Fil info
19:15Bergerac : Le Hareng Rouge : une nouvelle association voit le jour | L'Echo https://t.co/0eUSK8dxfP via
19:01Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
18:54Indre : La télémédecine dévoile ses atouts aux professionnels -> https://t.co/idSB4KoGQ5
18:41# # - -Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches -> https://t.co/ZJ1vwiSzyc
18:40# # - -Vienne : L’hibiscus dans toute sa saveur -> https://t.co/hJAARLcCeC
18:39# # - -Vienne : Les enfants en conseil -> https://t.co/E9i4QL36qx
18:37Région : La solidarité, un nouveau délit? -> https://t.co/Xjzte0ShhS
18:24Dordogne : Blocage du lycée pour contester les mesures gouvernementales -> https://t.co/d2C02KTKxd
17:47Issoudun : Un marché de Noël sous le déchaînement des éléments -> https://t.co/TuUnsDtlV0
17:30Bergerac : Un comité consultatif seniors pour favoriser le « bien vieillir » -> https://t.co/sxMJ8vylYK
17:30Bientôt plus de "casquettes blanches" sur les quais pour faire partir les trains? C'est quasi effectif à Limoges de… https://t.co/ENLwF0fIUF
17:04# # - -Sulpice-les-Feuilles : Temps de saison pour le marché de Noël -> https://t.co/pkTiB9T9G2
17:02# # - : De tout jeunes citoyens -> https://t.co/EhiVXYzFyV
16:59# # - -Yrieix-la-Perche : L’école de pétanque s’étoffe -> https://t.co/MKnFsGttv1
16:57# # - -Vienne : L’Office de Tourisme dévoile ses trésors d’hiver -> https://t.co/dib1Y3aBvi
16:55# # - -Priest-sous-Aixe : La commune et la CdC reçoivent chacune un prix -> https://t.co/5094urhIuq
16:39Trélissac : Apatrides dans leur propre pays -> https://t.co/VPpAK1518X
16:05Sarlat-la-Canéda : De nouvelles infrastructures pour Groléjac -> https://t.co/xj2zJ35eja
13:18Chanteix : Elle joue la carte de la diversité -> https://t.co/mlEiEXPeRP
10:38RT : Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr
10:12RT : Voici l'avis du conseil scientifique du de Millevaches sur le projet d'usine en ➡… https://t.co/K2OXIrZKWu
10:00Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr

La lignière est aussi citoyenne

Lancée l'an passé, la monnaie locale, La lignière, invente une autre manière de consommer pour recréer du lien social.

Il y a un an, à l'occasion de la traditionnelle foire aux ânes de Pentecôte, un groupe de passionnés refusant la fatalité actuelle lançait la lignière, monnaie locale et  «  citoyenne ». Parmi les buts poursuivis, recréer du lien social et soutenir l'économie locale en sortant de la sphère infernale de la consommation brutale et impitoyable, basée sur le profit.
L'idée n'était pas tout à fait novatrice puisque dans les années qui suivirent la Seconde Guerre mondiale, il y avait déjà eu une tentative plutôt couronnée de succès mais que le pouvoir central fit interdire, craignant d'être dépassé par son succès. Aujourd'hui, il y a 43 monnaies locales en France et cette fois le processus est tout à fait légal.
La lignière, d'abord distribuée sur le sud Berry, gagne de nouveaux adhérents jusque dans le Sancerrois. Aujourd'hui, on dénombre plus de 50 prestataires, essentiellement dans les métiers de bouche. Les comptoirs se sont multipliés à l'image des Bains-Douches. 407 personnes se sont dites sensibilisées, la moitié sont adhérentes, c'est-à-dire qu'elles participent activement à l'aventure et réfléchissent sur son avenir. « Nous avons ajouté à "monnaie locale" le terme de "citoyen", explique l'un des animateurs, Alain Agassant, c'était presque une évidence car on ne peut rester insensible à l'évolution de la consommation actuelle. Et à toutes ses dérives. »
La lignière a tenu dernièrement son assemblée générale autour de trois thèmes :    le cadre juridique et les outils des prestataires ; comment développer le réseau en respectant certaines valeurs ; fonctionnement et gouvernance de la monnaie locale.
Cinq mille lignières ont été mises en circulation. Faut-il le dire ? Parmi les prestataires, le bio est très présent. Une manière citoyenne de consommer, à l'évidence un peu plus onéreuse mais finalement bon marché si l'on considère qu'il vise à éviter d'empoisonner la terre... et les humains.
Martine Bavouset

En bref
Bassin de vie : Berry (Indre et Cher)
Début du projet : 24/01/15
Mise en circulation : 15/05/2016
Moyen d’échange : coupon papier
Évaluation : convertible en euros
Fonte : 2 % tous les 6 mois
Association porteuse : MLCC en Berry
But du projet : reprendre le symbole de la 1re monnaie locale 1956
Mécanisme de recouvrement des coûts : fonte
Contact : mlcberry@librenberry.net,
alain.agassant@live.fr

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.