
17:55Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/Bjy7a3Guk5 via
13:00Région : Le chocolat, un produit courant et pourtant si méconnu | L'Echo https://t.co/yBddTy4LcE via

Les cyclotouristes dévalent les pentes de la vallée de la Creuse

L’association des Amis cyclos proposait ce dimanche sa 59ème randonnée cycliste de la Vallée de la Creuse, sur les routes du sud du département. Environ 150 personnes se sont élancées sur des parcours allant de 47 à 130 km.
 

Le premier top départ était donné à 7 h 45, hier matin, devant la Maison des sports de Châteauroux. Top départ groupé et sans chrono ! Ici, pas question de compétitions, juste l’envie de partager un bon moment entre passionnés. « C’est comme l’apéro, on vient d’abord parce qu’on aime ça ! » résume René, déjà quatre éditions au compteur. « Et puis c’est toujours un parcours magnifique, dans un des plus beaux coins du département, complète Jean-Marc, avec qui il s’apprête à partir. 130 km, c’est pour le plaisir, on prend le temps, on s’attend... »
Les membres des associations de cyclotourisme du département avaient répondu nombreux, environ 150 en tout, à l’appel du club des Amis cyclos de Châteauroux pour la 59ème édition de leur randonnée cycliste de la Vallée de la Creuse. Au choix : cinq circuits de 47, 74, 88, 104 et 130 km. « Dans les débuts, on pouvait monter jusqu’à 175 km de parcours, c’était encore plus costaud ! » se rappelle Serge Baron, le président du club. Les cyclistes se sont élancés plein sud : direction le lac d’éguzon, l’ultime étape pour les plus persévérants. Pour les autres, des boucles avaient été prévues à Mosnay, Argenton-sur-Creuse ou encore Gargilesse-Dampierre. Toute la journée, ils ont avalé les kilomètres de bitume, les descentes et montés. « Cette année, il y a 1700 mètres de dénivelé. ça demande quand même d’être un peu entraîné ! » reconnaît Jacky, au départ de sa cinquième édition.
Hier, la plupart des personnes présentes avait plusieurs milliers de kilomètres au compteur. Beaucoup sont retraités, la moyenne d’âge étant de 60 ans, mais le nombre d’années n’arrête ici personne. Pour preuve, le doyen du club a 88 ans et sept autres membres sont également octogénaires.
« C’est un sport de fond excellent pour la santé, très bon pour s’entretenir, décrit Serge Baron. Et puis, c’est une suite logique. Les jeunes font souvent de la course et les plus âgés s’orientent vers le cyclotourisme ». Juste pour le plaisir de la balade et de la petite reine, ces sportifs toujours actifs participent régulièrement aux sorties organisées par les clubs du département.
Morgane Thimel