Fil info
09:12Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
09:12 du Cloître - -Vienne : Bellac. Théâtre du Cloître : on ouvre samedi -> https://t.co/Oe8aZkkdw2
05:30Enfin une bretelle pour accéder directement au parc d'activités de la Croisière. https://t.co/EhNKk6ZDAJ
05:27RT : Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX
21:22Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX
21:09Tulle : Un cross solidaire au collège Clémenceau -> https://t.co/vSDj4XoEy4
18:45Indre : Les communistes du côté des retraités contre la hausse de la CSG -> https://t.co/ylC2FMkyFn
18:42Une plaque commémorative a été installée en 2013 devant la médiathèque pour ne pas oublier https://t.co/OEb5gZc8yp
18:39Chaque année ville martyre se souvient du massacre des Algériens à Paris https://t.co/1IKFNRfSKE
18:17# # - -Vienne : «Petites machines à habiter» : le défi de l’«archi-récup» -> https://t.co/HZ4CVlcKhn
18:06Dordogne : « Je suis déjà condamné à perpétuité par ma conscience » -> https://t.co/S7cEaMGQ8J
18:03Région : Accès direct à La Croisière, enfin ! -> https://t.co/pT5qdN2GEx
17:57 Vous avez remarqué que qd vous mettez -Vienne ça ne prend que ? Et personne ne cherche ça...
17:53Arrivés mardi soir à Felletin, les participants à une des quatre marches pour la forêt, celle démarrée à Perpignan… https://t.co/GfVcrG7NkE
17:41# # - -Vienne : «Ils ont délibérément choisi la méthode de la chaise vide» -> https://t.co/RqS4qjwao6
17:38# # - -Vienne : Un lieu et des idées -> https://t.co/nqJId6qEQL
17:36# # - -Vienne : Quand le mérite porte bien son nom -> https://t.co/K5DhVpkE8X
17:21Dordogne : Les engagements de Soliha en faveur de l’amélioration de l’habitat -> https://t.co/E8uwmwewi6
17:06Châteauroux : Gilles Colosio raccroche son appareil photo -> https://t.co/VmCrjC6A3l
16:31Thierry Mazabraud, secrétaire général du SPF 87 a été fait chevalier de l'Ordre National du Mérite. La médaille lui… https://t.co/9n79RabMbc
15:35Périgueux : De la démonstration au geste technique -> https://t.co/uY0g2qNrVH
14:48RT : Les filles ont prises leur photo de groupes https://t.co/t9iIllnyXx

Désert médical : les élus divisés sur la méthode ?

Les élus PS au conseil départemental ont lancé en février une pétition favorable à des mesures qui obligeraient les médecins à s’installer dans les zones déficitaires. Ils dénoncent une certaine ambiguïté du président Descout dans ses propos.
Lancée fin février, la pétition des élus de gauche au conseil départemental a recueilli à ce jour 2647 signatures. Le texte reprend celui d’une motion votée à l’unanimité par les élus du Département. Face à la pénurie grandissante de médecins, les élus socialistes estiment qu’il n’y a pas d’autre solution que de contraindre les professionnels à venir s’installer dans l’Indre.
Cette pétition a été adressée aux 244 communes du département. La plus grande partie des signatures ont été recueillies en mairie, d’autres sur le marché d’Issoudun : pas moins de 800 en deux jours !
Hier, un point a été fait avec la presse locale. Les élus de gauche vont transmettre ces feuilles à la commission d’enquête qui planche actuellement sur le sujet à l’Assemblée nationale « pour faire avancer le débat ». Ils vont également profiter de la venue jeudi à Issoudun du premier secrétaire du PS, Olivier Faure, pour l’informer des résultats de cette pétition.
Dans ce contexte, ils se disent surpris des récentes déclarations du président du Département, Serge Descout, qui, récemment, face à des internes en médecine, a dit préféré « la séduction » à « la coercition ». « Nous trouvons sa position ambigüe, nous avions compris qu’il était pour une obligation d’installation comme il l’avait déclaré lors de l’assemblée générale des maires de l’Indre » explique Michel Bougault, chef de file de l’opposition. « De telles déclarations affaiblissent la position des élus visi-à-vis du gouvernement » estime pour sa part Jean Petitprêtre.
Les élus de gauche regrettent par ailleurs de ne pas être associés à ces rencontres co-organisées par le Département et l’agglomération de Châteauroux.
Toujours sur le sujet de la santé, ils disent « apporter un total soutien à la population blancoise qui se bat pour le fonctionnement de son hôpital, à la fois la chirurgie et la maternité ». Pour eux, il y a « une nécessité géographique » à maintenir ces services compte tenu de la spécificité territoriale.
La santé mais aussi...
Cette rencontre avec la presse a également été l’occasion d’évoquer d’autres sujets d’actualité. Le passage aux 80 km/h au 1er juillet : « une aberration » selon eux sur certaines routes comme entre Châteauroux et Issoudun. Le contrat financier avec l’Etat, à l’ordre du jour de la session de vendredi, considéré comme « un retour trente ans en arrière » car il « remet en cause la loi sur la décentralisation de 1981 ». Et enfin, ils déplorent la « frilosité » du président du Département à verser 90 000 euros en faveur de nouvelles lignes passagers sur l’aéroport de Châteauroux.