Fil info
04:44 Pauvres tis bouts 😢😢😢C est tellement inhumain
23:21RT : Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
23:17RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
22:38France : Le nouveau patron d’Air France payé 4,25 millions ! -> https://t.co/VmlIm5Bulu
22:35International : Hommage aux victimes de la catastrophe de Gênes -> https://t.co/sHzJg2ybCN
20:59Corrèze : Dec'Ouvrir : un bouillon de culture et de liberté ! -> https://t.co/52DLjhtREj
19:59 Il a assuré et perso je l'ai préféré !
19:56 Dur de passer apres Feu! Chatterton
19:40Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
19:11Région : Les élus régionaux dénoncent des menaces sur l’investissements public -> https://t.co/GOF31BHrDU
18:51Indre : Une visite un tantinet déroutante -> https://t.co/FihuyNZvbc
18:22Dordogne : Trois ans de prison ferme pour l’agresseur au couteau -> https://t.co/tDsUDrH90Q
18:15Dordogne : Le Roi qu’il fallait abattre -> https://t.co/3TVgowxWmV
18:12Région : Le temps de la radio engagée -> https://t.co/UWsgdKPC0x
17:34Dordogne : Une pluie d’étoiles Michelin en Sarladais -> https://t.co/bXCIpoQcpT
17:32Afin d’annoncer comme il se doit le prochain «Terre en Fête» - les 25 et 26 août à Pigerolles - et les concours de… https://t.co/qWYqlNuLrG
17:31Salignac-Eyvigues : Eyrignac et ses jardins : un patrimoine unique en Périgord -> https://t.co/NF0ATma6zH
17:15Issigeac : Les Métallies reviennent dimanche après dix années d’absence -> https://t.co/AO10PSwLdx
15:17Lurais : Fête des barques : derniers préparatifs avant le grand jour ! -> https://t.co/fk7as6im9Q
12:01RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
11:43 Bravo à vous! Cette Préfet n'a aucune sensibilité! Écoeurant...
11:41 se souvient de sa libération https://t.co/GtLM3w2ESQ
07:36 Insupportable des atrocités sur les animaux 😞

« Il est nécessaire de changer les modes de production et de consommation »

Interview : Hervé Bramy, responsable national PCF

Responsable à l’écologie, Hervé Bramy exprimera les positions du PCF lors du débat prévu samedi à Châteauroux : « Quelles productions agricoles et  industrielles ? Quelles énergies ? ». Convaincu qu’une autre société est possible, il milite pour un écommunisme et prône une révolution des modes de production et de consommation.

L’écho : Quel lien peut-on faire entre écologie et lutte des classes ?

Hervé Bramy : Il n’y a pas de domaine qui échappe à la lutte des classes. Les inégalités environnementales sont conjointes aux inégalités sociales. Par exemple, on remplace moins facilement son véhicule par un neuf moins polluant quand on n’a pas d’argent. On peine également à changer son frigo pour un modèle répondant aux dernières normes environnementales et on ne peut pas non plus rénover thermiquement son logement.

Samedi lors du débat, quels sujets souhaitez vous aborder ?

Je vais exprimer les positions du PCF : défense de la biodiversité, de l’agro-écologie, de l’agriculture bio, de tous les pollinisateurs,... D’ailleurs, le PCF est du côté des agriculteurs et des apiculteurs contre tous les pesticides. Notre position est d’être considéré comme des écologistes à part entière, avec notre singularité. On n’est pas contre la production mais pour une autre production, plus respectueuse de l’homme et de la nature. Nous sommes pour l’écommunisme.

Et quel est selon vous la voie à suivre en matière énergétique ?

Il faut tendre vers un mixte énergétique des énergies renouvelables et du nucléaire. Chaque énergie a ses avantages et ses inconvénients mais on ne peut pas se passer du nucléaire si on veut limiter la hausse de la température à 2°C d’ici 2050. Sinon, c’est plutôt vers 3°C qu’on ira. D’autre part, l’inconvénient des énergies renouvelables, c’est leur intermittence. Les centrales thermiques sont donc nécessaires comme de trouver un système de captation des gazs à effet de serre. Tant qu’on n’aura pas résolu la question du stockage, on ne pourra pas se passer des centrales thermiques. Il faut développer les énergies renouvelables mais il ne faut pas être démago. A l’heure actuelle, on utilise à 80% les énergies fossiles pour nos besoins quotidiens (transport, logement, chauffage,...). Il faut changer les modes de production mais aussi les modes de consommation.

« J’agis pour la planète, un nouvel élan pour l’humanité », débat et concert, samedi 9 juin, salle Alexandre Dumas à Châteauroux - gratuit.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.