Fil info
21:17Indre : Attaque virulente contre la directrice de l’Agence régionale de santé | L'Echo https://t.co/G9LwAgYxaj via
18:48Dordogne : Beynac : le Département et la préfecture haussent le ton -> https://t.co/7XIpQv05zQ
18:46Salagnac : De nouveaux réfugiés d’Afrique subsaharienne accueillis à Clairvivre -> https://t.co/8JaHaiWvWb
18:40Ussel : Des poèmes et des chansons pour célébrer la paix -> https://t.co/UbctK0Smqy
18:28Châteauroux : Les citoyennes se réapproprient la ville et leur quartier -> https://t.co/GxFNXOQnQQ
18:01Un médiateur a été désigné pour intervenir dans le conflit actuel du SDIS 87 (sapeurs-pompiers). Il pourrait interv… https://t.co/800yeoFWLT
17:05Région : Vers une mobilisation nationale ici -> https://t.co/wib3899aCp
16:56Saint-Astier : Double fête pour le lancement de la saison à La Fabrique -> https://t.co/BrL1xEmIUN
16:52Sarlat-la-Canéda : Fernando Costa de retour au Pays -> https://t.co/HxP5hZ7QQI
16:52# # - -Vienne : Un pas vers l’égalité réelle -> https://t.co/6AAvAPg09Q
15:52Périgueux : Sérieux contretemps pour le projet Montaigne -> https://t.co/bHMUd7avvr
15:50RT : La condescendance d’Emmanuel Macron est maintenant visible depuis l’espace https://t.co/DqHNykJOA1
15:49Périgueux : Un acheteur annoncé pour l’espace Britten -> https://t.co/V4DJG0HoBT
15:45Périgueux : 44 clubs labellisés -> https://t.co/MYcrcRWqlI
15:10RT : La condescendance d’Emmanuel Macron est maintenant visible depuis l’espace https://t.co/DqHNykJOA1
15:08RT : La Région débloque plus de 4 millions d'euros pour aider les victimes des intempéries https://t.co/NTUi0rr4Fx
14:57RT : Le Val de l'Aurence en fête les 22 et 23 septembre - Esplanade et Parc Pavillon du Mas-Jambost https://t.co/ax79ZbnlnB
14:53A20. Fermeture de la bretelle de sortie de l’échangeur n°26 « La Crouzille » dans le sens Province- Paris du 24 au… https://t.co/iSPBHiGxXO
12:57RT : À Saint-Junien, ville de 12 000 habitants comme je vous le disais, il y a un cinéma public, un théâtre, trois gymna… https://t.co/H3WJWjXyBD
12:54RT : À Saint-Junien, une salle bondée pour la défense de l'hôpital public. Plus de 300 personnes qui refusent de voir… https://t.co/AakgN8NOJF
12:50RT : À Saint-Junien, ville de 12 000 habitants comme je vous le disais, il y a un cinéma public, un théâtre, trois gymna… https://t.co/H3WJWjXyBD
12:50RT : [Thread] Retour à Paris après une soirée à Saint-Junien, à 30 km de Limoges. Avec le Maire, Pierre Allard, nous av… https://t.co/2qOO2kd70Y
11:32Tulle : L’éducation dans la balance ! -> https://t.co/gcxL9UP5XN

Plus de classes dédoublées depuis la rentrée

Depuis la rentrée, 24 classes de CP et CE1 bénéficient d’un dédoublement dans des quartiers défavorisés. Mardi, la rectrice était à l’école Saint-Exupéry à Issoudun pour voir comment le dispositif est mis en place.
Mis en place l’an dernier pour le CP, le dédoublement des classes a été étendu depuis la rentrée au CE1 dans les écoles classées en zones d’éducation prioritaire, dans des quartiers populaires où les élèves sont en plus en grande difficulté.
Vingt-quatre classes sont concernées dans le département, elles n’étaient que neuf en 2017. Mardi, Katia Béguin, la rectrice, s’est rendue à l’école Saint-Exupéry à Issoudun pour voir comment les choses se passaient.
Confrontée à une baisse des effectifs, l’école a connu ces dernières années des fermetures de classes. L’espace ne manque donc pour mettre en place les cinq classes dédoublées : deux CP, un CP-CE1 et deux CE1.
« Nous avons accueilli la nouvelle avec une grande joie, reconnaît Cécile Thomas, la directrice. Nous avons un niveau scolaire plutôt faible. Cela va nous permettre d’asseoir plus solidement les bases en début d’école élémentaire. Les enseignants vont plus facilement pouvoir tester des choses. Ils peuvent aussi faire travailler davantage les enfants à l’oral ce qui est important. »
Dans cette classe de CE1, ils ne sont que 14. C’est l’heure de la dictée. L’institutrice a le temps de passer voir chacun afin de vérifier si les consignes ont été bien enregistrées et de délivrer des petits mots d’encouragement.
« Une évaluation va être faite d’ici la fin du mois. Il s’agit de repérer les lacunes afin que l’enseignant puisse faire travailler les enfants sur les points où ils ont ces lacunes » explique Katia Béguin.
La mise en place de ces classses dédoublées a entraîné une réorganisation au sein de l’école. « Cela demande en effet des pratiques pédagogiques qui sont un peu différentes et des emplois du temps bien imbriqués. Les enseignants se voient régulièrement pour faire le point », précise Cécile Thomas.
Une mesure également bien accueillie par les parents. « L’objectif est de réduire les écarts avec les autres écoles de la circonscription » souligne Nicolas moreau, conseiller pédagogique.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.