Fil info
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q
16:10 Partenariat public-privé,ils disent.
16:00RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
15:26Périgueux : Un nouvel écrin pour la Vélorution -> https://t.co/4FNeOX5VBg
15:23Marsac-sur-l'Isle : Le cirque Falck pose sa piste aux étoiles au parc des expos -> https://t.co/t09m7UI5qs
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
06:44Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr

Les cheminots font de la pédagogie

Samedi matin, sur le marché castelroussin, les cheminots avaient monté un stand pour expliquer les raisons de leur mobilisation et de leur lutte.
Avec le concours des militants du Parti communiste et de la France insoumise, les cheminots ont répondu aux interrogations des badauds. « La majorité des gens nous soutient, résume Jean-Claude Durandeau, le secrétaire départemental de la CGT Cheminot. L’objectif est de s’adresser aux gens et de les convaincre de notre action. On accepte le débat contradictoire. L’important, c’est la défense de notre statut et de la notion d’entreprise publique. De manière plus large, c’est la défense du service public. Il faut comprendre qu’après les cheminots, ce sera au tour de la sécurité sociale, des fonctionnaires,... Si on a un service de qualité, parmi les premiers au monde, c’est grâce aux cheminots et à notre statut qui garantit la sécurité de circulation. Si un agent estime qu’il y a un risque, il peut refuser de faire partir le train. Ce n’est pas pour rien qu’il y a des règles drastiques. Le facteur humain est la garantie de cette sécurité. On n’est pas sur de la téléphonie. On ne joue pas avec des trains électriques de salon. D’ailleurs aucune entreprise privée n’a les capacités de supporter le financement des infrastructures. »
Les grévistes dénoncent également l’ouverture à la concurrence et le surcoût caché qui en découlera. « Si on laisse au privé la sous-traitance, on n’aura jamais la garantie du respect des règles de sécurité. Par exemple, nous on le voit bien sur les voies. Avec les marchés externalisés, il n’y a que des intérimaires qui interviennent sur le ballast et ils n’ont pas suivi les trois ans de formation que moi j’ai suivi ! De même, le ménage des trains a été sous-traité depuis longtemps. Résultat, les gens se plaignent que les rames soient sales car la SNCF ne vérifie même plus le travail. Le seul moyen pour nous de savoir ce qui est fait, c’est les réclamations clients. Avec la sous-traitance, il y a eu une baisse de la qualité du service. »
Si seulement les dizaines d’années de gestion libérale du transport ferroviaire s’étaient limitées à dégrader la qualité du service, mais elle a aussi tué. L’entretien des voies et des éclisses à la gare de Brétigny-sur-Orges reste un point d’interrogation sur le tableau noir des drames ferroviaires.

Les cheminots ont lancé une cagnotte de solidarité sur internet pour leur apporter votre soutien : www.leetchi.com/c/cheminots-de-lindre-en-lutte-pour-sauver-la-sncf

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.