Fil info
22:08Alors que les inquiétudes pèsent quant à l’éloignement programmé du tribunal des justiciables, les justiciables lam… https://t.co/1cP3nMndcy
21:26Tulle : La Ville de demain s’imagine avec Minecraft -> https://t.co/vePlPqyR7I
18:32Indre : Tea time au lycée pour améliorer son anglais -> https://t.co/vraNnZkLtM
17:47RT : Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:33Châteauroux : Saint-Denis : une agence postale à la place du relais, c’est non ! -> https://t.co/V8k36YqyKJ
17:25Bergerac : Journée d’actions de la CGT pour répondre aux urgences sociales -> https://t.co/64rAHkuja0
17:02Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:02Région : Nécrologie: Bernard ! On ne t’oubliera pas | L'Echo https://t.co/dcs9Bd6WWI via
16:59Terrasson-Lavilledieu : Une Sainte Barbe honorée -> https://t.co/zwRpB3tRpg
16:57Sarlat-la-Canéda : La procédure est enclenchée pour la déviation nord -> https://t.co/as1w695VE9
15:51Périgueux : « C’est Macron qui nous a assassinés » -> https://t.co/jkMKeOtuJL
15:47Saint-Aquilin : Une gestion à construire -> https://t.co/XlwvXAoJWi
15:09Région : Bernard Defaix n'est plus -> https://t.co/RJY6Gz1Rey
11:47 grève TER annoncée
11:39Grève demain : service minimum d’accueil à Limoges au centre de loisirs de Beaublanc, (103, avenue Montjovis). Les… https://t.co/7h0Q7QBTrQ
11:21RT : samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
11:19 samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
09:42 municipal # - : Le budget au menu du conseil municipal -> https://t.co/uXpp5REBJs
09:40 - -Vienne : La gronde des avocats ne faiblit pas -> https://t.co/zuQybNTTMu
09:37 jaunes - -Vienne : Pugilat entre Gilets jaunes -> https://t.co/wdSoZ3IEon
09:34Région : A qui appartient «La Joconde des Ferrari ?» -> https://t.co/lKIiTbKgch
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv

Accouchement en voiture, les mamans du Blanc se préparent

Le collectif « C’est pas demain la veille » continue de se mobiliser contre la fermeture de la maternité du Blanc en organisant des actions pour alerter sur les risques pour les femmes enceintes et leur bébé d’accoucher dans d’autres centres.

Christelle s’était déjà mise en scène pour figurer un accouchement en pleine rue du Blanc. Elle a décidé, avec les autres membres du collectif « C’est pas demain la veille », de miser une nouvelle fois sur une action inattendue pour dénoncer les risques engendrés par la fermeture de la maternité du Blanc : un cours de préparation à l’accouchement en voiture.
Pour cette maman d’un premier enfant et dont le second est attendu cet été, hors de question de baisser les bras face au risque de disparition définitive du centre. Elle reste mobilisée et très active, d’autant plus que les conséquences de cette fermeture temporaire l’inquiètent beaucoup. « La façon dont on nous l’a annoncé était dur. On a toutes ressenti le même sentiment d’abandon. Je voulais vraiment accoucher ici, à 10 minutes en voiture de chez moi, regrette Christelle. Alors que là, les deux options que j’ai, c’est soit à domicile, soit à Châtellerault, à plus d’une quarantaine de minutes en voiture par des petites routes où l’on risque d’être coincés derrière un tracteur et où l’on traverse deux grosses zones sans réseau téléphonique. »
Prévoir sa ficelle à rôti
Alors pour se préparer à la gestion  d’un accouchement dans une voiture en cas de naissance inopinée, ce jeudi matin, elle a écouté les recommandations d’une sage-femme  avec quatre autres futures mamans. « Elle nous a dit par exemple qu’il faut penser à prendre de la ficelle à rôti pour clamper le cordon ombilical du bébé... rapporte Christelle, un peu plus inquiète encore. Il faut vraiment que le papa ou l’accompagnateur soit un super héros pour s’en sortir sans formation. »
Le collectif est donc plus déterminé que jamais à alerter très largement. « Il faut faire du bruit, que ça remonte jusqu’à Paris ! » Ses membres prévoient d’être présents sur un maximum de manifestations estivales des environs. Ce vendredi, ils installeront des banderoles de bobies pour bébé partout dans la commune. Et pour sensibiliser en dehors des locaux, les membres du collectif ont filmé cette séance et en partagent la vidéo sur la page Facebook de leur collectif (CpasdemainLaveille) ainsi que celles de leurs précédentes actions.
MT