Fil info
09:38 Attention, suite à un accident de la circulation, la route entre Périgueux et Sarlat (D 710) es… https://t.co/FbdhHNMpss
09:38Corrèze : Ils veulent créer un collectif pour « sauver Ruffaud » -> https://t.co/dp595UDUgj

[intégral] Radio Balistiq célèbre dix ans d’ondes positives

Pendant ce mois d’octobre, la radio associative castelroussine fête ses dix ans avec deux rendez-vous à ne pas manquer : un concert plein de groove vendredi et une journée de rencontres autour du média radio à l’Apollo à la fin du mois.
Le 16 août 2008, une poignée d’hurluberlus lançait un nouveau média alternatif dans l’Indre, une radio émettant sur une zone de quelques kilomètres autour de Châteauroux. Radio Balistiq était née, avec la volonté de diffuser des musiques absentes des ondes, en donnant la parole au milieu associatif et culturel.
Dix ans plus tard, les têtes ont changé mais la passion reste la même. Plus de trente-cinq émissions animent l’antenne chaque semaine, des centaines de projets ont été soutenus, une cinquantaine de bénévoles s’investissent désormais dans la radio qui a connu cinq salariés et six services civiques depuis sa création. Pour fêter cette aventure humaine, les bénévoles ont donc prévu une série d’animations réparties sur toute l’année. Pour le mois d’octobre, un premier rendez-vous avait lieu à la médiathèque samedi dernier. Sortie du studio, la radio était venue diffuser en direct ses émissions depuis les canapés de la bibliothèque.
Showcase et concert
Prochain rendez-vous ce vendredi avec une soirée musicale. Elle débutera en centre-ville à 18 h, dans le bar-disquaire Le Bruit qui Tourne qui accueillera un show-case acoustique des Shaolin Temple Defenders. Le groupe sera le soir sur la scène du 9 cube, précédé par deux beatmakers venus de Montpellier, Diggalista et Chalawan.
Dernier rendez-vous du mois, le samedi 27 octobre, avec une rencontre autour du média radio organisée à l’Apollo. Le programme de l’après-midi commencera avec la diffusion de la fiction radiophonique Interférences. Adaptation radio de la bande dessinée du même nom, l’histoire suit deux jeunes hommes en 1977 à
Paris, au moment de l’émergence des radios libres.
L’après-midi se poursuivra avec une table ronde sur l’histoire des radios libres dans le département et la diffusion du documentaire carbone 14. La journée se conclura sur une conférence ayant pour thème la webradio, avant la diffusion du film Good Morning England.

Shaolin Temple Defenders + Diggalista et Chalawan, vendredi 12 octobre à 20 h 30 au 9 cube, 12 euros.