Fil info
09:38 Attention, suite à un accident de la circulation, la route entre Périgueux et Sarlat (D 710) es… https://t.co/FbdhHNMpss
09:38Corrèze : Ils veulent créer un collectif pour « sauver Ruffaud » -> https://t.co/dp595UDUgj
19:32Indre : Maternité : fermeture ferme -> https://t.co/GdP4BoIPjQ
19:30Indre : Un nouveau président et des renforts au tribunal -> https://t.co/5AFCstHdg3
19:28Châteauroux : Fermeture de deux bureaux de Poste avant la fin de l’année -> https://t.co/nd969VVeyK
18:56 - : Blocage payant à La Poste -> https://t.co/zZE2HafxmG
18:49 Hallyday pays c’est l’amour - : Un peu de Cloître dans le dernier « Hallyday » -> https://t.co/Ls6UhnqwTc
17:48# # - -Vienne : Les chauffeurs de bus lassés d’être insultés, voire agressés -> https://t.co/p26dVi5KOB
17:07Région : Toutes les facettes de la laine -> https://t.co/LUvQS4865v
17:06RT : Ouverture de la billetterie pour le match France 🇫🇷 - 🇧🇬 Bulgarie qui se déroulera le 3 décembre à dans le… https://t.co/PqsAZJCCiS
17:05RT : / ♻️ Ce samedi 20/10, une des chimiques des particuliers est organisée ♻️ Rendez… https://t.co/LrdLMnR0BD
17:03RT : Le 2 novembre 2018, 11ème journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité. Retrouvez-nous square de la Mai… https://t.co/49ybSnKYN3
17:00# # - -Vienne : Les automobilistes vont devoir s’adapter -> https://t.co/wf1BKQOiTM
16:51# # - -Vienne : Coder et décoder un jeu d’enfant pour les collégiens -> https://t.co/na60sTsRpn

Un comité d’honneur en soutien à Mis et Thiennot

Un regroupement d’une vingtaine de signataires et de vingt-cinq communes vise à montrer à l’échelle nationale l’ampleur des soutiens pour la révision du procès et infléchir l’opinion des députés en ce sens.

Le combat ne s’arrête jamais. Même plus de soixante-dix ans après le meurtre du garde-chasse Louis Boistard en Brenne, en 1946, les membres du comité Mis et Thiennot pour la révision de leur procès continuent de se mobiliser et trouver des idées pour médiatiser leur action. La dernière en date : un comité d’honneur réunissant des signataires connus du grand public et les communes qui ont inauguré des lieux Mis et Thiennot.
Aujourd’hui, après de nombreuses requêtes en révision déboutées, le comité se centre sur un objectif : le vote d’un amendement de loi qui stipulerait que, lorsque la torture  dans une procédure est reconnue, elle doit être un facteur de révision systématique. Une première tentative pour faire étudier ce projet n’avait pas abouti. Mais les membres ne baissent pas les bras car la mise en application d’un tel décret leur permettrait de déposer une septième requête en révision, et peut-être, d’enfin trouver une issue heureuse à leur combat. « C’est notre seule chance ! Il n’y en aura pas d’autres. Si on ne bouge pas, c’est fini », a rappelé Léandre Boizeau, ancien président du comité et auteur du livre Ils sont innocents.
Le comité mise aujourd’hui sur un nouvel échange avec les parlementaires indriens et l’envoi d’un courrier à l’attention de tous les députés de France pour les sensibiliser à cette question. C’est pour appuyer leur démarche qu’ils viennent de mettre en place ce comité d’honneur. Aujourd’hui, vingt-cinq communes et vingt et un signataires sont membres : Henri Leclerc, président d’honneur de la LDH, Nancy Huston, écrivaine, les Bodin’s, le réalisateur Dominique Adt... mais le comité veut en réunir plus. Le but pour Léandre Boizeau : avoir un relais national pour leur cause. « Ce n’est pas pour le plaisir, mais il faut que cette liste serve d’entrée pour les députés qui vont recevoir le courrier. Il faut forcer leur porte. » Une volonté constante, mais renforcée par un récent courrier. Dedans, un homme de 95 ans, proche des lieux au moment des faits, livre un témoignage en faveur de l’innocence de Mis et Thiennot. Même si cet écrit ne semble pas exploitable dans le cadre d’une enquête judiciaire, pour les membres, il est bien une preuve de plus à donner aux élus de l’omerta qui régnait à l’époque en Brenne et a conduit à une grave erreur judiciaire.
Un prochain rendez-vous est prévu à l’attention du grand public pour revenir sur l’affaire. Vendredi 19 janvier à 20 h 30, à l’Apollo, sera projeté un documentaire d’une heure trente de Michel Le Thomas constitué d’archives et d’entretiens inédits. Il sera suivi d’un entretien entre le réalisateur et Léandre Boizeau.