Fil info
18:36Indre : La gendarmerie alerte sur les risques de la cybercriminalité -> https://t.co/uVQ86yzlIE
18:34Indre : La « Berrichonne de l'Indre » monte à Paris ! -> https://t.co/HdmkRrKrC1
18:13Coulounieix-Chamiers : « La plus grande cause, c’est de faire société » -> https://t.co/MVStFkNLXU
17:29Argenton-sur-Creuse : Une nouvelle clinique vétérinaire dédiée au bien-être animal -> https://t.co/wL2yKR7vlz
17:29Le Magny : Rudy Rübel ranime l'hôtel- restaurant du bourg -> https://t.co/WCPMFnCRXl
17:04Sarlat-la-Canéda : Containers enterrés : une petite révolution pour l’usager -> https://t.co/h2pv9p7FyV
16:56Corrèze : Un mandat pour redonner du tonus -> https://t.co/bvnVIVU0kR
16:44Tulle : Solidarité -> https://t.co/hehRVi2g2x
16:34Tweet de L'Echo Haute-Vienne () L'Echo Haute-Vienne () a tweeté : # - -V… https://t.co/iYMMLmM52I
16:03Marsac-sur-l'Isle : Elles en ont toujours sous le capot -> https://t.co/jHXANXC9ce
15:07Périgueux : Beynac, Bourdeilles, Vendoire : mauvais temps pour le bitume -> https://t.co/ByDJnuup8R
14:48Dordogne : Cupidon du Vern, tombeur du Salon -> https://t.co/O4anY1bmds
09:36RT : Immersion dans le Périgord, au cœur de la préparation de l'ex-champion d'Europe du 3000 mètres steeple,… https://t.co/9dQmiLjNSd
08:52France : Le monde maritime s’invite à la BFM -> https://t.co/K9V652dbOU
08:49Région : "Pas de TGV pour les ploucs" de Bernard Cubertafond, universitaire -> https://t.co/Zv1ccZEEQw
08:36# # - -Vienne : L’hommage de la CGT Energie à Gérard Pelaudeix -> https://t.co/2NQValiDOt
07:57# # - -Vienne : SNCF, le coût de l’externalisation sur l’emploi et la sécurité -> https://t.co/z7qqajBQvm
07:51# # - -Vienne : L’avis d’expulsion des Gilets jaunes des Casseaux expire aujourd’hui -> https://t.co/sGt2m3q49t
07:49Région : Protéger les troupeaux et la biodiversité -> https://t.co/CpF8fTzZKr
07:46Dordogne : Tribunal de Grande Instance de Périgueux, rendre un avenir possible -> https://t.co/zwe3HsXSDv

Une semaine pour valoriser l’apprentissage dans l’artisanat

Du 1er au 8 février, la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) met en valeur la voie de l’apprentissage et ses bons résultats : 80 % des apprentis trouvent un travail à la sortie de leur formation.

L’apprentissage gagne les faveurs des pouvoirs publics. La Région Centre-Val de Loire y investit et le gouvernement y est attentif. Mardi, Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, était même présente au campus des métiers et de l'artisanat, organisé à Joué-lès-Tours par la CMA 37.
Dans cette dynamique, les CMA de France ont décidé de mettre en valeur l’apprentissage dans l’artisanat pendant toute la semaine. Un seul chiffre permet d’illustrer les perspectives ouvertes par l’apprentissage pour un jeune entrant sur le marché du travail : 80 %. C’est le taux d’embauche à la fin de la formation. « C’est l’argument qu’on utilise pour accueillir un jeune, résume Thierry Fruchet, président de la CMA 36 et ambassadeur convaincu de l’apprentissage. Avec 492 maîtres d’apprentissage dans l’Indre, c’est la plus grande école du département ! Au CFA, on leur apprend un métier. On leur donne un diplôme et ils trouvent un travail. » Certains poursuivent même vers l'excellence. Trois Indriens viennent justement d’être distingués lors des dernières olympiades des métiers à Angers. Certains tentent même le concours du meilleur apprenti de France.
Outre le savoir-faire, l’apprentissage offre également une autre approche du monde professionnel, plus concrète et directe. Clément est ainsi venu témoigner de son parcours. Empilant les mauvais résultats scolaires en quatrième, il a bénéficié d’un stage découverte d’une semaine dans un garage. « Cela a été décisif, raconte sa mère. Il est allé au centre d’aide à la décision et a pu suivre une troisième d’initiation aux métiers en alternance (DIMA). Cela a permis de confirmer son choix pour l’orienter vers la mécanique. » Aujourd’hui, Clément s’épanouit dans l’atelier. « J’aime réparer, trouver les pannes,... », assure-t-il pour la plus grande satisfaction de son maître d’apprentissage. « La plupart des salariés sont passés par la filière apprentissage, souligne Nicolas Faguet, du garage Rollinat. C’est important pour nous aujourd’hui de recruter des apprentis car il y a un réel problème de recrutement. La clef, c’est les parents qui doivent arrêter d’orienter absolument leurs enfants vers des études longues. Le métier manuel est valorisant et la rémunération gratifiante. Il faut arrêter de faire croire que les métiers manuels sont mal payés. »
FR
« Semaine de l’apprentissage dans l’artisanat », jusqu’au 8 février. Plus d’infos auprès du centre d’aide à la décision de la CMA 36, par téléphone au 02 54 08 80 18 ou par courriel cad@cm-indre.fr