Fil info
17:11Saint-Hilaire-Luc : Ouverture du festival 1000 Sources -> https://t.co/zAIzfm0sk2
12:13Lacelle : L'agriculture familiale en fête | L'Echo https://t.co/09WKKrOVwA via
10:06Région : Avec Sculpturama, L'art se taille une place en Haute-Corrèze -> https://t.co/4ufiHUgv65
23:32France : Réforme constitutionnelle : débat contradictoire -> https://t.co/DThFHi3iMx
23:31France : Benalla : l’affaire qui éclabousse le pouvoir -> https://t.co/n5bsFJfr1I
19:56Cyclisme : Sagan reprend ses habitudes -> https://t.co/QyUioFTe0t
19:02Saint-Robert : Classique et virtuosité en harmonie au festival de Saint-Robert -> https://t.co/1Nw6LfoxCt
18:47Corrèze : La Luzège met théâtre et culture en partage -> https://t.co/4RHmfw7SoI
17:56L’Espace Monet-Rollinat de Fresselines a eu droit pour fêter ses vingt ans à une seconde inauguration : celle de la… https://t.co/O82uQo4fON

1939 -1945 : lorsque les avions anglais larguaient la liberté

Samedi, les passionnés d’histoire se retrouvent au centre d’études supérieures (CES) pour évoquer un épisode emblématique de la seconde guerre mondiale mais finalement assez méconnu de la part du grand public : l’aide anglo-américaine par voie aérienne.

C’est un cliché de la seconde guerre mondiale qui a forgé des mythes : les parachutages d’armes, d’agents et de matériel pour la résistance pendant le dernier conflit mondial. Samedi dans le cadre de son colloque annuel, le centre de réflexions, d’études et de documentation de l’Indre (CREDI) propose de se pencher sur cette page de l’ombre de notre histoire.
Toute la journée, spécialistes et historiens se succéderont pour animer les conférences et répondre aux questions du public. La zone géographique évoquée lors de ce colloque correspond à l’ancienne région de résistance R5 : Berry, Touraine, Limousin et Perigord (voir programme). « Qu’aurait été la Résistance sans cette aide apportée par la RAF puis par l’USSAF ? s’interroge ainsi Jean-Luc Stiver, spécialiste qui interviendra l’après-midi sur les échecs de largage indriens. Il est certain que ces opérations aériennes permirent d’armer et de subvenir aux besoins de la Résistance mais également d’obtenir des renseignements précieux en vue des prochains débarquements. »
Parachutages d’agents, de matériel, d’argent, mais aussi de pigeons et de prospectus se sont multipliés jusqu’en 1944, parfois même des atterrissages et des décollages. Des réseaux s’installèrent puis à partir du 6 juin 1944, des équipes militaires furent également parachutées. Tous ces aspects seront évoqués par les spécialistes samedi au CES.

Colloque « Lorsque la liberté venait du ciel (1940 - 1944) » : opérations aériennes, réseaux et mouvements dans la région R5 - Samedi 18 novembre, Amphi Roger Dion, Centre d’études supérieures, 90 avenue François Mitterrand à Châteauroux. Entrée libre.

Programme
- 9 h 15 : présentation du colloque par Jean-Pierre Surrault, resp. du CREDI
- 9 h 50 : « Contributions à la libération de Brive et soutien aux résistants », par Gilbert Baudatie
- 10 h 30 : « Quand les agents de l’ombre entraient par la porte berrichonne (1941) », par Jean-Louis Laubry
- 11 h 20 : Des papiers dans le ciel. Tracts et journaux dans le Cher, par Xavier Truffault
- 11 h 55 : Opérations aériennes dans le sud de l’Indre-et-Loire, par Chantal Ciret
- 12 h 25: pause déjeuner
- 14 h 30 : Opérations aériennes et mouvements de la Résistance : quelques revers dans l’Indre, par Jean-Luc Stiver
- 14 h 55 : En Creuse aussi « la liberté venait du ciel » : archives ouvertes et regards nouveaux des historiens, par Christian Penot
- 15 h 45 : Agents des services spéciaux et parachutages en Haute-Vienne, 1941 - 1944, par Dominique Sardin d’Enjoy
- 16 h 20 : Les opérations de pick-up en R5 : bilan, par Didier Dubant
- 16 h 50 : conclusion générale - pot de clôture

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.