Fil info
16:16Dordogne : Enquêtes dans le passé -> https://t.co/CAqIDvr7mt
14:42Seilhac : Un réseau de Voisineurs en projet -> https://t.co/2U3Ql5pM1y
13:48Faux-la-Montagne : Fichés F comme Fraternité https://t.co/NlxpLr9W7O via
12:49RT : Plus que 3 et on a bioman https://t.co/LJi54gAME6
12:48RT : Retour à « l’ancien monde » : en visite à pour évoquer le désenclavement de la région la ministre des tran… https://t.co/r4wWEiCMP5
12:46RT : Hier, nous avons appris la démission du doyen de la fac de droit https://t.co/7Vb1p3lHKi
22:48International : L’Aquarius veut repartir « au plus tard fin juillet » -> https://t.co/L6bzOStr2v
22:46International : Trump-Poutine : un face-à-face de détente -> https://t.co/Tx4pilXpwv
19:30Région : Avec la mort de l’auteur des faits l’enquête est close -> https://t.co/RX3HdkC3HV
18:32Châteauroux : Sur la voie de l’harmonie avec l’aïkido et les arts martiaux -> https://t.co/BEqnD9GWNZ
18:15Argenton-sur-Creuse : L’AIDAD en recherche d’employeurs -> https://t.co/xng5F78M5P
17:59Indre : A Buzançais, tous européens ! -> https://t.co/xjPbeSRNoG
17:38Bergerac : Victoire des Bleus, parenthèse populaire mais pas amnésique -> https://t.co/LeWCMKAIee
17:34Lubersac : 120 jeunes rugbymen en stage sous le soleil -> https://t.co/WzR5wotPmv

Soutien de quatre organisations à la grève des cheminots

En plein conflit à la SNCF, EELV, le PCF, la France Insoumise (éducation populaire) et le NPA signent une déclaration commune et appellent à la réussite de la journée d’action du 19 avril.
A la suite d’une réunion qui a eu lieu en début de semaine, quatre organisations de l’Indre (Europe Ecologie Les Verts, le Parti communiste, le groupe éducation populaire de la France insoumise et le NPA) ont signé une déclaration commune dans laquelle elles apportent leur soutien au mouvement de grève des cheminots « porteur de progrès pour l’ensemble des populations et des territoires ».
Elles sont d’accord pour condamner les choix qui ont été faits en matière de ferroviaire en France : l’abandon du transport de marchandises par train, l’ouverture de lignes de transport par cars au détriment du train, la priorité longtemps accordée aux grandes lignes TGV.
A leurs yeux, Emmanuel Macron et son gouvernement ciblent le statut des cheminots « dans le but de remetttre en cause tous les statuts du travail, toutes les conquêtes sociales, dans le secteur privé tout autant que dans les services publics ».
Devant la gare
Cette déclaration commune a été rendue publique hier midi devant la gare de Châteauroux en présence de représentants des quatre organisations. Dominique Boué (PCF) se réjouit de voir qu’une partie de l’opinion publique prend conscience que cette grève est « une lutte pour l’intérêt commun ». Pour Monique Lajonchère (EELV), il faut défendre le train, moyen de transport vertueux d’un point de vue écologique et garant de l’égalité du territoire. A ce propos, elle a redit l’importance de conserver et d’améliorer la ligne POLT qui relie Paris à Toulouse. Dimitri Othon (FI) a insisté sur les menaces de fermetures qui pèsent sur des milliers de kilomètres de petites lignes et pris l’exemple de la gare d’Argenton où des arrêts ont été supprimés. Enfin, Franck Blanc (NPA) s’est dit heureux de cette initiative unitaire qui s’inscrit dans une convergence des luttes.
Ces quatre organisations appellent d’une même voix au retrait immédiat du projet de loi sur la réforme de la SNCF. Elles appellent également à faire de la journée de grève et de manifestation du 19 avril organisée par les syndicats une grande réussite. Et elles souhaitent « un débat démocratique pour le développement du ferroviaire, de tous les services publics, pour les enjeux environnementaux et sociaux d’aujourd’hui ».

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.