Fil info
18:36Indre : La gendarmerie alerte sur les risques de la cybercriminalité -> https://t.co/uVQ86yzlIE
18:34Indre : La « Berrichonne de l'Indre » monte à Paris ! -> https://t.co/HdmkRrKrC1
18:13Coulounieix-Chamiers : « La plus grande cause, c’est de faire société » -> https://t.co/MVStFkNLXU
17:29Argenton-sur-Creuse : Une nouvelle clinique vétérinaire dédiée au bien-être animal -> https://t.co/wL2yKR7vlz
17:29Le Magny : Rudy Rübel ranime l'hôtel- restaurant du bourg -> https://t.co/WCPMFnCRXl
17:04Sarlat-la-Canéda : Containers enterrés : une petite révolution pour l’usager -> https://t.co/h2pv9p7FyV
16:56Corrèze : Un mandat pour redonner du tonus -> https://t.co/bvnVIVU0kR
16:44Tulle : Solidarité -> https://t.co/hehRVi2g2x
16:34Tweet de L'Echo Haute-Vienne () L'Echo Haute-Vienne () a tweeté : # - -V… https://t.co/iYMMLmM52I
16:03Marsac-sur-l'Isle : Elles en ont toujours sous le capot -> https://t.co/jHXANXC9ce
15:07Périgueux : Beynac, Bourdeilles, Vendoire : mauvais temps pour le bitume -> https://t.co/ByDJnuup8R
14:48Dordogne : Cupidon du Vern, tombeur du Salon -> https://t.co/O4anY1bmds
09:36RT : Immersion dans le Périgord, au cœur de la préparation de l'ex-champion d'Europe du 3000 mètres steeple,… https://t.co/9dQmiLjNSd
08:52France : Le monde maritime s’invite à la BFM -> https://t.co/K9V652dbOU
08:49Région : "Pas de TGV pour les ploucs" de Bernard Cubertafond, universitaire -> https://t.co/Zv1ccZEEQw
08:36# # - -Vienne : L’hommage de la CGT Energie à Gérard Pelaudeix -> https://t.co/2NQValiDOt
07:57# # - -Vienne : SNCF, le coût de l’externalisation sur l’emploi et la sécurité -> https://t.co/z7qqajBQvm
07:51# # - -Vienne : L’avis d’expulsion des Gilets jaunes des Casseaux expire aujourd’hui -> https://t.co/sGt2m3q49t
07:49Région : Protéger les troupeaux et la biodiversité -> https://t.co/CpF8fTzZKr
07:46Dordogne : Tribunal de Grande Instance de Périgueux, rendre un avenir possible -> https://t.co/zwe3HsXSDv

Une centaine de Gilets jaunes a manifesté

Samedi matin, un rassemblement et une manifestation des Gilets jaunes étaient prévus à La Châtre. Pour ce treizième week-end de protestations, une centaine de personnes a répondu présente à l’appel.
Sous les klaxons de soutien des automobilistes, les Gilets jaunes se sont rassemblés au rond point du Lion d’Argent à La Châtre. En fin de matinée, une centaine de personnes est progressivement arrivée pour aller manifester dans les rues du centre ville.
Installés à l’ancienne station service du rond point, mise à disposition par le propriétaire, les gilets jaunes se relaient tous les jours pour être présents.
« Ici, il n’y a pas de chef, mais depuis le 17 novembre il y a toujours quelqu’un, souvent de six heures du matin à sept heures du soir. Nous sommes en moyenne une quinzaine par jours à se relayer. Nous allons aussi aux manifestations à Châteauroux et à Guéret » explique Dom, présent depuis le premier jour. Les revendications sont toujours présentes au cœur des échanges, avec le pouvoir d’achat, les retraites ou encore le référendum d’initiative citoyenne. «On voit de plus en plus de personnes qui ne peuvent plus manger notamment des retraités, et qui se tournent vers les associations comme le secours populaire » précise-il.
Beaucoup d’entraide a lieu sur le rond point. «les gens nous donnent de quoi boire ou manger. On refuse juste l’alcool pour éviter tout problème. C’est l’acte treize et il y aura un acte quatorze et même trente, s’il le faut. On ne lâchera rien » explique Serge, la mascotte des gilets jaunes de La Châtre.
Dans la semaine, ils ont eu la visite de huit députés argentins. «Ils se sont arrêtés pour nous encourager et ils nous ont dit que le gouvernement Macron n’était pas bon» poursuit-il. Serge a également compilé l’ensemble des photos, articles de presse ou encore mots de sympatie concernant les Gilets jaunes de La Châtre. Il souhaite garder une trace de tout ce qui s’est passé dans cette période de protestation, jugée par bon nombre d’entre eux comme historique.
Le prochain rendez-vous d’importance aura lieu le jeudi 14 février où une réunion dans le cadre du grand débat national est prévue à la salle des fêtes de Montgivray à partir de 19h30. « Il va falloir du concret à la sortie de ce grand débat » conclut Dom, le gilet jaune.