Fil info
19:40RT : Ces chiffres de l'OCDE sur les 15-34 ans résument tout le mal français.
18:47Région : Vaste chantier, oui mais... -> https://t.co/PEDFJDvVvu
18:32Sainte-Féréole : La Nuit de la bourrée en Limousin c’est samedi ! -> https://t.co/XJBhLEGM2C
18:15# # - -Vienne : La face sombre du Brésil et la vitalité des luttes -> https://t.co/sNu40manf1
17:18Indre : Gilets jaunes : déjà deux mille personnes inscrites pour le 2 février -> https://t.co/Vb2spLO9xe
17:04Sarlat-la-Canéda : Installation du NRO de Sarlat -> https://t.co/5K9nBd29Ry
17:00# # - -Vienne : Expulsions du territoire : René Bokoul doit rester en France ! -> https://t.co/8JvbCDawIu
16:18RT : On ne parle pas assez des bienfaits du calva 😃 https://t.co/19MoJ7qVeH
16:18RT : Petite balade à Montmartre sous la neige ce matin quand soudain magnifique rencontre avec ce chanteur... avec cette… https://t.co/bZ9DxrrmnF
16:04# # - -Vienne : Rocío Márquez : pur flamenco -> https://t.co/4KedhmzEy0
15:49Périgueux : 1 000 euros récoltés au profit des clowns hospitaliers -> https://t.co/QUffOt5vYY
11:51 Dupuytren 2 et ils fermeront bientôt St-Junien et St-Yrieix !!! Complètement à côté de la plaque !!!
11:43Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimé” animé… https://t.co/tyIN7407KI
11:11Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entièrement repensé -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 il faut améliorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent à la journée c'est h… https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 # - -Vienne : Les Steva ne sont guère enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28RT : Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
21:36Assises de la Creuse. Une amitié d’enfance qui se brise. Un réfectoire qui renvoie à sa propre solitude... Debout a… https://t.co/B0mZ92DWiN
21:34Région : Des témoignages d’amitiés aux paroles d’experts... -> https://t.co/rqUUQrw0rW

Plus de classes dédoublées depuis la rentrée

Depuis la rentrée, 24 classes de CP et CE1 bénéficient d’un dédoublement dans des quartiers défavorisés. Mardi, la rectrice était à l’école Saint-Exupéry à Issoudun pour voir comment le dispositif est mis en place.
Mis en place l’an dernier pour le CP, le dédoublement des classes a été étendu depuis la rentrée au CE1 dans les écoles classées en zones d’éducation prioritaire, dans des quartiers populaires où les élèves sont en plus en grande difficulté.
Vingt-quatre classes sont concernées dans le département, elles n’étaient que neuf en 2017. Mardi, Katia Béguin, la rectrice, s’est rendue à l’école Saint-Exupéry à Issoudun pour voir comment les choses se passaient.
Confrontée à une baisse des effectifs, l’école a connu ces dernières années des fermetures de classes. L’espace ne manque donc pour mettre en place les cinq classes dédoublées : deux CP, un CP-CE1 et deux CE1.
« Nous avons accueilli la nouvelle avec une grande joie, reconnaît Cécile Thomas, la directrice. Nous avons un niveau scolaire plutôt faible. Cela va nous permettre d’asseoir plus solidement les bases en début d’école élémentaire. Les enseignants vont plus facilement pouvoir tester des choses. Ils peuvent aussi faire travailler davantage les enfants à l’oral ce qui est important. »
Dans cette classe de CE1, ils ne sont que 14. C’est l’heure de la dictée. L’institutrice a le temps de passer voir chacun afin de vérifier si les consignes ont été bien enregistrées et de délivrer des petits mots d’encouragement.
« Une évaluation va être faite d’ici la fin du mois. Il s’agit de repérer les lacunes afin que l’enseignant puisse faire travailler les enfants sur les points où ils ont ces lacunes » explique Katia Béguin.
La mise en place de ces classses dédoublées a entraîné une réorganisation au sein de l’école. « Cela demande en effet des pratiques pédagogiques qui sont un peu différentes et des emplois du temps bien imbriqués. Les enseignants se voient régulièrement pour faire le point », précise Cécile Thomas.
Une mesure également bien accueillie par les parents. « L’objectif est de réduire les écarts avec les autres écoles de la circonscription » souligne Nicolas moreau, conseiller pédagogique.