Fil info
18:38L'Echo https://t.co/Z9syPJi7IT
18:37L'Echo https://t.co/zGX0r4EzEx
18:25PEPS23 : Une cinquantaine d’adhérents était réunie dernièrement pour l’assemblée générale de l’association.... https://t.co/MgTQXvxhVw
18:23L'Echo https://t.co/v78a1mvFjW
18:21Dans le cadre de l’Opération Interministérielle Vacances 2017, le centre de vacances de la RATP logé dans le... https://t.co/a22qc8LIRa
18:18L'Echo https://t.co/9zYhK5dm6t
17:16RT : Villeroy débloqué pour le week-end car les camions ne roulent pas…. On revient en force. Reposez vous. GM&S. https://t.co/f59aaideCO
16:20L'Echo https://t.co/PIAt84wAqz
16:18L'Echo https://t.co/pwZTsNX4MW
16:13L'Echo https://t.co/yvjiZfBASJ
16:12L'Echo https://t.co/vpiGWbmPqf
15:56L'Echo https://t.co/6XKpvLgkDx
12:37RT : : La tente Quechua symbole de la lutte des GM&S... Les salariés entament le 4e jour de blocage du site Rena… https://t.co/Cb1z00BIeu
12:36RT : Corrèze : Les buralistes en colère : 15 radars automatiques bâchés -> https://t.co/OwL6iu1wWa
10:59L'Echo https://t.co/DwKm1usA00
09:15Dans notre édition aujourd'hui : - Social : Faire avec l'AVEC ne sera pas évident pour la culture en Limousin. -... https://t.co/d6w26HCvoJ
23:27L'Echo https://t.co/ij4l91wem0
23:25L'Echo https://t.co/AbKFcQWXgJ
23:22La une du Vendredi 21 Juillet 2017 https://t.co/pcnadmCuww
22:00RT : Mais si les n'avaient pas bougé, il y a un moment qu'on ne négocierait plus rien ! https://t.co/VzJX0eaPlr
21:06RT : En AG à Villeroy , les GM&S décide de maintenir le blocage de Renault en dépit de la demande de Bruno Le Mair… https://t.co/GiLrQw2RkU
20:02L'Echo https://t.co/Zkg8S9hj7c

La fête du trad bat son plein !

La quatrième édition du festival le Son Continu a demarré jeudi après-midi dans le parc du château d’Ars, à Lourouer-Saint-Laurent. Avec une météo au beau fixe et une fréquentation prometteuse, cette année s’annonce comme un grand cru tant pour les festivaliers, luthiers, et musiciens que les organisateurs.
Jusqu’à dimanche soir, le festival le Son Continu, vitrine des musiques traditionnelles en région Centre - Val de Loire, déroule son programme de festivités.
« On est de retour à la maison ! », s’exclame Julie dès qu’elle a franchi la barrière d’entrée. Grand sourire aux lèvres, impatiente de retrouver l’ambiance virevoltante des parquets et le son omniprésent. Comme cette festivalière, ils sont beaucoup, pour ce week-end du 14 juillet, à avoir repris la direction du château d’Ars, dans le sud du département pour retrouver l’ambiance familière et musicale qu’ils affectionnent.
Cette quatrième édition a débuté jeudi, dès 13 h, et alors que les organisateurs s’attendaient à une reprise en douceur, les festivaliers les ont surpris par leur forte présence. « Tout de suite, le parc s’est bien rempli, décrit Pascal Pétoin, président de l’association le Son Continu. Pour le premier concert, il y avait une belle affluence et la nuit a été très vivante. Elle s’est finie vers 6 h du matin... » Hier, on pouvait déjà croiser quelques aficionados avec des petits yeux, mais peu importe, ceux-là n’ont pas l’intention d’en perdre une seule miette. Chaque recoin du sous-bois le trahit. Les musiciens et danseurs le parsèment, les luthiers, prêts à expliquer leur travail, partager leur passion, l’habitent.
Les visiteurs déambulent et chacun semble trouver son bonheur en butinant aux différentes animations. Initiation à la danse dans l’après-midi ou parquet avec les groupes de bal. Conférence avec des spécialistes ou exposition sur Maurice Sand. Pour certains, il s’agit tout simplement d’avoir le plaisir de retrouver des amis au détour d’une allée.
Irlande et Bretagne
Aujourd’hui et demain promettent également de très beaux moments. La programmation des concerts notamment devrait satisfaire les amoureux des musiques traditionnelles, mais pas que. « Ce soir sera notre soirée la plus grand public, avec CiuC, qui propose de la musique des Balkans en première partie, et Fourth Moon, de l’irlandais à la suite. Mais dimanche sera également très accessible avec de la musique de Bretagne et un trio de cornemuses », rappelle Pascal Pétoin.
Tout est organisé pour accueillir le plus grand nombre, même si les organisateurs finissent par être victimes de leur succès. « On a dû ouvrir un nouveau parking vu l’affluence, mais pas d’inquiétude, il y a toute la place pour venir ! »

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.