Fil info
17:50 Bravo Monsieur et merci de montrer votre i… https://t.co/czrVLcRYvt
17:42 Une petite pensée pour ce pauvre Germinable Pe… https://t.co/OqinFYBe5e
17:31 Ah une très bonne nouvelle, je tweetais su… https://t.co/6DDQ1hpxhx
16:55 Félicitations, cela démontre une intelligence, un humanisme . Merci
16:30 Bravo pour cette énièmes victoire mais à v… https://t.co/uMu8YbMta2
13:16 personne n’a pris contact avec moi aucun nettoyage de la voie ferrée. https://t.co/LhqHOeKvZm
00:59Le 21 septembre se prépare pour le Mouvement de la Paix de Corrèze Arbres de la Paix : Brive :Cérémonie le 26/09 à… https://t.co/lmek7JXLjs
22:37International : Yémen : l’Arabie saoudite peut tuer en tout impunité -> https://t.co/8jEXtSfHb0
22:35France : Réfugiés : le port de Sète prêt à accueillir l’Aquarius -> https://t.co/cSG9Fvfj53
20:18Région : Le «théâtre rate» ne manque pas l’occasion de se faire un nom -> https://t.co/Ce52H9Ir05

Le Racc au rendez-vous des 16e

RUGBY Fédérale 3, 32e de finale retour, Châteauroux – Armentières

Les Rouge et Blanc ont aisément assuré la qualification en hachant menu Armentières pendant une heure avant de lever le pied (43-24). Ils joueront Saint-Claude, vainqueurs de Metz (9-9 et 37-20) dans une double confrontation (20 et 27 mai) où le vainqueur accèdera à la Fédérale 2.
Après avoir gagné de vingt points à l’aller les Castelroussins s’avancent en grands favoris sur leur pré des Chevaliers où ils sont invaincus cette saison. Les Nordistes ratent l’engagement et sont immédiatement mis sous pression. Le Racc occupe les vingt-deux mètres. Les visiteurs résistent jusqu’à céder sur un un maul monstrueux. Paco Kilama aplatit (6e). Touche à cinq mètres. Ballon pour les Rouge et Blanc, Brocvielle récupère et trouve le trou long de ligne (12-0, 14e). Armentières profite d’une bonne conquête pour tenter d’envoyer du jeu mais c’est bien trop tendre dans les impacts pour inquiéter la forteresse castelroussine. Delest voit le trou, perce sur quarante mètres mais oublie de donner le cuir (28e).
La rencontre manque de rythme, le Racc fait tomber quelques ballons. Mais la différence est énorme entre les deux XV. Richard voit le trou et ajoute entre les poteaux un troisième essai synonyme de bonus offensif (19-0, 34e). Le calvaire visiteur se poursuit. Les gros du Racc se régalent, Paraschiv fixe deux adversaires et donne un caviar à Ben Charada qui aplatit entre les perches (26-0, 38e). Richard ajoute une pénalité dans les arrêts de jeu.
Reprise encore plus tranquille dans une partie dénuée de tout suspense. Le Racc joue à sa main, sans Battaglia, touché en première période et préservé pour la suite. Une accélération des lignes arrière, une passe dans bon tempo de Richard pour Delest et déjà le cinquième essai local (48e) ! Armentières rentre dans les vingt-deux du Racc mais se fait punir sur une interception de Delecluse qui transperce sur soixante-dix mètres (43-0, 60e). Le Racc laisse filer les vingt dernières minutes. Les Nordistes en profitent pour sauver l’honneur par quatre essais. Anecdotique. Les Castelroussins ne sont plus qu’à une marche de la montée…
Anthony Moiny

La fiche
Châteauroux – Armentières : 43-24 (mi-temps 29-0). 300 spectateurs.
Les points du Racc : six essais de Kilama P (6e), Brocvielle (14e), Richard (34e), Ben Charada (38e), Delest (48e), Delecluse (60e) ; une pénalité (40e+2) et une transformation (7e, 35e, 39e, 49e, 60e) de Richard.
Les points d’Armentières : quatre essais de Pattard (63e, 75e), collectif (70e), Kinkaert (80e+4) ; deux transformations de Declerck (63e, 70e).
Carton jaune : Vanderlynden (11e) à Armentières.
Le Havre-La Châtre : 26-32 (mi-temps 14-11). La belle saison du promu castrais s’est terminée sur la pelouse normande. Vaillants mais battus 27-20 à domicile les hommes de Dominique Héritier sont pourtant passés très près de l’exploit. Ils sont éliminés au point-average, d’un seul point même. Le XV de la Vallée Noire a mené 32-19 avant de concéder un essai transformé. Puis a eu la balle de qualification sur pénalité. Mais le dernier coup de pied est passé à côté des perches. Cruel…

La réaction
Franck Varoqueaux (entraîneur du Racc) :
« On est au moment où on voulait. J’ai envie de retenir le positif. Les garçons ont fait plus que se faire plaisir. Ils ont été efficaces en défense pendant une heure. On a eu une bonne conquête, un bon volume de jeu. On a quinze jours pour se préparer et soigner les bobos. On va recevoir au retour, c’est important. On est là, on marque encore beaucoup d’essais, on vient de passer la barre des 100. »

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.