Fil info
15:23Plus fort que la aujourd'hui dans interview de David Gozlan secrétaire général de… https://t.co/79nrzhpJum
14:52 Pourquoi pas une interpellation avec mise en garde à vue, c'est grave ce que fait cette élue?
14:50Canicule: jeux d'eau à La Bastide (au square Manet aujourd'hui 14h-17h (jeunes ados), à l’accueil de loisirs pour l… https://t.co/n6Eko3M4qw
14:45Canicule : les déchèteries et la collecte changent d'horaires. Jusqu'au 30 juin, elles seront ouvertes de 7h à 14h.… https://t.co/giEMqLJmbl
14:30RT : En pleine canicule, refuse d’ouvrir un centre d’accueil pour les sans-abri. Le préfet a saisi en r… https://t.co/yrCYRMvS7g
14:26RT : L’urgentiste estime que les moyens restent insuffisants : "En 20 ans, plus de 100… https://t.co/ErsKo6qQmp
14:23 Beurk
14:22RT : Les urgences de Brive, en grève illimitée, chantent leur colère ! https://t.co/9zNXO14YiK
14:21RT : Excellente nouvelle ! Le tribunal a prononcé la relaxe. Les décrocheurs de portraits de ne sont pas… https://t.co/sEHlwK2cSK
14:19 Beurk
14:18RT : Flash : Il fait chaud.
14:17RT : Canicule: le brevet reporté de quelques jours https://t.co/5NUdHuOQm1
09:02# # - : On ouvre en diversités -> https://t.co/vuYZKk1dHp
08:58# # - -la-Poste : Un voyage de trois jours sur la côte Vermeille pour les anciens élèves -> https://t.co/jQZd1DZErQ
08:56# # - : Pétanque : les jeunes parfois déconcertants -> https://t.co/5VuWEkgK3m
08:54# # - : Ecole de jeunes pompiers : magnifique ! -> https://t.co/QY9XWoQdG8
08:50# # - -Yrieix-la-Perche : Retour ce jeudi des marchés festifs -> https://t.co/GCgPY0k4BE
08:49# # - -Yrieix-la-Perche : Initiation au foot à Jules-Ferry -> https://t.co/JhH7nar4IA
08:46# # - -Junien : EDF prodigue quelques petits conseils pour faire baisser sa facture d’énergie -> https://t.co/Mn30pLIBix
08:44# # - -Junien : La nouvelle zone de Boisse prête à accueillir les entreprises -> https://t.co/gp4dwsWjdA
08:26Bergerac : La Résistance et la déportation racontées aux écoliers -> https://t.co/mxAk0IA3lN
07:56# # - : Ici, on se prépare pour la 1re du festival du blues -> https://t.co/Cgwg7mmDl9
07:53# # - : La rivière n’est pas une poubelle -> https://t.co/MVI0dPxXtZ
07:50# # - -Vienne : Des œufs bio 24h/24 grâce au distributeur automatique -> https://t.co/LL3A9SoSWI
07:46# # - : Une saison estivale bien remplie : à vos agendas -> https://t.co/5O8my2IwnK
07:44# # - -Vienne : Faire rayonner la langue française aujourd’hui et demain -> https://t.co/0h94Hwa8dz
07:39# # - -Vienne : Isabelle Lescure élue à la tête de la fédération départementale du BTP -> https://t.co/Eqh1yQvCoh
07:37# # - -Vienne : Les agents de la CAF, CPAM et CARSAT dénoncent «la classification de la rigueur» -> https://t.co/R8HvsebLOh
07:35Région : Quatorze nouveaux contrats de territoire au conseil régional -> https://t.co/mQtMKNDCbN
07:32Région : Les CFA seront-ils sacrifiés ? -> https://t.co/U5CNiCD5ul
19:06Tulle : La suppression de huit tournées ne passe pas comme une lettre à La Poste ! -> https://t.co/9mnBLUUSwj
18:57Brive-la-Gaillarde : Coup de chaud sur les services publics -> https://t.co/mEVNF5xdun
18:56RT : - et sont dans cette semaine pour présenter https://t.co/9yuLDETB0Q
18:54RT : Inauguration dans le 14e d'une place Louise-Losserand. Femme, résistante, communiste, encore une dont https://t.co/XlALdNKBGP
18:48Dordogne : Les syndicats dénoncent la disparition des dernières trésoreries -> https://t.co/xrlssPGkvK
18:43Dordogne : Le département vote son premier budget participatif -> https://t.co/4VpkWydT1m
18:26Indre : Argenton accueille la première édition du Défi inter-associations -> https://t.co/mn4yMiwFQc
18:25Indre : Argenton accueille la première édition du Défi inter-associations -> https://t.co/VmcjC0GJVe
16:57Rosiers-d'Égletons : Incendie du chantier des futures serres à tomates : des réactions en chaîne -> https://t.co/5riBMj2s0O
16:35Sarlat-la-Canéda : Concours d’architecte au collège La Boétie -> https://t.co/shk4jyO5cU

Cent jours en 2018 avec au minimum 25°C

Bilan climatique

L’année 2018 a été la plus chaude dans l’Indre depuis 1893, date des tout premiers relevés, à l’image de ce qui été observé au plan national.
Didier Labat, de la station Météo France de Bourges, nous dresse le bilan climatique de l’année écoulée. Des relevés de températures sont effectués à Châteauroux depuis la fin du XIXe siècle, elle fait, à ce titre, partie de la quinzaine de villes qui servent de références pour établir les moyennes nationales en raison du recul, de la « profondeur » disent les météorologues.
En 2018, la température moyenne a été de 13° C, c’est 0,2°C de plus qu’en 1893. La tendance se confirme donc : sur les vingt années les plus chaudes depuis cette date, neuf se situent après l’an 2000. Durant 100 jours, on a connu des températures égales ou supérieures à 25°C, soit dix de plus qu’en 2003, l’année de la canicule meurtrière. Par contre, le nombre de jours – 35 – où l’on a atteint ou dépassé les 30°C est identique.
L’année a d’ailleurs débuté sous le signe de la douceur avant un gros coup de froid en février avec de fortes gelées. Les températures ont été de 2,8°C inférieures aux normales saisonnières. Au printemps, on a, par contre, retrouvé des températures normales pour la saison. À partir de la mi-juin, le thermomètre s’est mis à grimper : + 2,1°C par rapport aux normales saisonnières. Des températures estivales qui se sont prolongées... jusqu’au 25 octobre. On a connu du 24 juillet au 8 août une période de grosses chaleurs (dont cinq ou six jours de canicule au sens strict du terme) avec un pic enregistré à Châteauroux, à 36,3° C le 26 juillet.
Fin octobre, les températures ont dégringolé brutalement : en l’espace de quelques jours, on est passé de l’été à l’hiver sans transition avec même quelques flocons sur l’est du département dans la nuit du 29 au 30 octobre. Les seuls de l’année avec ceux de février. 2018 n’aura pas été marquée, comme d’autres années, par de gros épisodes hivernaux. La fin d’année a, elle, été plus conforme aux normales saisonnières, avec un petit degré de plus, toutefois, en novembre.
Avec l’extrême douceur, la sécheresse dont ont été victimes les agriculteurs est l’une des caractéristiques de 2018. Pourtant, sur le cumul de l’année, le déficit de pluviométrie n’est pas si marqué : entre 5 et 10 % par rapport à la moyenne. Janvier a même été le mois de janvier le plus plus arrosé depuis 1893 ! Mais à partir de mai, le temps a été très sec et, si le mois de juin a été normalement humide, cette sécheresse s’est poursuivie jusqu’en novembre avec des déficits de 50 à 60 % de juillet à septembre. C’est donc la durée de cet épisode qui a été exceptionnelle.
Pour finir, on n’a pas connu de gros coups de vent en 2018 à l’exception des 1er et 16 janvier où le vent a soufflé à plus de 100 km/h et le 3 avril à plus de 90 km/h causant quelques dégâts.

Shop Nike Apparel, Shoes and Accessories