Fil info
17:57Indre : Anciens combattants : une victoire pour le centenaire de l’UNC -> https://t.co/fZg25SmbKj
17:56Le Poinçonnet : La nouvelle saison de l’Asphodèle a été présentée -> https://t.co/QWCXeeYnr0
16:47Salagnac : Salagnac jumelé avec Campagnes-sur-Aude -> https://t.co/Kvq0JgAZcd
16:42Terrasson-Lavilledieu : Aquifrance : les salariés veulent garder leur ancien directeur -> https://t.co/XTmTQLIqer
16:42Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/hAZZnPOOU9
16:40Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/4Ra3Ggtfzu
16:38Région : Martial Faucon fait Chevalier de la Légion d’Honneur -> https://t.co/hCz5SaVeqT
16:16RT : Merci au qui fait un gros travail de responsabilisation de pauvres grâce à son beau mobilier anti sans-… https://t.co/slQkZhSPGZ
16:13RT : ⚠️Accident sur au niveau d'une zone de travaux 🚧impliquant un véhicule de la DIRCO (sens Brive-Limoges) Sortie… https://t.co/CbqBA3y0Jb
16:11RT : Honteux. Voilà la réalité de la réforme. Transfert d’un cheminot au privé, 2 options. Option 1 : si son activité r… https://t.co/YyyVl5S0Ip
15:37Les avocats de Brive, Tulle, de Creuse, de Limoges dénoncent "le début d’un processus de délocalisation de notre C… https://t.co/UTV59Jq7m7
13:51Débat de L'Echo sur l'importance des collectivités dans la vie quotidienne. https://t.co/0cApHjlAdi https://t.co/m73O5z5l6A
12:55RT : Macron m'a "tuer" Ma Gare Ma Ligne j'y tiens https://t.co/p1HbsVaVmY
12:55RT : la gare est à vendre ! https://t.co/f7FaFIB129
12:33RT : La gare de point de rencontre entre les cheminots correziens et haut-viennois. Ils veulent le rétablisse… https://t.co/u0gffZl1PS
12:33RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
11:44RT : Le convoi de cheminots arrive en gare de https://t.co/gXu8mACbK2
11:40Toutes les infos sur le Salon Plumes en Berry du 24 juin sur le site https://t.co/fZzkyQzwep. L'invité d'honneur d… https://t.co/OZNxP6kMl9
11:22RT : les cheminots sont sur les rails https://t.co/uMCFYd3yN1
10:52RT : Limoges, samedi rassemblement pour soutenir le peuple palestinien face à un état israélien d’extrême droite. https://t.co/Z9TyowzQQI
10:05France : Encore plus d’activités à la station Sports nature -> https://t.co/USKvH4mVtT
10:01France : «Une réponse adaptée et professionnelle» -> https://t.co/cI6g8Phcv5
09:53France : écouter, accompagner, informer -> https://t.co/mqyfAIAs3z
07:52Région : Au service des citoyens oui mais... -> https://t.co/KeMAN8IMz4
22:40Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? | L'Echo https://t.co/e2ZPmXIdgE via
21:33RT : 😍😍😍😍😍😍😍😍 C'EST FINIIIIIII ! ON A GAGNÉ !!!!!!! 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿🇫🇷 https://t.co/2ENqyERU1X
19:42Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? -> https://t.co/OvwusDOTrK

Une campagne « joyeuse et festive »

Les candidats de la France insoumise aux législatives se sont rendus lundi matin à la préfecture.

Au préalable, ils étaient présents samedi à la convention nationale à Villejuif où leur candidature a été définitivement entérinée. Répondant à un appel national de leur mouvement qui invitait un maximum de candidats à venir déposer officiellement leur dossier lundi à 10 h, Corinne Keller, candidate dans la première circonscription, son suppléant Jean-Baptiste Auger, et Lionel Thura, candidat dans la deuxième circonscription (sa suppléante Sophie Winandy ne pouvant, elle, être présente), ont effectué cette démarche à la préfecture de l’Indre, accompagnés par plusieurs militants de la France insoumise.
La campagne s’inscrit dans le prolongement de celle qu’ils ont menée pour l’élection présidentielle : « Même charte, même logo, même programme, contrairement aux autres : chez nous pas de tambouille électorale ! », lâchent-ils. « Nous ne serons ni des candidats de témoignage, ni d’opposition : notre idée est de constituer un groupe majoritaire France insoumise et d’être au gouvernement. La seule voie pour sortir de la crise sociale qui nous attend, c’est la cohabitation. Pour mémoire, le bilan de Jospin lorsqu’il était Premier ministre de Chirac avait été très positif avec la création de quatre millions d’emplois. » Pour le second tour, ils annoncent déjà la couleur : « Nous nous maintiendrons si nous obtenons plus de 12,5 % des inscrits. »
Un accord avec le Front de gauche, qui a adressé une lettre ouverte aux candidats de la France insoumise (voir notre édition de mardi), est par contre définitivement écarté. « Ceux qui n’ont pas voulu signer notre charte ne pouvaient être candidats, rappelle Lionel Thura. Certains l’ont signée comme Marie-Georges Buffet sans pour autant déchirer leur carte. On nous reproche d’être sectaires mais nous avons toujours tendu la main en disant : "Soyez avec nous". »
Les candidats critiquent vivement les premières mesures annoncées par le nouveau président de la République : le recours aux ordonnances qu’ils voient comme « un 49-3 puissance 10 », l’exonération de 80 % de la population de la taxe d’habitation qui signe selon eux « l’acte de décès des communes », ou encore la hausse généralisée de la CSG « qui inquiète beaucoup les retraités que nous rencontrons sur les marchés ».
Ils promettent pour les semaines à venir « une campagne joyeuse, festive et citoyenne » avec présence sur les marchés, porte à porte mais aussi apéros et saynètes. Quinze à vingt réunions sont prévues par circonscription.
JMD

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.