Fil info
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q
16:10 Partenariat public-privé,ils disent.
16:00RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
15:26Périgueux : Un nouvel écrin pour la Vélorution -> https://t.co/4FNeOX5VBg
15:23Marsac-sur-l'Isle : Le cirque Falck pose sa piste aux étoiles au parc des expos -> https://t.co/t09m7UI5qs
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
06:44Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr

Miss France : les candidates sont arrivées

Les trente candidates à l’élection de Miss France sont arrivées jeudi soir à Châteauroux. Elles ont été accueillies vendredi midi par le maire de Châteauroux et le président du conseil départemental.

Quelques flocons, un ciel gris et un thermomètre voisinant le 0°C : de quoi faire regretter aux trente candidates de Miss France le soleil de Californie où elles ont passé ces dernières semaines. Elles sont arrivées jeudi soir à Châteauroux et vont y séjourner deux semaines jusqu’au 16 décembre, jour de l’élection de Miss France 2018. C’est la première fois que cet événement se déroule dans l’Indre.
Elles ont été accueillies vendredi par Gil Avérous, maire de Châteauroux, qui, lui, rentrait de Chine le matin même. « C’est un grand jour pour la Ville de Châteauroux. Nous avons eu l’agréable surprise d’avoir été retenu. Cela va donner une image positive de notre territoire », estime-t-il.
La Ville en a fait l’événement phare de cette fin d’année et en espère des retombées. La soirée a été suivie l’an passé par 8 millions de spectateurs. Plusieurs séquences mettront la ville et le département à l’honneur. Des visites au château de Valençay et au Zooparc de Beauval dans le département voisin du Loir-et-Cher sont au programme des candidates. « C’est toujours un plaisir de leur faire découvrir un territoire », souligne Sylvie Tellier, la directrice de la société Miss France qui se souvient de son élection à Mulhouse. Elles vont également rencontrer des chefs d’entreprises locales.
Mais les deux semaines à venir vont surtout être consacrées aux répétitions des neuf tableaux qui ponctueront la soirée qui se déroule comme toujours en direct. Si la question des violences faites aux femmes ne sera pas absente, « la soirée restera un divertissement, on n’est pas au Pérou » indique Sylvie Tellier, allusion à l’élection début novembre de Miss Pérou où chaque candidate avait évoqué au travers de chiffres l’ampleur du phénomène dans leur pays.
Jean-Jacques Sabourin, délégué Miss France, a été salué pour avoir été à l’origine du dossier de candidature de Châteauroux, de même que Michel Blondeau, maire de Déols, dont la commune accueille chaque année l’élection de Miss Centre Val de Loire. On suivra d’ailleurs tout particulièrement la Miss 2017, Marie Thorin, élue le 20 octobre dernier.
Un défilé des candidates à bord de véhicules militaires anciens aura lieu dimanche à partir de 15 h 30 dans les rues du centre ville. Il sera suivi d’une séance de dédicaces dans le hall de l’hôtel de ville.
La Ville prend à sa charge les frais d’hébergement des candidates durant ces deux semaines et divers frais pour un total d’environ 150 000 euros injectés dans l’économie locale. Le Département a de son côté accordé une subvention de 40 000 euros.
Si elle fait incontestablement des heureux, la « missmania » qui a envahi Châteauroux a aussi le don d’en agacer certains pour son côté strass et paillettes.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.