Fil info
19:09Périgueux : Des trophées pour récompenser les acteurs les plus innovants -> https://t.co/MQrhyF3Zz9
19:07Boulazac : Continuer à faire savoir -> https://t.co/OJf71p2oZ9
18:10Indre : Une après-midi pour plonger au profit de l’Unicef -> https://t.co/UuZBHYrjPi
18:00Châteauroux : ACGCS et Scalis dépassent les barrières générationnelles -> https://t.co/V68eYygNDQ
16:04Thiviers : La Ruche qui dit oui s’installe -> https://t.co/Vnyo1Q5SNg
16:03Coulounieix-Chamiers : Les interrogations du groupe communiste / Front de Gauche -> https://t.co/2ogP3g8RU3
12:56Corrèze : Gilets jaunes et syndicats même combat ! -> https://t.co/4MCES4f1yh
11:32RT : ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
11:29ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
10:44 sur le boulevard circulaire de Brive, au centre ville, distribution de tranches de sa… https://t.co/k1IxMadGPY
09:06# # - -Yrieix-la-Perche : Les 57 ans du cessez-le-feu -> https://t.co/WQwdvQNyz3
08:59# # - -Yrieix-la-Perche : Les « Enoncés » de Christian Lebrat -> https://t.co/6NbDofChyP
07:59Région : Pole de ressource de Limoges, des projets qui revendiquent l’économie sociale et solidaire -> https://t.co/wH57GAbjEr

« Le phallus et le néant », derrière les théories de Freud et Lacan

Lundi soir, la réalisatrice Sophie Robert était à Châteauroux pour présenter son film « Le phallus et le néant », un documentaire qui dénonce les théories sexuelles guidant les pratiques thérapeutiques des psychanalystes freudiens et lacaniens.
Il y a sept ans déjà, Sophie Robert mettait à l’épreuve la psychanalyse face à l’autisme dans son documentaire « le Mur », envoyant par la même un gigantesque coup de pied dans la fourmilière de la psychanalyse française. Avec « le phallus et le néant », elle réitère sa démarche, dénoncer l’emprise sectaire de la psychanalyse, en renvoyant les psychothérapeutes à leur discours. Face caméra, elle interroge dix-huit experts orthodoxes sur leur vision de la sexualité et des rapports hommes femmes.
Les dix-huit psychanalystes se prêtent au jeu et confient sans retenue leurs idées, fermentées dans le bouillon de la psychanalyse. Des propos qui interrogent. « La femme n’existe pas. « La femme est un trou. » « Il n’y a que du masculin dans l’inconscient. » « Il n’y a pas de rapport sexuel possible entre un homme et une femme. » « Les homosexuels sont des hypnotiques qui s’ignorent. » « Les enfants ont des pulsions sexuelles. » « Seule la perversion permet le rapport sexuel. » « L’inceste paternel, ça ne fait pas tellement de dégâts, ça rend juste les filles un peu débiles. »
Par sa démarche, la réalisatrice veut interpeller la société et déclencher un débat sur ces pratiques. « Beaucoup de gens en souffrent car les victimes comme les proches ont en commun le vécu de maltraitance thérapeutique, constate-t-elle. Je veux montrer comment cette bande de frappadingue s’exprime dans le domaine du handicap, sur les violences contre les femmes et les violences sexuelles en général. Tous sont issus du même bain culturel, du même terreau idéologique : la femme est dépourvue d’un sexe, l’érotisation des enfants est normal,... On est dans le dogme et le problème, c’est que cela empêche la société d’avancer. »
« Le phallus et le néant » veut être un miroir révélateur, mettant à jour le discours dogmatique. « Ce film est un message de soutien, continue la réalisatrice. Je l’ai conçu dans l’idée d’être accessible au grand public. Les gens ont autre chose à faire que de lire des bouquins de psychanalyse. Même s’il aborde un thème différent de celui de l’autisme, c’est un film catalyseur qui a fait sauter les barrières. Il agit sur la résilience et permet de mettre à distance. Dans le documentaire, on voit les mots décrypter. Les gens ont toutes les pièces du puzzle, ils se rendent compte d’un schéma global. Ils ne sont pas victime de mauvais professionnels mais d’un discours. Cette situation est un anachronisme, il faut que la population fasse un débat. »»
Attaqué en justice, le film a reçu son autorisation de diffusion, la justice ayant débouté les requérants. Deux pays au monde donnent encore autant de crédit à la psychanalyse : la France et l’Argentine. « C’est une théorie eugéniste, dénonce Sophie Robert. Si on remplace le mot femme par juif ou arabe, c’est du même ordre. »

Dragon Bleu, la TV des gens différents
Les films de Sophie Robert sont disponibles sur le site de la web TV dragonbleutv.com. On y retrouve les thématiques développées par la réalisatrice :  autisme, TED, sciences cognitives, psychiatrie, psychanalyse et controverses, histoire de la psychothérapie, sciences du comportement, psychologie du développement,... www.dragonbleutv.com