Fil info
11:58RT : Ce week-end certains ont remis en cause le . Ce matin une femme a été découverte morte sur la ligne… https://t.co/Z4ZOO7D5Wl
11:10Ce matin à 9h10, un accident de la circulation s'est produit sur la RN21 (Limoges - Aixe-sur-Vienne) entre un poids… https://t.co/yv6CBKkSFZ
07:40Région : Les label E3D remis à des établissements scolaires -> https://t.co/egLLy1Mxgl
07:37# # - : Les Tambours du Bronx en concert samedi -> https://t.co/lwli5iD41s
07:35# # - -Vienne : Librairie occitane Un concert avant l’exposition -> https://t.co/hLxN7Ro5qt
07:33# # - -Vienne : La Résistance des «petites gens» contée par des objets du quotidiens -> https://t.co/cm7fDQ5y6n
07:31# # - -Vienne : Le Conseil départemental tire à boulets rouges sur le gouvernement -> https://t.co/tcLv05hf19
07:28Région : Le PNT Périgord-Limousin favorise la biodiveristé -> https://t.co/Q4dkylCGy4
06:24Bardou : Le blessé longtemps prisonnier de sa voiture -> https://t.co/TbQ80nCPt8
23:10Périgueux : La culture occitane se porte (très) bien -> https://t.co/MBTP9MyAXL
22:23Nontron : La Dordogne perd René Dutin -> https://t.co/OjbH5onrFt
20:15Chamberet : Le village accordéon -> https://t.co/wAaMdVF4Z9
20:10 vous êtes tellement mignons... 7 milliards de vies humaines, une terre qui dégueule de nos rejetons, et vous...
19:41RT : Cérémonie de l'arbre de la Paix à Malemort, le 10 octobre 2019 https://t.co/DZCjrLCujC
18:36Sarlat-la-Canéda : Le projet d’abattoir de volailles grasses est en bonne voie -> https://t.co/ZD8PMJIqLK
18:33RT : Droit de retrait : deux inspecteurs du travail mettent en garde la . Un juste rappel à la loi. L’entrave du d… https://t.co/poQYanFPJg
14:03À lire avec attention. c’est une idée à travail… https://t.co/r9JM3uYj62
13:46Boulazac : Matthieu Ricard et Alexandre Jollien à Boulazac -> https://t.co/QfJ02ReLsH
13:44Merci à pour cette mise en lumière des activités du ! Un club avec des enfants qui viven… https://t.co/ITA7UL2gpZ

Châteauroux-Bittou : les actions continuent malgré l’inquiétude

Le comité de jumelage Châteauroux-Bittou s’est réuni le 1er février dernier pour son assemblée générale. D’un point de vue des activités, le bilan est positif. D’un point de vue moral, le comité s’inquiète de la progression des groupes terroristes, désormais signalés à moins de 100 km de Bittou.

Pour cette 34e assemblée générale du comité, le bilan global est positif mais la situation sécuritaire inquiète les bénévoles. Le rapport d’activité témoigne à nouveau d’une grande implication du comité dans l’Indre comme au Burkina Faso.
L’année a été marquée par la présentation du jumelage à l’IFSI dans le cadre d’une exposition. Cela a permis de prendre contact avec des infirmières dont deux étaient encore à Bittou au début du mois. Un appel a également été lancé aux médecins pour renforcer l’équipe médical de Bittou.
Là-bas, la dernière phase du plan triennal a été enclenchée. L’opération de production de semences améliorées se poursuit. D’autre part, la transformation du riz paddy emploie désormais dix-huit femmes. Deux nouveaux forages ont également été percés.  La campagne de sensibilisation à l’égalité des droits et la promotion de la femme continue également.
Le projet de construction d’une Maison pour l’accueil des enfants handicapés a en revanche dû être abandonné car le financement et l’accompagnement des enfants n’ont pas pu être élaborés de façon précise.
Dans son rapport moral, le président Alain Dubost a souligné « l’année satisfaisante » qui venait de se terminer. « Toutes les actions financières prévues ont été réalisées même s’il y a toujours des aléas climatiques. Cette année les pluies ont été tardives mais abondantes et régulières. Le projet phare de semences améliorées est conduit avec beaucoup de rigueur et suivi avec assiduité par l’organisme d’attribution du label. 50 % des producteurs sont aujourd’hui labellisés. Il y en aurait eu plus si la pluie avait été plus précoce. »
Le président souligne en revanche « le trouble extrêmement grave » dans lequel se trouve le Burkina Faso actuellement. La presse indique notamment qu’en début de semaine, l’armée a mené une opération d’ampleur dans le nord du pays, « neutralisant » 146 terroristes suite à une attaque menée dans la nuit du 3 au 4 février dans le village de Kain où quatorze personnes avaient été abattues.
« Les groupes armés arrivent par le Mali au nord et le Niger à l’est, constate Alain Dubost. Cela crée de l’inquiétude même si trois médecins et quatre infirmières qui étaient en janvier à Bittou n’ont perçu aucun sentiment d’insécurité. La problématique, c’est que la population commence à se méfier de l’Etat et à défier sa capacité à protéger. Pour les Burkinabais, le gouvernement n’est pas capable de se débarrasser des terroristes. »
Prochain rendez-vous le 1er juin pour les trente ans de la reconnaissance officielle du jumelage.
FR

Off White X Max 98