Fil info
11:51 Dupuytren 2 et ils fermeront bientôt St-Junien et St-Yrieix !!! Complètement à côté de la plaque !!!
11:43Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimé” animé… https://t.co/tyIN7407KI
11:11Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entièrement repensé -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 il faut améliorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent à la journée c'est h… https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 # - -Vienne : Les Steva ne sont guère enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28RT : Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
21:36Assises de la Creuse. Une amitié d’enfance qui se brise. Un réfectoire qui renvoie à sa propre solitude... Debout a… https://t.co/B0mZ92DWiN
21:34Région : Des témoignages d’amitiés aux paroles d’experts... -> https://t.co/rqUUQrw0rW
18:42Périgueux : La mémoire des médaillés militaires honorée -> https://t.co/sdEZGlkk39
18:41Châteauroux : Nuit de la lecture à l’école Jean-Racine -> https://t.co/vQMVyK1rFH
18:39Indre : De la bonne pratique des outils numériques -> https://t.co/m2KUH8wNRl
17:58Notre-Dame-de-Sanilhac : Un poste en moins auprès des résidents -> https://t.co/SGcrkRH5Sb
17:06Sarlat-la-Canéda : Visite de Lou Cocal -> https://t.co/ejaC3nyFAk
17:01Terrasson-Lavilledieu : Participation citoyenne à La Feuillade -> https://t.co/faSMkdO1GB
15:59RT : En raison des conditions météorologiques et des chutes de neige en cours en , la réunion de mi-mandat des c… https://t.co/FsejXxlOzX
15:58RT : Poste - : La Poste, l'art de faire pourrir les relations -> https://t.co/kT4QcLTdKw
15:57RT : Bergerac : Prud’hommes : les inquiétudes de la nouvelle présidente -> https://t.co/VGwQsVNJjw
15:57RT : Tulle : Donner la voix au chapitre social -> https://t.co/9nmloBpPqm
15:45Coulounieix-Chamiers : Le début d’une métamorphose -> https://t.co/fW6nMrJGVR
15:43Argenton-sur-Creuse : Un partenariat inédit entre le lycée Châteauneuf et le SDEI -> https://t.co/eNOx1bHUri
15:43Coulounieix-Chamiers : Ces incivilités qui pourrissent la vie -> https://t.co/MYMQSvKJmx
15:42La Châtre : Au lycée, le civisme approvisionne les « Restos du cœur » -> https://t.co/A3fpfsv4Zm
15:40Périgueux : Se structurer pour mettre toutes les communes en valeur -> https://t.co/RmkGjQeK9E
15:35Super ! Et comment font les élèves pour rentrer chez eux ? https://t.co/TFZoswm65m
15:34RT : Suite à la disparition inquiétante de Martin Pennica, sa famille et les enquêteurs comptent sur vos RT. Merci à vou… https://t.co/Jhcm6mY9VF
15:08Périgueux : Un toit sûr et décent pour tous -> https://t.co/91Uor50Vk1

Aux policiers morts pour la France

Mercredi matin sur la place d’appel du commissariat de Châteauroux comme dans toute la France, élus, fonctionnaires et représentants de l’Etat ont rendu hommage aux policiers victimes du devoir.
Devant une centaine de personnes, dont une trentaine de policiers,
l’hommage solennel a été rendu par le préfet Seymour Morsy au travers du message du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb. Il a commencé par saluer la mémoire des policiers qui se sont sacrifiés face à l’occupant allemand, citant le réseau de résistance du Coq Gaulois, fondé par les policiers du commissariat des Ternes, le groupe Valmy, dont les dirigeants « périrent dans les camps » ou encore les « 167 héros de la préfecture de police » qui en 1944 ont donné leur vie pour libérer Paris.
« Nous nous souvenons du sacrifice des policiers morts pour la France, tombés parce qu’ils voulaient libérer notre nation du joug de la barbarie nazie. Il y a plus de soixante-dix ans, ils ont donné leur vie pour que vive la France. »
Puis, il y eut une pensée pour « ceux qui sont tombés, victimes du terrorisme » comme Franck Brinsolaro, Ahmed Merabet, Clarissa Jean-Phillipe, Jessica Schneider, Jean-Baptiste Salvaing, Xavier Jugelé et plus récemment le colonel Arnaud Beltrame. « Ils ont été lâchement assassinés, morts en héros parce que - comme leurs aînés - ils avaient fait le choix de défendre l’Etat de droit, de servir la cause de la liberté face à l’obscurantisme. »
Enfin, hommage a été rendu aux sept fonctionnaires tués dans l’exercice de leurs fonctions en 2017, aux deux policières décédées depuis le début de l’année et aux milliers de blessés en mission. Le dépôt des gerbes au pied du monument aux morts a clotûré la cérémonie. Au quotidien, ce sont 150 000 femmes et hommes qui constituent la Police nationale.