Fil info
21:44Corrèze : Plus de 2.000 gilets jaunes expriment leur ras le bol -> https://t.co/HysZpjfPQQ
19:38RT : Dordogne : Une marée de gilets jaunes sur la Dordogne -> https://t.co/tUSBvfYYLI
18:52Dordogne : Une marée de gilets jaunes sur la Dordogne -> https://t.co/tUSBvfYYLI
18:16Pour des raisons de sécurité, les gilets jaunes ont décidé l'interruption de la mobilisation pour la nuit sur Guére… https://t.co/YQ0CIqR5mS
15:55Quand tu arrives à la soirée et que tu n'as pas été très attentif au indiqué sur le carton d'invitation.… https://t.co/MwWTY0K7Rn
14:49A La Croisière, les gilets jaunes se sont positionnés côté Haute-Vienne et côté Creuse occasionnant des bouchons ju… https://t.co/JLiHNklhDn
14:3017 novembre 2017 : "Concentré de colère" / L'Echo https://t.co/viSNBqz2a2
13:06RT : Nouvel incident a . Une femme a été renversée par un automobiliste qui a voulu forcer le barrage au rond-… https://t.co/JPyW1g73zL
13:05RT : rond point de Souilhac bloqué avec barrage filtrant. Sono et casse croûte pour les https://t.co/xOBqquPYSJ
12:31Manifestation des gilets jaunes : d'après la préfecture une quinzaine de barrages filtrants sont toujours actifs po… https://t.co/MlaXUSBfih
12:20Les colonnes de évoquent la position du de l’ https://t.co/kIGBDMaIDs
10:24 Bjr, avez-vous quelqu’un de chez vous à Thiviers? Avez-vous une adresse email que les personnes sur p… https://t.co/ooFFbJeel4
10:20RT : les véhicules passent sur le rond-point des Balladours toutes les 30 min. "On est pas là pou… https://t.co/mlEPqHekqZ
10:20RT : il s agit en fait d un barrage filtrant au rond point des balladours. Agriculteurs, commerça… https://t.co/A0aJtBva68
10:20RT : rond point des balladours complètement bloqué https://t.co/tgGvLo3OQe
10:11Mobilisation des gilets jaunes ce matin : La goutte d'essence qui a fait déborder le vase. https://t.co/YmmQ5s9NjL
10:06 Plus grand que le stade Amedee Domenech à Brive où joue le CAB ... créer un stade… https://t.co/8zaQfKOXS1
08:36Rdv samedi 24/11, pour un moment d’échange et de partage avec , autour d’un footing Ouve… https://t.co/Z4wkQbfKWp

Plus de classes dédoublées depuis la rentrée

Depuis la rentrée, 24 classes de CP et CE1 bénéficient d’un dédoublement dans des quartiers défavorisés. Mardi, la rectrice était à l’école Saint-Exupéry à Issoudun pour voir comment le dispositif est mis en place.
Mis en place l’an dernier pour le CP, le dédoublement des classes a été étendu depuis la rentrée au CE1 dans les écoles classées en zones d’éducation prioritaire, dans des quartiers populaires où les élèves sont en plus en grande difficulté.
Vingt-quatre classes sont concernées dans le département, elles n’étaient que neuf en 2017. Mardi, Katia Béguin, la rectrice, s’est rendue à l’école Saint-Exupéry à Issoudun pour voir comment les choses se passaient.
Confrontée à une baisse des effectifs, l’école a connu ces dernières années des fermetures de classes. L’espace ne manque donc pour mettre en place les cinq classes dédoublées : deux CP, un CP-CE1 et deux CE1.
« Nous avons accueilli la nouvelle avec une grande joie, reconnaît Cécile Thomas, la directrice. Nous avons un niveau scolaire plutôt faible. Cela va nous permettre d’asseoir plus solidement les bases en début d’école élémentaire. Les enseignants vont plus facilement pouvoir tester des choses. Ils peuvent aussi faire travailler davantage les enfants à l’oral ce qui est important. »
Dans cette classe de CE1, ils ne sont que 14. C’est l’heure de la dictée. L’institutrice a le temps de passer voir chacun afin de vérifier si les consignes ont été bien enregistrées et de délivrer des petits mots d’encouragement.
« Une évaluation va être faite d’ici la fin du mois. Il s’agit de repérer les lacunes afin que l’enseignant puisse faire travailler les enfants sur les points où ils ont ces lacunes » explique Katia Béguin.
La mise en place de ces classses dédoublées a entraîné une réorganisation au sein de l’école. « Cela demande en effet des pratiques pédagogiques qui sont un peu différentes et des emplois du temps bien imbriqués. Les enseignants se voient régulièrement pour faire le point », précise Cécile Thomas.
Une mesure également bien accueillie par les parents. « L’objectif est de réduire les écarts avec les autres écoles de la circonscription » souligne Nicolas moreau, conseiller pédagogique.