Fil info
15:52Coulounieix-Chamiers : A la découverte des richesses du sous-sol -> https://t.co/QH6iQpzk1m
15:45Le Blanc : Une foire-expo en demi-teinte -> https://t.co/6Vq6hQvIvv
15:43La Châtre : Un petit nombre de délinquants exaspère tout le monde -> https://t.co/a3EjfuNANO
13:33Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/36YQxxUAgf via
12:34 Ah trop bien ! Ils veulent toujours pas dire "autrice" par contre.
11:24 hummm...les pommes de terre sarladaises ma préféré, au marché du samedi!
10:44 😂😂😂
09:45RT : Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
09:27Ma très chère collègue Marion (alias ) en couv' de 😍 Rocks ! 😍 (tu auras le droit… https://t.co/XrfuRoU50U
07:49# # - -Vienne : Enseignant, un métier formidable, une loi fort minable -> https://t.co/T7yo5LIqDU
07:47# # - -Vienne : Une nouvelle moto pour initier les adolescents à la prévention -> https://t.co/COYZ9blKIN
07:45# # - : La fête des 50 ans pour les Portugais de Limoges -> https://t.co/jRxC1qdPet
07:42Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
07:40France : «Que le préfet apporte des réponses, il y a des pistes» -> https://t.co/QryUXyW6ZS
21:09Sympa la mention en couv & l’article sur en p.2 de du jour 🧡 Merci 👍 https://t.co/4PzomCGlY1
19:14RT : [] 🌲🌿🔥 Pour sécuriser et faciliter le travail des qui luttent contre les de , p… https://t.co/zzvyL0i1gb
18:22🔴 Dernier coup de manivelles pour les machines au centre de tri de Limoges ! Demain 6H c’est Poitiers qui traitera… https://t.co/pKeBLdqtY1
18:00RT : Quand ça veut pas, ça veut pas. Un candidat de la liste conduite par Nathalie sous le coup d'une enquête f… https://t.co/f3ggkcRsUq
17:58La Châtre : Berry nature environnement s'apprête à nettoyer nos paysages -> https://t.co/kQVDS7PhiK
17:57Argenton-sur-Creuse : Mariana Ramos, l’héritière de Cesária Évora à l’Avant-Scène -> https://t.co/EcN4pQQrQo
17:55Indre : Une BD pour démocratiser la téléassistance -> https://t.co/7XMPikuprM
17:54Indre : La double vie de Gilles Paris -> https://t.co/BwIz1BlF2D
17:40RT : Nathalie Loiseau : "Ce que j’ai hérité de mon père, c’est la détestation de l’extrême droite." Ouais enfin sauf qua… https://t.co/ha3gSXFwQ0
17:40RT : Réponses de : 1/ « Votre document est un faux » - On l’a authentifié. 2/ « Je n’en ai aucun souve… https://t.co/7hPANIsJGv
17:38RT : Nathalie Loiseau affirme qu'elle ignorait que LaREM était un parti de droite https://t.co/oabcQq70mt
17:37RT : Les sur la Croisette ! Bravo à pour la sélection de son film à la à C… https://t.co/AwkyIh31PN
17:37RT : Soutien à et à Mediapart face aux declarations outrancières de Mme . Et vive la presse libre e… https://t.co/vA8EmwLgqE
17:36RT : C'est le moment de se rappeler que nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire du . Plus que jamais, on… https://t.co/tcuTjpFYkk

Un train arrêté de nuit pour défendre la desserte de la gare

L’Intercité en provenance de Brive-la-Gaillarde et à destination de Paris-Austerlitz a été arrêté en gare d’Argenton-sur-Creuse samedi 10 février par plus de cent-soixante manifestants ayant répondu à l’appel du comité de défense de la gare.

Il s’agit de la première action nocturne du comité. Un cordon de gendarmerie et deux cheminots sympathisants encadraient ce cortège pacifique. Les voies ont été occupées pendant les trois minutes règlementaires. De nombreux élus avaient fait le déplacement, arborant leur écharpe tricolore. Cette fois-ci, le train aura subi un arrêt prolongé pour permettre à un TER de s’arrêter en garantissant la sécurité des voyageurs comme celle des manifestants. « C’est dommage, l’objectif était d’arrêter les deux trains pour une action encore plus symbolique » a regretté Jean-Claude Durandeau, secrétaire de la CGT cheminots de la gare de Châteauroux et fidèle sympathisant du mouvement. Certains voyageurs ont soutenu les manifestants « Tenez bon ! » a lancé une voyageuse. « Pardonnez-nous cette gêne, vous avez beaucoup de chance d’être dans ce train. Il ne s’arrête plus chez nous ! » a clamé Martine Irzenski, présidente du comité avant d’entonner le refrain de la chanson J’entends siffler le train, reprise avec beaucoup de conviction par la foule présente. Vers 18 h 45, la présidente avait donné quelques précisions sur l’avancée du dossier. L’entrevue avec Philippe Fournier, vice-président de la région Centre Val de Loire chargé des transports, le 6 février, a permis de poser les jalons d’une action vers la mise en place de correspondances, notamment le vendredi soir pour que les étudiants puissent rentrer chez eux. « Il nous faut étudier ce point sensible pour cibler les besoins de cette population » précise la présidente, qui s’inquiète cependant du nouveau verdict de la Cour des comptes.
Des lignes dans le
collimateur de la Cour des Comptes
Dans son rapport public annuel du 6 février intitulé « Les trains Intercités : une réforme à achever », la Cour des Comptes vise huit lignes qui resteront sous la responsabilité de l’État alors que dix-huit autres auront été transférées à six régions d’ici à 2020. Ce « wagon » est constitué de lignes structurantes (Paris-Clermont-Ferrand, POLT et Bordeaux-Marseille), de lignes d’aménagement du territoire. La Cour des Comptes considère que l’État, autorité organisatrice, ne dispose pas de moyens suffisants pour remplir sa mission, d’où de nouvelles recommandations comme celle d’ouvrir ces lignes à la concurrence. « On s’engage vers la privatisation de la ligne POLT ! » ajoute Martine Irzenski. Le ministère de l’Action et des Comptes Publics souhaite le recentrage de l’activité Intercités, effectué depuis 2015, sur les liaisons rapides de moyenne et longue distance et la poursuite de la maîtrise des charges et de la recherche de gains de productivité pour limiter le déficit à la charge de l’État et anticiper l’ouverture à la concurrence. Le rapport informe que ce nouveau réseau Intercités résiduel, particulièrement resserré, ne concerne désormais plus aucune destination située au nord de Paris. Pour l’équipement des trois lignes structurantes, un appel d’offres a été émis en juin 2017 dont le cahier des charges définit un profil de train adapté aux besoins spécifiques de lignes de longue distance proposant un niveau de confort élevé. Les résultats seront connus courant 2019. Ces acquisitions, concomitantes de celles de matériels au profit des régions conduira-t-elle l’Agence de financement des infrastructures de transport de France vers un pic de financement difficile à gérer ?
Le prochain stop train aura lieu le jour de la Saint-Valentin et sera l’occasion pour les manifestants de réaffirmer leur passion pour cette gare en déclinant le thème « J’aime ma gare ».